Novembre 2022, les jeunes plants sur le talus du quartier Mistral n'ont pas survécu, à quelques individus près. Ils ont souffert de la sécheresse du printemps et de l'été 2022 © Jean-Paul Merlo

Quartier Mistral à Grenoble : les trois quarts de la jeune « forêt urbaine » n’ont pas survécu

Quartier Mistral à Grenoble : les trois quarts de la jeune « forêt urbaine » n’ont pas survécu

FOCUS - Faux départ pour la forêt urbaine de Mistral, qui devra être en très grande partie replantée cet hiver. Sur les 5 500 jeunes plants et petits arbres mis en terre en février 2022 sur le talus du quartier Mistral, rue Albert-Thomas à Grenoble, 70 % sont morts. Quasiment tous les jeunes plants. Les petits arbres sont, eux, toujours debout. Qui va payer les végétaux de remplacement? L'entreprise en charge des plantations avec, peut-être, un coup de pouce de son donneur d'ordre, la Métropole de Grenoble.

Faire pousser, quartier Mistral, une forêt urbaine qui rafraîchisse l'atmosphère dans quelques années, lors des canicules inéluctables. Tel est le souhait de la Ville et de la Métropole de Grenoble. En janvier 2022, Sports et paysages, l'entreprise spécialisée en aménagement retenue pour ce projet, a ainsi planté 5 500 petits arbres et jeunes plants d'une cinquantaine de variétés, le long de la rue Albert-Thomas.

De quoi embellir le talus de 600 mètres de long aménagé par le concessionnaire d'autoroutes Aréa sur l'un des côtés de la rue, en face des habitations. Et masquer une partie du mur anti-bruit reconstruit à la suite de l'extension de l'A480.

Rue Albert Thomas, quartier Mistral, le talus masquant le mur antibruit vient d'être végétalisé et planté de 5500 arbres, mardi 29 mars 2022 ©Grenoble Alpes Métropole-Lucas Frangella

Rue Albert-Thomas, quartier Mistral, alors que le talus masquant le mur anti-bruit venait d'être couvert de 5500 arbres, le 29 mars 2022. © Lucas Frangella - Grenoble Alpes Métropole

Coût de cette opération de végétalisation? 100 000 euros, abondés par Aréa et la Métropole de Grenoble, pour couvrir l'achat des végétaux et le travail de quinze personnes à temps plein pendant deux semaines. Sachant que des habitants ont aussi prêté main forte, lors d'un chantier participatif. Car il a fallu repiquer la ribambelle de petits arbres et plants, mais aussi poser des accessoires autour de chacun d'eux, afin d'empêcher l'herbe de pousser trop près et de les protéger des rongeurs.

Chaleur, sécheresse et... pas d'arrosage pour les jeunes plants

Quelques mois plus tard, le bilan n'a rien de reluisant. "On a fait faire une étude de l'hygrométrie des arbres et on est à plus de 70% de mortalité. Autant de végétaux qu'il va falloir replanter", annonce Emeric Poncet, directeur de projet de renouvellement urbain du quartier Mistral à Grenoble-Alpes Métropole.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 58 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble met fin à son partenariat avec Le Plateau (Mistral) et La Cordée (Villeneuve)
Une péti­tion et un appel au ras­sem­ble­ment contre la « fer­me­ture du Plateau », quar­tier Mistral à Grenoble

FLASH INFO - La fin du conventionnement entre la Ville de Grenoble et l'association du Plateau, au sein de l'équipement du même nom dans le Lire plus

Démolition des barres du Drac sur le quartier Mistral, quartier Mistral, 13 novembre 2019 @ Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr
Élargissement de l’A480 : quar­tier Mistral, les démo­li­tions s’ac­cé­lèrent en vue du nou­veau mur anti-bruit

  FOCUS - Alors que le projet d'élargissement de l'autoroute A480 fait encore l'objet de recours au fond, celui-ci a précipité la démolition de 54 logements des Lire plus

COUV Sur le pont du Drac, Hervé Derriennic, secrétaire de l'Union de quartier Berriat Saint Bruno Europle, qui réclame un mur anti bruit, le long du quartier Bouchayer Viallet, pour pallier les nuisances sonores consécutives à l'élargissement de l'A480, 8 juin 2021. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
A480 élar­gie à Grenoble : des habi­tants de Berriat réclament les murs anti-bruit, quand d’autres à Mistral se sentent relé­gués derrière

DÉCRYPTAGE - Si l’élargissement de l’autoroute A480 a fait débat, les murs anti-bruit provoquent désormais leur lot de frustrations. À Berriat, les habitants déplorent leur absence, Lire plus

Opération anti-rodéo dans le parc Jean Verlhac le 13 mai 2022 (c) Elias Muhlstein
Grenoble : des poli­ciers visés par des tirs de mor­tiers d’ar­ti­fice dans le quar­tier Mistral

FLASH INFO - Intervenus ce jeudi 8 septembre 2022 au soir dans le quartier Mistral, où des jeunes tiraient des feux d'artifice sur les voitures Lire plus

© Police nationale - DDSP 38
Grenoble : Mistral, entre recru­des­cence des rodéos urbains et défilé de Ferrari et Lamborghini

FOCUS - De nombreux appels ont signalé à la police des rodéos urbains à Mistral et sur l'avenue Rhin-et-Danube, ce dimanche 21 août 2022. Depuis Lire plus

Trafic de stupéfiants DR
Quartier Mistral à Grenoble : inquié­tée par les dea­lers, une asso­cia­tion pour les autistes Asperger renonce à son nou­veau local

FOCUS - L'inauguration était prévue en septembre 2022. Mais le local aménagé spécifiquement pour l'association À Fleur de peau afin d'accueillir des autistes Asperger n'ouvrira Lire plus

Flash Info

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !