Centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Très com­pé­ti­tif, le réseau de chauf­fage urbain n’est pas très ver­tueux, dénonce la Métropole de Grenoble

Très com­pé­ti­tif, le réseau de chauf­fage urbain n’est pas très ver­tueux, dénonce la Métropole de Grenoble

FOCUS - Gestionnaire du réseau de chauffage urbain pour le compte de Grenoble-Alpes Métropole, la Compagnie de chauffage a présenté de «très bons résultats», d'un point de vue environnemental et économique, pour la saison de chauffe 2021-2022, ce mercredi 22 novembre 2022. Non seulement les clients ont bénéficié de prix bien inférieurs à ceux du marché mais ils ont aussi eu droit à une ristourne liée aux bénéfices de l'entreprise. Voilà qui devrait satisfaire le président de la Métropole de Grenoble. Loin s'en faut. Ce dernier fustige l'utilisation plus importante que prévue du charbon, énergie très polluante.

Alors que les tarifs des énergies fossiles et de l'électricité augmentent depuis juillet 2021, les clients du réseau de chauffage urbain 350 000 ménages, 100 entreprises, 31 équipements sportifs, 5 centres nautiques, 16 lycées, 14 collèges, 53 groupes scolaires, des universités, des mairies, des bibliothèques et le stade des Alpes. du territoire grenoblois 4Sept communes de l'agglomération grenobloise sont couvertes par le réseau urbain, le deuxième plus grand réseau urbain de chauffage de France, ont été relativement épargnés.

Cela en raison du mix énergétique incorporant 80,1% d’énergies renouvelables et de récupération qui sert à la production du chauffage de ce réseau urbain de chaleur. Des énergies primaires et locales non soumises aux fluctuations du marché.

Grenoble : polémique autour du réseau de chauffage urbain. Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Alan Confesson, président de la CCIAG, et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

La facture des clients du réseau urbain de chaleur a, néanmoins, augmenté de 26% sur la période de chauffe 2021-2022. Une hausse que le directeur général de la CCIAG Franck Leroy invite à relativiser. «Un ménage occupant un T3 moyennement isolé [s'est vu facturer], pour l'exercice 2021-2022, 93 euros le mégawatt-heure (MWh) de chauffage. Aujourd'hui, un artisan, ou une entreprise chauffée au gaz débourse 230 euros/ MWh !»

Une ristourne pour les clients et de l'intéressement pour les salariés

Cerise sur le gâteau, sur son dernier exercice la Compagnie de chauffage se targue d'avoir réalisé des bénéfices sur la revente de son électricité. Une manne financière qu'elle va en partie restituer aux usagers, comme le prévoit le contrat signé entre la délégataire et la Métropole de Grenoble. Le montant restitué à l'ensemble des clients s'élève à 4,225 millions d'euros HT. Ce qui signifie qu'un ménage moyen occupant un T3 va économiser 55,11 euros sur sa facture annuelle de 849, 39 euros TTC/an.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

2 commentaires sur « Très com­pé­ti­tif, le réseau de chauf­fage urbain n’est pas très ver­tueux, dénonce la Métropole de Grenoble »

  1. sep article
  2. Le dilemme écolo , on parle solaire et éolien pour rem­pla­cer l’élec­tri­cité nucléaire, filière bois qui a des décen­nies pour délai au lieu de réduire les consom­ma­tions de chauf­fage dans les espaces publics.

    Pas assez de four­nis­seurs de bois car on l’u­ti­lise déjà ailleurs ne doit pas plan­ter des arbres pour les cou­per , donc on importe en final des copeaux des USA ou Canada et du char­bon de Chine pour assu­rer les ser­vices publics.
    Bilan Carbone ?

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Métropole annonce une remise sur la facture de novembre des usagers du réseau de chauffage urbain
La Métropole annonce une remise sur la fac­ture de novembre des usa­gers du réseau de chauf­fage urbain

FLASH INFO - La Métropole de Grenoble annonce par voie de communiqué le reversement de 4,2 millions d'euros à l'intention des usagers du réseau de Lire plus

Un chan­tier de dix ans pour rac­cor­der 100 bâti­ments de l’Université Grenoble-Alpes au chauf­fage urbain

FOCUS - L’Université Grenoble Alpes, Grenoble INP, le Crous Grenoble Alpes, Grenoble-Alpes Métropole et la Compagnie de chauffage se sont engagés dans un vaste chantier Lire plus

La Métropole annonce une remise sur la facture de novembre des usagers du réseau de chauffage urbain
À Grenoble, Ville et Métropole veulent reprendre la main sur le chauf­fage urbain

  FOCUS - À Grenoble, Ville et Métropole entendent reprendre la main sur le service de chauffage urbain. Et profiter du transfert d'actions pour pousser Lire plus

Centrale de la poterne du réseau urbain de chaleur de la Compagnie de Chauffage . Copyright capture vidéo Compagnie de Chauffage /TéléGrenoble
Chaufferie de la Poterne : la métro­pole de Grenoble a annoncé la fin de l’u­sage du charbon

FIL INFO - Le conseil métropolitain de Grenoble-Alpes Métropole qui s'est tenu le 25 mars 2022 a été l'occasion d'annoncer la suppression de l'usage du Lire plus

L'élu grenoblois Alan Confesson s'installe au poste de président de la Compagnie de chauffage
L’élu gre­no­blois Alan Confesson s’ins­talle au poste de pré­sident de la Compagnie de chauffage

  FLASH INFO – De la lumière à la chaleur? Tel est le parcours d'Alan Confesson. Ancien président de la Régie lumière de Grenoble sous Lire plus

Usine Athanor © Grenoble-Alpes Métropole
La Compagnie de chauf­fage va encore gérer durant quatre ans le site de trai­te­ment des déchets Athanor

  FIL INFO — La Compagnie de chauffage de l'agglomération grenobloise a de nouveau remporté la gestion de l'unité d’incinération du site de traitement des Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !