© Manuel Pavard - Place Gre'net

Fête des Tuiles : Éric Piolle, jugé à Valence pour favo­ri­tisme, s’est dit « serein » lors de la pre­mière jour­née d’audience

Fête des Tuiles : Éric Piolle, jugé à Valence pour favo­ri­tisme, s’est dit « serein » lors de la pre­mière jour­née d’audience

REPORTAGE – Le pro­cès de l’af­faire de la Fête des Tuiles s’est ouvert ce lundi 26 sep­tembre 2022 devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Valence. Le maire EELV de Grenoble Éric Piolle, qui com­pa­raît avec six autres pré­ve­nus, est soup­çonné de favo­ri­tisme dans l’at­tri­bu­tion, sans mise en concur­rence, d’un mar­ché public à l’as­so­cia­tion Fusées pour l’or­ga­ni­sa­tion des édi­tions 2015 et 2016. Cette pre­mière jour­née, très tech­nique, a notam­ment porté sur la nature de la pres­ta­tion, qui déter­mine la néces­sité de recou­rir ou non à un appel d’offres. L’audience s’a­chè­vera ce mardi 27 septembre.

Il l’a affirmé en arri­vant devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Valence, puis répété, quelques heures plus tard, à la barre. « Je suis serein et à l’aise avec la déci­sion qui a été prise », a assuré Éric Piolle, ce lundi 26 sep­tembre 2022, au pre­mier jour du pro­cès de l’af­faire de la Fête des Tuiles, dépaysé dans la Drôme. Principal accusé – en tout cas le plus média­tique -, le maire EELV de Grenoble com­pa­raît jus­qu’au mardi 27 sep­tembre avec six autres pré­ve­nus, suite au ren­voi de l’au­dience pré­vue ini­tia­le­ment en mars 2022.

© Manuel Pavard - Place Gre'net

Eric Piolle et six autres pré­ve­nus sont jugés au pro­cès de l’af­faire de la Fête des Tuiles, qui s’est ouvert ce lundi 26 sep­tembre 2022 devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Valence. © Manuel Pavard – Place Gre’net

L’édile éco­lo­giste est pour­suivi, avec quatre autres per­sonnes, anciens agents ter­ri­to­riaux ou char­gés de mis­sion de la muni­ci­pa­lité, pour des faits sup­po­sés « d’oc­troi d’a­van­tages injus­ti­fiés ». Les deux der­niers pré­ve­nus, à savoir la pré­si­dente et le co-direc­teur artis­tique de l’as­so­cia­tion Fusées, doivent répondre quant à eux de « recel de favoritisme ».

Des débats très tech­niques sur les pro­cé­dures de mar­chés publics

La jus­tice soup­çonne Éric Piolle de favo­ri­tisme dans l’at­tri­bu­tion, sans mise en concur­rence, de l’or­ga­ni­sa­tion des édi­tions 2015 et 2016 de la Fête des Tuiles à Fusées. Au cours de ces deux jours, le tri­bu­nal devra ainsi tran­cher sur la nature de la pres­ta­tion four­nie par l’as­so­cia­tion. De celle-ci dépend en effet le type de pro­cé­dure de mar­chés publics et donc, in fine, la néces­sité de recou­rir ou non à un appel d’offres.

Eric Piolle est jugé pour favo­ri­tisme dans l’at­tri­bu­tion, sans mise en concur­rence, de l’or­ga­ni­sa­tion des Fêtes des Tuiles 2015 et 2016 à l’as­so­cia­tion Fusées. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Ces ques­tions très tech­niques ont d’ailleurs été au cœur des débats, lors de cette pre­mière jour­née d’au­dience. Mais avant cela, le pro­cès s’est ouvert, en début de mati­née, par une mini passe d’armes sur la consti­tu­tion de par­ties civiles. Non pas celle de la Ville de Grenoble mais la seconde, incar­née par l’op­po­si­tion muni­ci­pale de droite.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 78 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Colère de l'opposition alors que la Ville de Grenoble relègue en fin de conseil municipal les questions orales
Conseil muni­ci­pal : accu­sa­tions d’im­pos­ture, pro­cès en cor­rec­tion­nelle… Éric Piolle balaie les mises en cause

FOCUS - À l'ordre du jour du conseil municipal de Grenoble de ce lundi 19 septembre 2022, figurait une question orale d'Alain Carignon au nom Lire plus

Échanges acides lors du vote de la protection fonctionnelle pour le maire de Grenoble
Affaire de la Fête des Tuiles : échanges acides lors du vote de la pro­tec­tion fonc­tion­nelle pour Éric Piolle

FOCUS - La Ville de Grenoble vient d'adopter l'octroi de la protection fonctionnelle au maire Éric Piolle, dans le cadre de sa convocation devant le Lire plus

fete des tuiles 2019 defile depuis balcon
Dossier de la fête des Tuiles : Alain Carignon demande des éclair­cis­se­ments, Éric Piolle n’en dit pas plus

FOCUS - Lors du conseil municipal de Grenoble, ce 8 novembre 2021, Alain Carignon est revenu sur le renvoi en correctionnelle d'Éric Piolle dans le Lire plus

"Ultra-droite": Éric Piolle appelle le chef de l'État à donner plus de moyens à la justice... et à suspendre CNews
Éric Piolle ren­voyé en cor­rec­tion­nelle dans le cadre de l’en­quête sur l’or­ga­ni­sa­tion de la Fête des Tuiles

FOCUS — Le maire de Grenoble Éric Piolle est renvoyé devant le tribunal correctionnel de Valence dans le cadre de l'affaire de la Fête des Lire plus

Fête des tuiles 2019
Fête des Tuiles : la « défense » d’Éric Piolle bat­tue en brèche par Alain Carignon et la chambre régio­nale des comptes

  FLASH INFO - Litige technique entre deux procédures de marché public ? Décisions de l'administration et des élus en délégation qu'Éric Piolle dit assumer Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !