Manabio et Nicolas Potié, gérant de magasins La Vie claire, désignés repreneurs de Casabio

Manabio et Nicolas Potié, gérant de maga­sins La Vie claire, dési­gnés repre­neurs de Casabio

Manabio et Nicolas Potié, gérant de maga­sins La Vie claire, dési­gnés repre­neurs de Casabio

DROIT DE SUITE – La déci­sion du tri­bu­nal de com­merce de Grenoble concer­nant la reprise de Casabio, placé en redres­se­ment judi­ciaire à la fin de l’an­née 2022, est tom­bée. Dans leur juge­ment en date du 10 février 2023, les juges ont retenu l’offre de reprise com­mune dépo­sée par la SARL Manabio (Saint-Martin-d’Uriage) et Nicolas Potié, pro­prié­taire des maga­sins La Vie Claire de Grenoble, Tullins et Coublevie.

Le prix de ces­sion de la Scop Casabio se fixe à 450 000 euros, divi­sés en trois par­ties : 150 000 euros pour les « élé­ments incor­po­rels », 150 000 euros pour les « élé­ments cor­po­rels », et enfin 150 000 euros pour la reprise du stock. Les repre­neurs se sont enga­gés à par­ti­ci­per à hau­teur de 10 000 euros au PSE (Plan de sau­ve­garde de l’emploi), qui « vise à faci­li­ter le reclas­se­ment des sala­riés dont le licen­cie­ment est inévi­table ».

Sur 68 postes actuel­le­ment occu­pés dans les trois maga­sins Casabio (deux à Grenoble et un à Saint-Égrève), 31 ne sont en effet « pas repris », avec autant de licen­cie­ments éco­no­miques à la clé. Des emplois qui vont de direc­teur de maga­sin à bou­lan­ger, pâtis­sier et cui­si­nier, en pas­sant par aide-comp­table ou direc­teur de la com­mu­ni­ca­tion (voir enca­dré). Les 20 employés de vente de l’en­seigne conservent leur emploi.

Le dossier déposé par Manabio et Nicolas Potié, gérant de trois magasins La Vie claire de Grenoble, a été retenu par le tribunal de commerce pour la reprise de Casabio. © Google Maps

Le dos­sier déposé par Manabio et Nicolas Potié, gérant de trois maga­sins La Vie claire de Grenoble, a été retenu par le tri­bu­nal de com­merce pour la reprise de Casabio. © Google Maps

Quatre offres de reprise avaient été dépo­sées pour la reprise de Casabio, dont celle de trois sala­riés de l’en­tre­prise. Selon le juge­ment, cette offre n’a cepen­dant pas rem­porté l’adhé­sion des sala­riés… et aurait même pro­vo­qué des réac­tions hos­tiles chez cer­tains. Au final, le vote des employés s’est majo­ri­tai­re­ment pro­noncé en faveur de l’offre Manabio-Nicolas Potié. Un avis par­tagé par l’ac­tuel diri­geant de Casabio, le juge-com­mis­saire, et le minis­tère public.

Dans ses conclu­sions, le tri­bu­nal de com­merce estime que l’offre por­tée par Manabio et Nicolas Potié, « s’ins­crit dans une stra­té­gie cohé­rente d’ac­qui­si­tion et de crois­sance maî­tri­sée, [et] paraît tout à fait à même d’as­su­rer la péren­nité de l’ac­ti­vité ». En par­ti­cu­lier si l’adhé­sion des sala­riés est au ren­dez-vous… même si les juges consi­dèrent que « leur choix n’est pas motivé sur la base de cri­tères objec­tifs et réflé­chis ». Les inté­res­sés apprécieront.

L’espace res­tau­ra­tion du Casabio Libération supprimé ?
Au regard de la liste des postes sup­pri­més, il appa­raît que l’es­pace res­tau­ra­tion mis en place au sein du maga­sin Casabio du cours de la Libération à Grenoble est menacé à (très court) terme. La tota­lité des postes de bou­lan­ger, pâtis­sier et cui­si­nier sont en effet voués à être sup­pri­més, de même que celui de res­pon­sable de res­tau­ra­tion et adjoint au res­pon­sable de res­tau­ra­tion. Soit, tout de même, 17 licen­cie­ments économiques.

Les repre­neurs semblent éga­le­ment revoir à la baisse l’or­ga­ni­sa­tion hié­rar­chique des maga­sins. Le poste de direc­teur des maga­sins est sup­primé, tout comme les trois postes de res­pon­sable de maga­sin (au sin­gu­lier). En revanche, les quatre postes d’ad­joint au res­pon­sable de maga­sin sont main­te­nus, tout comme les 11 postes de res­pon­sables de rayon (ali­men­taire et non-alimentaire).

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Placée en redressement judiciaire, la Scop Casabio dans l'attente de connaître le nom de son repreneur
Placée en redres­se­ment judi­ciaire, la Scop Casabio va connaître le nom de son repreneur

FOCUS - Enseigne bio historique sur Grenoble, la Scop Casabio a (discrètement) été placée en redressement judiciaire à la fin de l'année 2022. Plusieurs candidats Lire plus

Quatre entre­prises isé­roises dis­tin­guées par les Innotrophées 2017

Grenoble Ecobiz, marque de réseau d'entreprises de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI), et la Banque populaire Auvergne-Rhône-Alpes ont décerné les Innotrophées 2017 ce Lire plus

Le label HVE, contesté, présent sous la marque Is Here? L'opposition départementale attaque, la majorité assume
Le label HVE, contesté, pré­sent sous la marque Is Here ? L’opposition dépar­te­men­tale attaque, la majo­rité assume

FOCUS - L'opposition de gauche du Département de l'Isère reproche à la majorité de labelliser sous la marque territoriale Is Here des produits classés Haute Lire plus

À Grenoble, un jour de cantine en moins par semaine pour éviter des fermetures complètes
Cantine sco­laire : après le bio et le local, la Ville de Grenoble veut pré­pa­rer ses repas végétariens

  FOCUS - Alors que les parents doivent actuellement inscrire leurs enfants dans les cantines grenobloises et choisir leur régime alimentaire, que sait-on de la Lire plus

© Thierry Chenu
Cantines sco­laires : Grenoble mise de plus en plus sur le bio et le local

FOCUS – C’était l’une des promesses de campagne d’Eric Piolle : servir aux élèves des cantines scolaires de Grenoble des produits issus de l’agriculture biologique et Lire plus

Cuisine dans un lycée d'Auvergne-Rhône-Alpes DR
Menus végé­ta­riens et Lundi vert : les res­tos U et can­tines mobi­li­sés en Isère… à quelques excep­tions près

  FOCUS - Convertis en 2019 au Lundi vert sans viande ni poisson, les restos U reconduisent la démarche cette année. Et dans les écoles, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !