Actualité

Le niveau de sécheresse s'atténue (un peu) pour les cours d'eau souterrains et superficiels en Isère

Le niveau de séche­resse s’at­té­nue (un peu) pour les cours d’eau sou­ter­rains et super­fi­ciels en Isère

Le niveau de séche­resse s’at­té­nue (un peu) pour les cours d’eau sou­ter­rains et super­fi­ciels en Isère

FLASH INFO – Nouvelle adap­ta­tion du niveau d’a­lerte séche­resse pour le dépar­te­ment de l’Isère. Si la pré­fec­ture de l’Isère indique « main­te­nir un niveau élevé de mesures d’économie d’eau dans le dépar­te­ment », elle revoit à la baisse le degré de res­tric­tions sur un cer­tain nombre de cours d’eau.

Ainsi, c’est désor­mais la seule « vigi­lance séche­resse », soit le niveau 1 sur 4, qui s’ap­plique pour les rivières Isère, Drac et Romanche. Ces deux der­nières étant même en-des­sous du seuil de vigi­lance. Tandis que les uni­tés de ges­tion sou­ter­raine Trièves-Matheysine, Belledonne, Oisans, Vercors, et Sanne-Varèze‑4 Vallées sont clas­sés en niveau 2 sur 4. Ceci grâce aux épi­sodes plu­vieux qui « ont per­mis d’inverser la ten­dance de séche­resse his­to­rique ».

La rivière Isère n'est désormais plus concernée que par le niveau 1 de vigilance sécheresse. DR

La rivière Isère n’est désor­mais plus concer­née que par le niveau 1 de vigi­lance séche­resse. DR

En revanche, l’a­lerte ren­for­cée (niveau 3 sur 4) s’ap­plique encore pour les uni­tés de ges­tion Bourbre, Chartreuse-Guiers, Isle-Crémieu, Paladru-Fures, Chambaran, et Sanne-Varèze‑4 Vallées, ainsi que pour l’u­nité de ges­tion sou­ter­raine Molasse-Miocène-Chambaran. De même que pour les eaux super­fi­cielles du sec­teur Galaure-Drôme des Collines, dont le niveau des cours d’eau a « très fai­ble­ment béné­fi­cié des pré­ci­pi­ta­tions récentes ».

« Il s’avère néces­saire de conti­nuer à pro­té­ger au maxi­mum les usages prio­ri­taires de l’eau, l’automne étant une période d’étiage nor­male pour les cours d’eau et une période de ten­sion pro­bable pour les usages liés à l’eau potable », note la pré­fec­ture. Qui invite « chaque consom­ma­teur d’eau à être par­ti­cu­liè­re­ment atten­tif à l’u­ti­li­sa­tion de cette res­source et au res­pect des mesures édic­tées ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Aide sur la facture d'eau: 9615 ménages concernés pour 2022, la Métro annonce pérenniser le dispositif
Sécheresse : le point sur les réserves d’eau potable et la nappe phréa­tique de Grenoble et son agglomération

DECRYPTAGE - La Métropole de Grenoble fait-elle face à la menace d'un manque d'eau potable? Alors que son territoire (et l'ensemble du territoire isérois) est Lire plus

La catastrophe naturelle reconnue pour les dommages causés par la sécheresse en 2022 à Grenoble
Le dépar­te­ment de l’Isère des­cend en niveau 3 d’a­lerte séche­resse, avec une légère levée des restrictions

FLASH INFO - Alors que l'ensemble du département était classé en niveau maximal d'alerte sécheresse depuis le 17 août, la préfecture de l'Isère annonce une Lire plus

Le niveau 4 de crise sécheresse étendu à l'ensemble du département de l'Isère à compter du 17 août
Le niveau 4 de crise séche­resse étendu à l’en­semble du dépar­te­ment de l’Isère à comp­ter du 17 août

FLASH INFO - C'est désormais l'ensemble du département de l'Isère, et plus seulement les territoires de montagne, qui est placé en situation de crise sécheresse. Lire plus

Face aux risques d'incendie, la Ville de Grenoble ferme la prairie Guy-Pape sur le site de la Bastille
Sécheresse : la Ville de Grenoble prend un arrêté pour limi­ter les risques d’in­cen­die sur le site de la Bastille

FLASH INFO - Compte tenu du niveau exceptionnel de sécheresse et des nombreux départs d’incendie qui mobilisent les capacités d’intervention des pompiers, la Ville de Lire plus

Canicule et sécheresse: quelle stratégie végétale pour la Ville de Grenoble face au réchauffement climatique?
Canicule et séche­resse : quelle stra­té­gie végé­tale pour la Ville de Grenoble face au réchauf­fe­ment climatique ?

FOCUS - Alors que les arbres, et plus généralement la végétation, souffrent eux aussi de la chaleur et de la sécheresse, la Ville de Grenoble Lire plus

La catastrophe naturelle reconnue pour les dommages causés par la sécheresse en 2022 à Grenoble
Sécheresse en mon­tagne : l’eau, une res­source vitale… de plus en plus rare dans les Alpes

DECRYPTAGE - Et si parler "d'or bleu" était déjà une réalité ? Avec ses massifs enneigés, le département de l'Isère semblait protégé mais les sécheresses Lire plus

Flash Info

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Économie| Les loca­taires de l’immeuble ABC « auto­nome » sur l’écocité Presqu’île à Grenoble déchantent : « On a l’impression de s’être fait avoir »

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Agenda

Je partage !