Premier retour d'expérience entre Grenoble et les autres villes pilotes dans la lutte contre les mégots sur l'espace public

Lutte contre les mégots sur l’es­pace public : pre­mier retour d’ex­pé­rience de Grenoble et d’autres villes pilotes

Lutte contre les mégots sur l’es­pace public : pre­mier retour d’ex­pé­rience de Grenoble et d’autres villes pilotes

FOCUS – Six mois après la signa­ture d’une conven­tion d’en­ga­ge­ment, la Ville de Grenoble rece­vait, mardi 15 novembre 2022, des délé­ga­tions pro­ve­nant de cinq autres com­munes pilotes pour la lutte contre les mégots dans l’es­pace public, en lien avec Alcome. L’occasion de pre­miers échanges et de retours d’ex­pé­rience, afin de consta­ter ce qui marche… et ne marche pas.

En mai 2022, la Ville de Grenoble deve­nait com­mune pilote dans la lutte contre les mégots sur l’es­pace public, via une conven­tion avec « l’éco-orga­nisme » Alcome. Six mois plus tard, mardi 15 novembre, la muni­ci­pa­lité a reçu des délé­ga­tions pro­ve­nant de quatre autres com­munes pilotes – Rouen, Châlons-en-Champagne, La Ferté-sous-Jouarre et Megève – pour de pre­miers échanges et retours d’expérience.

Quai Perrière, les mégots arrivent plus souvent par terre (ou dans l'Isère) que dans le cendrier, mais celui-ci a d'ores et déjà été redécoré. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Quai Perrière, les mégots arrivent plus sou­vent par terre (ou dans l’Isère) que dans le cen­drier. Et celui-ci a d’ores et déjà été décoré… © Florent Mathieu – Place Gre’net

Après une mati­née pas­sée à l’hô­tel de Ville, les dif­fé­rents par­ti­ci­pants ont visité les dif­fé­rents “hot-spot” iden­ti­fiés par la Ville de Grenoble. Autrement dit, les lieux où la pro­li­fé­ra­tion de mégots pose pro­blème. Et où dif­fé­rentes expé­ri­men­ta­tions ont été mises en place depuis mai pour ten­ter d’en faire dimi­nuer le nombre. Avec plus ou moins de suc­cès, selon les situations.

Les mégots demeurent sur les marches, quai Perrière… et dans l’Isère

Quai Perrière, là où des marches donnent sur l’Isère et s’a­vèrent un lieu de ras­sem­ble­ment fes­tif prisé des jeunes, l’ad­joint aux Espaces publics de Grenoble ne peut que consta­ter l’i­nef­fi­ca­cité du cen­drier mis à dis­po­si­tion. « Ici, ça ne marche pas, déplore Gilles Namur. On se sent un peu dému­nis mais je ne vais pas lâcher l’af­faire : s’il y a un endroit où il faut évi­ter de jeter les mégots c’est bien là. Ils vont direc­te­ment dans la rivière ! »

La rue Bobillot et les Place(s) aux enfants bien­tôt “non-fumeur”?

La rue Bobillot sera-t-elle “non-fumeur”, comme la Ville en avait émis le sou­hait en juin 2022 ? Oui, répond Gilles Namur… mais les ambi­tions ont été revues à la baisse. « Au départ, le pro­jet était de faire toute la rue. Là, on va pro­ba­ble­ment faire une demi-rue en se foca­li­sant sur le devant de l’é­cole. Sur la par­tie devant le CCAS, on s’est dit qu’on n’al­lait peut-être pas embê­ter les gens tout de suite », explique-t-il.

La Place aux enfants rue Bobillot pourrait devenir non-fumeur prochainement... en attendant les autres. © Florent Mathieu - Place Gre'net

La Place aux enfants rue Bobillot pour­rait deve­nir non fumeur pro­chai­ne­ment… en atten­dant les autres. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Mais la rue Bobillot ne serait pas la seule concer­née, puisque les rues pié­ton­ni­sées dans le cadre des Place(s) aux enfants pour­raient, elles aussi, être inter­dites aux fumeurs. Il s’a­gi­rait, en somme, de « faire des rues sans tabac », décrit Gilles Namur. Qui n’ex­clut pas des ver­ba­li­sa­tions, le cas échéant, tout en prô­nant en pre­mier lieu la sen­si­bi­li­sa­tion… et en rap­pe­lant que des zones non-fumeurs existent déjà en ville, notam­ment dans les parcs pour enfants.

La frus­tra­tion est d’au­tant plus de mise que d’autres expé­ri­men­ta­tions, à quelques dizaines de mètres de là, donnent pour leur part satis­fac­tion. Notamment place de la Cymaise. « Un seul cen­drier a changé la donne », constate Gilles Namur. Pour l’élu, la rai­son pour­rait être sim­ple­ment la dif­fé­rence de popu­la­tion, entre une clien­tèle de res­tau­rant sur la place et des regrou­pe­ments de jeunes sou­vent alcoo­li­sés sur les quais.

Une situa­tion para­doxale, alors que les jeunes géné­ra­tions se disent sen­sibles aux ques­tions envi­ron­ne­men­tales… « Il y a des gestes ancrés [comme] le jet de mégot. Le jeune ne se rend même pas compte », juge Gilles Namur. Pour qui le chan­ge­ment de men­ta­lité reste pos­sible, mais s’ins­crira dans le temps long. « Il y a trente ans, qui aurait cru qu’au­jourd’­hui les gens ramas­se­raient les crottes de chien ? », souligne-t-il.

Une (nou­velle) cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion à venir

Pour l’heure, les com­munes pilotes en lien avec Alcome mènent des actions de sen­si­bi­li­sa­tion et de com­mu­ni­ca­tion. Une cam­pagne devrait d’ailleurs pro­chai­ne­ment voir le jour à Grenoble. L’un des pre­miers ensei­gne­ments que tire Gilles Namur de la ren­contre, c’est d’ailleurs qu’il vaut mieux lais­ser à chaque com­mune sa liberté d’ap­proche et de ton, en lieu et place d’une com­mu­ni­ca­tion natio­nale décli­née dans chaque ville.

Gilles Namur, adjoint de Grenoble aux Espaces publics, avec Gaëlle Duchemin (responsable de la cellule propreté participative), Jamel Hanafi (agent de terrain) et Samy Martin (agent de proximité sur l'espace public). © Florent Mathieu - Place Gre'net

Gilles Namur, adjoint de Grenoble aux Espaces publics, avec Gaëlle Duchemin (res­pon­sable de la cel­lule pro­preté par­ti­ci­pa­tive), Jamel Hanafi (agent de ter­rain) et Samy Martin (agent de proxi­mité sur l’es­pace public). © Florent Mathieu – Place Gre’net

« On a nos codes à nous. À Grenoble, on a choisi de valo­ri­ser ceux qui font, avec un peu d’hu­mour », explique l’élu gre­no­blois. Une cam­pagne qui ne sera pas une pre­mière. En juin 2018 déjà, la Ville a ini­tié une com­mu­ni­ca­tion bap­ti­sée « Pas sur le trot­toir, dans le cen­dar », qui a per­mis de dis­tri­buer 30 000 cen­driers de poche à ce jour. En 2019, la cam­pagne « Ici com­mence la mer » était, pour sa part, ini­tiée par la Métropole. (voir encadré)

« On consi­dère qu’on n’en est qu’au début », pré­cise Gilles Namur. De nou­veaux équi­pe­ments devraient en effet faire leur appa­ri­tion, après un retard de livrai­son, et de nou­velles stra­té­gies se mettre en place, notam­ment sur le site de la gare. Le tout pour un pre­mier bilan au prin­temps 2023, date pro­bable d’une nou­velle ren­contre entre les dif­fé­rentes villes pilotes.

Une cam­pagne « Pas de mégots dans le caniveau »

« Pas de lin­gettes dans les toi­lettes, pas de mégots dans le cani­veau ». Tel est le mes­sage porté par une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion de la Métropole de Grenoble en novembre 2022, en pré­vi­sion du samedi 19 novembre, Journée mon­diale des toi­lettes. Un thème qui, au-delà du sou­rire, pose de vraies ques­tions en matière de santé des popu­la­tions et de pro­tec­tion des milieux naturels.

La Métropole mène une campagne "Pas de lingettes dans les toilettes, pas de mégots dans le caniveau". © Métropole de Grenoble

La Métropole mène une cam­pagne « Pas de lin­gettes dans les toi­lettes, pas de mégots dans le cani­veau ». © Métropole de Grenoble

« En jetant des déchets inadap­tés dans les toi­lettes ou dans la rue, ces déchets peuvent se retrou­ver dans la rivière et pol­luer les eaux. Or, ces eaux s’infiltrent et ali­mentent les eaux sou­ter­raines qui sont nos réserves les plus impor­tantes pour la pro­duc­tion d’eau potable », rap­pelle la Métropole. Les mégots en par­ti­cu­lier sont char­gés de pro­duits toxiques, et consti­tuent « un vrai fléau pour les milieux aqua­tiques ».

Florent Mathieu

Auteur

1 commentaire sur « Lutte contre les mégots sur l’es­pace public : pre­mier retour d’ex­pé­rience de Grenoble et d’autres villes pilotes »

  1. sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Opération de ramassage de mégots au Jardin de Ville de Grenoble dimanche 11 avril
Lutte contre les mégots dans l’es­pace public : Grenoble devient « com­mune pilote »

FLASH INFO - Grenoble a signé la convention "Communes pilotes" d’Alcome, mardi 17 mai 2022. Objectif ? Lutter contre la présence de mégots dans l’espace Lire plus

Une « cueillette de mégots » à la gare de Grenoble samedi 29 mai 2021

  FLASH INFO - L’association Hebdo Écolo organise une « cueillette de mégots » franco-européenne, samedi 29 mai 2021. Dans plusieurs villes de France mais Lire plus

Au centre, Lucille Lheureux entourée d'agents de la cellule propreté participative. © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Pas sur le trot­toir, dans le cen­dar ! » : Grenoble teste une nou­velle cam­pagne contre les jets de mégots

FOCUS - La Ville de Grenoble expérimente depuis un an avec des commerçants volontaires, la distribution de cendriers de poche et la pose de cendriers Lire plus

De nou­velles pou­belles et bornes à mégots sur les réseaux bus et tram de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

  EN BREF — La Ville de Grenoble, Grenoble Alpes Métropole et le Smmag ont inauguré en grande pompe, ce vendredi 24 janvier, les nouvelles poubelles Lire plus

Le feu ayant embrasé la montagne du Petit Brion, le 11 août 2022, avait menacé plusieurs habitations du hameau de la Rivoire. © Page Facebook de la gendarmerie de l'Isère (capture d'écran)
Incendies de forêt à Vif : un ancien pom­pier volon­taire mis en exa­men et écroué

FLASH INFO - Un ancien pompier volontaire de 35 ans a été interpellé ce mardi 24 août 2022 à son domicile, à Vif (Isère), puis Lire plus

Le poste de commandement de site du Sdis de l'Isère installé à La-Buisse. © Joël Kermabon - Place Gre'net
L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

FLASH INFO - L'incendie dû à la foudre qui a déjà ravagé 100 hectares de végétation entre La Buisse et Voreppe depuis le vendredi 5 Lire plus

Flash Info

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !