Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"

Chronique Place Gre’net – RCF 46 : « La céré­mo­nie du 11 novembre… et son éton­nant discours »

Chronique Place Gre’net – RCF 46 : « La céré­mo­nie du 11 novembre… et son éton­nant discours »

CHRONIQUE – Place Gre’net s’as­so­cie à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chro­nique L’Écho des médias. Notre objec­tif ? Revenir sur une actua­lité, décryp­ter une infor­ma­tion… ou déli­vrer quelques cou­lisses du trai­te­ment d’une nou­velle. Pour cette chro­nique sur RCF épi­sode 46 du lundi 14 novembre 2022, retour sur la céré­mo­nie du 11 novembre à Grenoble, mar­quée par un étrange discours.

Retrouvez ci-des­sous la chro­nique RCF 46 sur la céré­mo­nie du 11 novembre à Grenoble en ver­sion texte, et sa ver­sion radio­pho­nique en cli­quant sur le lec­teur ci-dessous.

« Aujourd’hui, nous allons par­ler de céré­mo­nie… et d’un drôle de dis­cours. Vendredi der­nier, comme cha­cun sait, nous étions le 11 novembre. Une date qui marque une double com­mé­mo­ra­tion : d’une part, celle de l’ar­mis­tice de la Première guerre mon­diale, et d’autre part celle de l’en­semble des per­sonnes mortes pour la France. Depuis 2012 en effet, l’hom­mage rendu par la nation le 11 novembre concerne tous les conflits. Et des céré­mo­nies sont orga­ni­sées dans toutes les com­munes de France.

Mais cette année, celle de Grenoble a fait grin­cer quelques dents. Plus par­ti­cu­liè­re­ment le dis­cours pro­noncé par des élèves d’une école pri­maire, âgés d’une dizaine d’an­nées. Un texte dans lequel les enfants ont évo­qué, au-delà de la ques­tion des morts pour la France, les « vio­lences poli­cières »… et même les « vio­lences ins­ti­tu­tion­nelles » en pre­nant pour exemple l’u­ti­li­sa­tion du 49.3 par le gouvernement.

Des réac­tions parmi les élus présents

Des élus pré­sents se sont émus de la dimen­sion très poli­tique du dis­cours pro­noncé par les enfants. Le conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion de Grenoble Alain Carignon a ainsi écrit au maire de Grenoble pour dénon­cer une « double ins­tru­men­ta­li­sa­tion d’un évé­ne­ment patrio­tique et de jeunes élèves ». De fait, sauf à consi­dé­rer que le 49.3 soit au pro­gramme des cours d’é­du­ca­tion civique en école pri­maire, per­sonne ne croit que les enfants ont, eux-mêmes, écrit le texte en question…

Un avis par­tagé par la conseillère muni­ci­pale d’op­po­si­tion Émilie Chalas. L’ancienne dépu­tée de l’Isère, a ainsi réagi dans les colonnes du Dauphiné libéré en dénon­çant un « dis­cours très poli­tisé écrit par des adultes […] Il y a eu ins­tru­men­ta­li­sa­tion et ce n’est pas bien ».

Si le ministre Olivier Véran, lui aussi pré­sent lors de la céré­mo­nie gre­no­bloise, n’a pas offi­ciel­le­ment réagi, la dépu­tée insou­mise Élisa Martin a, au contraire, salué un « dis­cours poi­gnant et lucide ». Ce qui n’é­ton­nera personne.

Les céré­mo­nies, des moments consensuels ?

Les céré­mo­nies sont pour­tant rare­ment l’oc­ca­sion de polé­miques. Et c’est heu­reux. On se rap­pelle tou­te­fois que le Parti com­mu­niste de Grenoble avait dénoncé la pré­sence de Mireille d’Ornano, ex-élue Front natio­nal avant de rejoindre les Patriotes, lors de la céré­mo­nie du 8 mai à Grenoble en 2019. Pour les com­mu­nistes, l’é­lue n’a­vait pas sa place dans cette céré­mo­nie, au regard des idées qu’elle défen­dait. De plus, Mireille d’Ornano arbo­rait une écharpe tri­co­lore, ce qu’elle n’a­vait tech­ni­que­ment pas le droit de faire, n’é­tant plus conseillère muni­ci­pale mais “seule­ment” dépu­tée européenne.

Bien sûr, les céré­mo­nies, les fêtes natio­nales, les com­mé­mo­ra­tions sont des moments poli­tiques. Dans le sens où elles ont voca­tion à uni­fier la nation autour d’un ensemble de valeurs et d’hé­ri­tages com­muns. Elles par­ti­cipent en quelque sorte au roman natio­nal. C’est pour­quoi, géné­ra­le­ment, elles font consen­sus parmi celles et ceux qui choi­sissent d’y prendre part.

Dès lors, il n’est pas anor­mal de s’in­ter­ro­ger sur un dis­cours por­tant une parole déli­bé­ré­ment cli­vante, et évo­quant des faits très pré­cis et très actuels, quand une com­mé­mo­ra­tion a plu­tôt voca­tion à prendre de la distance.

Et pour conclure, admet­tons quand même que les sol­dats dans les tran­chées de la Grande guerre auraient sans doute pré­féré la « vio­lence ins­ti­tu­tion­nelle » du 49.3 aux nuages de gaz moutarde.

Une cérémonie du 11 novembre... et un discours contestéChaque lundi midi, retrou­vez la chro­nique L’Écho des médias sur RCF Isère (103.7 FM à Grenoble) en par­te­na­riat avec Place Gre’net. (Cliquer sur l’i­mage pour accé­der à toutes les chroniques.)

Florent Mathieu

Auteur

1 commentaire sur « Chronique Place Gre’net – RCF 46 : « La céré­mo­nie du 11 novembre… et son éton­nant discours » »

  1. Je suis par­tie ! Entendre des enfants hur­ler des textes qui n’avaient pas leur place ce jour de 11 novembre m’a exas­pé­rée. Je venais pour un hom­mage aux poi­lus et morts pour la France et non pour entendre des pro­pos trop politisés….

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 45 : « Politique, déra­pages et esclandres : quand les assem­blées virent au champ de bataille »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 44 : « Laurent Wauquiez fait la une… bien mal­gré lui »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 43 : « Pollution lumi­neuse et politique »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une actualité, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 42 : « Une nou­velle affaire politico-judiciaire »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une actualité, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 41 : « La pro­tec­tion fonc­tion­nelle en question »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 40 : « La res­tau­ra­tion de la tour Perret à Grenoble »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Flash Info

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !