Le dentiste Alexandre Sage, fondateur de Solident, soigne gratuitement les personnes précaires et sans couverture maladie, dans les locaux de l'association, rue de Belgrade. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Solident va ouvrir un centre de santé den­taire pour les plus pré­caires au sein du CHU Grenoble Alpes

Solident va ouvrir un centre de santé den­taire pour les plus pré­caires au sein du CHU Grenoble Alpes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE - L'Isère fait partie des départements les plus touchés par la pénurie de dentistes. Une situation qui complique la prise en charge des urgences dentaires, notamment pour les publics les plus fragiles. Pour y faire face, Solident soigne gratuitement depuis 2016 les personnes précaires et sans couverture médicale. Des permanences de soins assurées pour l'heure dans ses locaux, avant l'ouverture, prévue en avril 2023, d'un centre de santé dentaire au sein du CHU Grenoble Alpes. Avec ce projet soutenu par plusieurs collectivités, l'association vise à créer à terme un minihôpital dentaire public autonome, et ainsi à combler un manque dans l'agglomération grenobloise.

Le Dr Alexandre Sage sort d'une consultation éprouvante, ce lundi 25 juillet 2022 au matin : "Sadio6Le prénom a été modifié a la gueule (sic) défoncée et la bouche qui va avec. Il entend des bruits dans ses oreilles, il sursaute dès que je m'approche. Lui, il a beaucoup morflé !" Si tous ne sont pas aussi traumatisés que le jeune exilé, des patients victimes de violences, le fondateur de Solident en voit malheureusement à chaque permanence de soins.

Reportage vidéo : Anissa Duport-Levanti

Comme Sadio, quasiment "tous ceux venus d'Afrique sont passés par la Libye où beaucoup ont été victimes de la traite d'êtres humains", précise le dentiste. "Mais on ne rentre pas dans ces détails, on veut juste répondre à leurs besoins dentaires et leur offrir le droit de retrouver leur humanité. Qu'ils soient noirs, blancs, jaunes ou rouges, je les regarde comme des êtres humains, exactement de la même façon que les patients de mon cabinet de Meylan."

Le dentiste Alexandre Sage, fondateur de Solident, soigne gratuitement les personnes précaires et sans couverture maladie, dans les locaux de l'association, rue de Belgrade. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Le dentiste Alexandre Sage, fondateur de Solident, soigne gratuitement les personnes précaires et sans couverture maladie, dans les locaux de l'association, rue de Belgrade. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Pour les plus précaires - demandeurs d'asile ou Français ne recourant pas aux droits - Solident est souvent la seule solution, à Grenoble, pour traiter les urgences dentaires : rages de dents, caries douloureuses, infections, hémorragies... L'association soigne en effet gratuitement les personnes sans couverture sociale. Des patients qu'elle accueille encore aujourd'hui dans ses locaux exigus du centre-ville, en attendant d'ouvrir en avril 2023 - si tout se passe bien - un véritable centre de santé dentaire au sein du CHU Grenoble Alpes.

Les dentistes de Solident soignent près de 350 patients par an

Alexandre Sage, dentiste libéral de Meylan, a décidé en 2015 de créer Solident face à l’absence d’alternative publique pour les soins dentaires à Grenoble. Depuis, les dentistes bénévoles (au nombre de trente depuis le début mais en équipe "active" de dix bénévoles actuellement) assurent trois matinées de permanence par semaine.

Au total, ils arrivent ainsi à prendre en charge, chaque année, près de 350 patients et réalisent plus de 1 000 consultations. Ils pratiquent par ailleurs tous les soins - notamment d'urgence - hormis les poses de prothèses et appareils.

Le Dr Alexandre Sage, dentiste à Meylan, a créé Solident en 2015 pour soigner les personnes dépourvues de couverture médicale. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Le Dr Alexandre Sage, dentiste à Meylan, a créé Solident en 2015 pour soigner les personnes dépourvues de couverture médicale. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Mais ces chiffres restent bien en dessous des besoins, difficiles à quantifier. En effet, le nombre de personnes en demande de soins a explosé dans l’agglomération grenobloise, notamment en raison de sa proximité avec la route migratoire venant d’Italie. Selon l’estimation de Solident, celui-ci serait ainsi vingt à trente fois supérieur aux capacités actuelles de l'association, qui était déjà débordée auparavant.

La situation ne s'est en outre pas arrangée ces dernières années. En cause notamment : un amendement adopté en novembre 2019 dans la loi Asile et immigration, qui a instauré un délai de carence de trois mois pour les demandeurs d’asile. D'où des temps d'attente pour la prise en charge automatiquement rallongés à Solident.

Manque d’accès aux droits de santé

Selon la loi, toute personne présente sur le territoire français a droit à ces soins. Notamment grâce à des dispositifs comme la Couverture maladie universelle (CMU) - remplacée par la Protection universelle maladie (PUMa) depuis le 1er janvier 2016 - ou l’Aide médicale d’État (AME). Mais recourir à ce droit est souvent problématique pour les migrants et précaires.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 80 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

2 commentaires sur « Solident va ouvrir un centre de santé den­taire pour les plus pré­caires au sein du CHU Grenoble Alpes »

  1. Ping : Être ami avec Instagram ? / Comment devenir « chasseur de solitude » ? / HAS : une note de cadrage sur les jeunes majeurs | Didier Dubasque

  2. Ping : un centre de santé dentaire pour les précaires à Grenoble - Jeune & Jolie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Coronavirus : les sans domicile fixe, grands oubliés du président ?
Coronavirus : les sans domi­cile fixe, grands oubliés des annonces d’Emmanuel Macron ?

  FOCUS - Quelles mesures pour les sans domicile fixe face à la crise du coronavirus ? Si le président de la République a annoncé une Lire plus

Refoulé du centre dentaire du GHM faute de pass sanitaire, un patient porte plainte auprès de la CPAM
Refoulé du centre den­taire du GHM faute de pass sani­taire, un patient porte plainte auprès de la CPAM

FOCUS - Un patient a été refoulé du centre dentaire du Groupement hospitalier mutualiste (GHM) pour non-présentation de pass sanitaire alors qu'il avait rendez-vous, le Lire plus

Clinique mutua­liste de Grenoble : les assis­tantes den­taires entament leur hui­tième jour de grève

  FIL INFO - Les assistantes dentaires de la clinique mutualiste de Grenoble entament ce mardi 25 mai leur 8e jour de grève. Elles réclament Lire plus

L’Isère a perdu 10% de ses médecins généralistes en dix ans.
Le dis­po­si­tif Isère Médecins pro­longé pour atti­rer 80 géné­ra­listes et élargi aux infir­miers et dentistes

EN BREF - Le Département va prolonger son dispositif Isère Médecins en vue d'accueillir 80 généralistes de plus. Il l'élargit également à d'autres professions : Lire plus

La Région Auvergne-Rhône-Alpes va four­nir plus de 320 000 masques aux dentistes

FIL INFO – La Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce distribuer plus de 320 000 masques chirurgicaux ou FFP2 aux chirurgiens-dentistes de l'Isère. Le but : permettre de Lire plus

Le groupe Avec lance une opération de recrutement avec trois embauches prévues pour Grenoble
Le groupe Avec lance une opé­ra­tion de recru­te­ment avec trois embauches pré­vues pour Grenoble

FLASH INFO – Le groupe Avec (ex-Doctegestio), repreneur du Groupement hospitalier mutualiste de Grenoble, annonce lancer une "opération éclair de recrutement" du 13 juin au Lire plus

Flash Info

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

|

03/08

15h57

|

|

03/08

13h04

|

Les plus lus

Flash info| Séparatisme et com­mu­nau­ta­risme : le pré­fet de l’Isère demande des expli­ca­tions face aux bur­ki­nis dans une pis­cine de Grenoble

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Environnement| « Chasses pré­si­den­tielles » en Isère : le mili­tant Jean-François Noblet condamné pour diffamation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin