Nouveau président de Grenoble Angels, Philippe Rase a rejoint les rangs de l'association d'investisseurs dès son lancement, en 2005. DR

Philippe Rase, nou­veau pré­sident de Grenoble Angels, suc­cède à Jean-Louis Brunet, fon­da­teur de l’association

Philippe Rase, nou­veau pré­sident de Grenoble Angels, suc­cède à Jean-Louis Brunet, fon­da­teur de l’association

EN BREF – Il y a du chan­ge­ment à la tête de Grenoble Angels : début décembre 2022, l’as­so­cia­tion d’in­ves­tis­seurs isé­rois a choisi de por­ter Philippe Rase à sa pré­si­dence. Une forme de conti­nuité, aussi : le nou­vel élu exer­çait jusque-là les fonc­tions de vice-pré­sident aux côtés de Jean-Louis Brunet, en place depuis plus de dix-sept ans.

Il était là dès les pre­miers pas de l’as­so­cia­tion, en 2005 : Philippe Rase vient d’être élu pré­sident de Grenoble Angels. Affiliée à la Fédération natio­nale des busi­ness angels, cette orga­ni­sa­tion fédère aujourd’­hui une cen­taine d’in­ves­tis­seurs de proxi­mité sur l’en­semble du ter­ri­toire isé­rois. Son but : « accom­pa­gner et finan­cer les start-ups et entre­prises inno­vantes dans leur phase d’a­mor­çage ».

Une logique qui rejoint celle d’é­vé­ne­ments éco­no­miques récem­ment orga­ni­sés à Grenoble : le iForum, le 8 décembre, et le Green20 Summit, le 13. Philippe Rase était d’ailleurs pré­sent à la seconde de ces mani­fes­ta­tions, le jour même de son élection.

Après avoir tra­vaillé en Belgique, en Australie et au Royaume-Uni, il est actuel­le­ment direc­teur de la pla­ni­fi­ca­tion des affaires chez Hewlett Packard Entreprise où il gère, entre autres, les ser­vices en par­te­na­riat avec Nokia. Sur le ter­rain, il s’est éga­le­ment fait connaître en 2000 comme pré­sident de la Jeune Chambre éco­no­mique de Grenoble.

Déjà plus de 200 pro­jets sou­te­nus et 4 000 emplois générés

Grenoble Angels indique avoir déjà financé plus de 200 pro­jets (sur un total d’un mil­lier de dos­siers ins­truits). Ce qui repré­sente un inves­tis­se­ment d’en­vi­ron 25 mil­lions d’eu­ros, dont plus d’un mil­lion en 2022. Et ce qui aurait per­mis de géné­rer quelque 4 000 emplois. L’association s’ap­puie « sur son expé­rience et l’ex­per­tise de ses membres pour accom­pa­gner les entre­prises et les pro­jets du ter­ri­toire ». Elle défend par ailleurs une approche en 3 C : capi­tal, com­pé­tences et contact.

L’accompagnement s’ef­fec­tue avant, pen­dant et après les levées de fonds. Comme le montre son site Internet, sa par­ti­ci­pa­tion en capi­tal auprès des jeunes pousses reste tou­te­fois mino­ri­taire. Elle se situe entre 50 et 80 000 euros en moyenne (100 000 – 500 000 euros avec des co-investisseurs).

Objectif affi­ché : « ampli­fier les forces » de l’association

Philippe Rase témoigne d’une ambi­tion forte pour Grenoble Angels : « Mon sou­hait est de déve­lop­per une confiance col­lec­tive, avec le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et l’en­semble de nos membres. Une confiance pour construire et ampli­fier les forces de notre asso­cia­tion, en lui don­nant les moyens humains, finan­ciers et d’or­ga­ni­sa­tion d’ac­com­plir ses mis­sions ».

Jean-Louis Brunet, fondateur de Grenoble Angels et co-fondateur de la société meylanaise H3C, spécialisée dans l'audit de performance énergétique (rachetée par l'Alsacien Socomec), avec Cyril Hommel (direteur général) et Cyril Cachat (co-fondateur et directeur commercial). © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

Jean-Louis Brunet, fon­da­teur de Grenoble Angels et co-fon­da­teur de la société mey­la­naise H3C, spé­cia­li­sée dans l’au­dit de per­for­mance éner­gé­tique (rache­tée par l’Alsacien Socomec), ici aux côtés de Cyril Hommel (direc­teur géné­ral) et Cyril Cachat (co-fon­da­teur et direc­teur com­mer­cial). © Patricia Cerinsek – Place Gre’net

Jean-Louis Brunet, pré­sident-fon­da­teur en fonc­tion depuis 2005, passe donc le flam­beau. Son mes­sage ? Continuer à faire vivre les valeurs de par­tage, convi­via­lité et bien­veillance propres aux Grenoble Angels. Une asso­cia­tion qui s’a­dresse aussi bien aux entre­pre­neurs qu’aux inves­tis­seurs potentiels.

Grenoble Angels n’a pas encore com­mu­ni­qué sur son bilan 2022 de manière détaillée. L’an passé, 2021 avait été pré­sen­tée comme « une année de tran­si­tion », mar­quée tou­te­fois par le recru­te­ment de huit nou­veaux membres (dont trois femmes).

Comment contac­ter les Grenoble Angels ?

L’association indique une adresse pos­tale dans les locaux de la CCI Grenoble, aux 5 – 7 place Robert-Schuman. Son délé­gué géné­ral, Jonathan Collomb, est facile à joindre au télé­phone (04 76 28 25 32) ou par mail (contact@​grenoble-​angels.​com).

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Limatech annonce ouvrir une partie de sa prochaine levée de fonds au financement participatif
Limatech, issue du CEA-Leti de Grenoble, lève des fonds pour révo­lu­tion­ner les bat­te­ries de l’aviation

FOCUS - Limatech, jeune pousse grenobloise qui a pour ambition de "révolutionner les batteries de l'aviation", a levé 2,2 millions d'euros en octobre 2020. Malgré Lire plus

Présentation des lauréats lors de la remise des prix par Societal Angels au restaurant "Le 5" de Grenoble mardi 11 février 2020 - crédit Place Gre'net
Transition ali­men­taire en Dauphiné : sept pro­jets pri­més par l’as­so­cia­tion Societal Angels

  FOCUS - L'association Societal Angels a récemment présenté les sept lauréats de son appel à idées portant sur "réussir la transition alimentaire en Dauphiné" Lire plus

L'équipe de Champiloop lors de la présentation du projet de champignonnière à Saint-Martin-d'Hères. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Champiloop va réha­bi­li­ter un par­king pour ins­tal­ler une cham­pi­gnon­nière bio à Saint-Martin-d’Hères

  REPORTAGE VIDÉO - L'entreprise d'agriculture urbaine Champiloop va transformer en champignonnière un parking souterrain de 1 000 m2 inutilisé, quartier Renaudie à Saint-Martin-d'Hères. Lauréate Lire plus

Solution : propriétaire d'animal Linkyvet © Linkyvet
La star­tup gre­no­bloise Linkyvet lève 550 000 euros auprès d’investisseurs régionaux

  FIL INFO - Première solution française de téléconsultation vétérinaire, la jeune pousse grenobloise Linkyvet vient de réaliser une levée de fonds auprès d’investisseurs régionaux. Créée en avril Lire plus

Une semaine de Business Angels via des confé­rences en ligne du 23 au 27 novembre

  FLASH INFO — Les Business Angels de la région Auvergne-Rhône-Alpes donnent rendez-vous en ligne aux entrepreneurs. Du 23 au 27 novembre, les dix associations Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !