Poste de transformation électrique. © Wikipedia Commons

Nouvel incen­die d’un trans­for­ma­teur élec­trique à Meylan : le par­quet pri­vi­lé­gie la piste d’un acte volontaire

Nouvel incen­die d’un trans­for­ma­teur élec­trique à Meylan : le par­quet pri­vi­lé­gie la piste d’un acte volontaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Un incen­die s’est déclaré sur un poste de trans­for­ma­tion d’Enedis à Meylan, ce mer­credi 13 avril 2022, pri­vant momen­ta­né­ment d’élec­tri­cité des mil­liers d’ha­bi­tants de plu­sieurs com­munes. Le par­quet de Grenoble pri­vi­lé­gie à ce stade l’hy­po­thèse d’un acte volon­taire. Il pour­rait donc s’a­gir d’un nou­veau sabo­tage, dix jours après les deux sinistres ayant visé des lignes élec­triques dans le Grésivaudan, attri­bués par les enquê­teurs à des acti­vistes d’ultra-gauche.

Un nou­vel incen­die volon­taire dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise ? C’est en tout cas l’hy­po­thèse pri­vi­lé­giée par le par­quet après le sinistre ayant visé des ins­tal­la­tions élec­triques à Meylan, ce mer­credi 13 avril 2022. Cette fois, c’est un poste de trans­for­ma­tion haute ten­sion d’Enedis, situé che­min du Vieux Chêne, qui a pris feu aux alen­tours de 15h30, indique Le Dauphiné libéré. Une infor­ma­tion confir­mée par le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant.

Cinq mois de prison ferme pour l'auteur de dégradations dans des lieux de prière musulman de Domène et La Mure

Le par­quet de Grenoble a confié l’en­quête à la Section de recherches de la gen­dar­me­rie. DR

Selon le quo­ti­dien régio­nal, six com­munes auraient été tou­chées par la cou­pure d’a­li­men­ta­tion (Meylan, Saint-Martin-d’Hères, Gières, Saint-Ismier, Montbonnot et Biviers), pri­vant d’électricité quelque 10 000 clients d’Enedis. Mais le four­nis­seur d’énergie assure que le cou­rant a pu être réta­bli pour la tota­lité des clients au bout de quelques minutes, grâce à des opé­ra­tions effec­tuées à distance.

Le par­quet a saisi la Section de recherches de la gen­dar­me­rie et informé le par­quet natio­nal antiterroriste

Au vu des pre­miers élé­ments, le pro­cu­reur penche pour la piste d’un « incen­die cri­mi­nel ». Le par­quet de Grenoble pré­cise avoir confié l’en­quête à la Section de recherches de la gen­dar­me­rie. Par ailleurs, « le par­quet natio­nal anti­ter­ro­riste a été informé », ajoute-t-il.

Ce nou­veau sinistre sur­vient en effet envi­ron dix jours après les deux actes ayant ciblé, à vingt-quatre heures d’in­ter­valle, des ins­tal­la­tions élec­triques dans le Grésivaudan. Dans la nuit du 3 au 4 avril, c’est un poste de RTE (ges­tion­naire du Réseau de trans­port d’élec­tri­cité) qui avait ainsi été en par­tie incen­dié à Froges. Et la nuit sui­vante, neuf lignes élec­triques avaient été brû­lées sous le pont de Brignoud reliant les com­munes de Villard-Bonnot et Crolles.

Neuf lignes électriques ont été incendiées sous le pont de Brignoud qui franchit l'Isère sur la RD10, entre Villard-Bonnot et Crolles. © Département de l'Isère

Neuf lignes élec­triques ont été incen­diées sous le pont de Brignoud qui fran­chit l’Isère sur la RD10, entre Villard-Bonnot et Crolles, dans la nuit du 4 au 5 avril 2022. © Département de l’Isère

Si aucun de ces actes n’a pour l’ins­tant été reven­di­qué, les enquê­teurs soup­çonnent des acti­vistes d’ul­tra-gauche ayant voulu s’at­ta­quer notam­ment à STMicroelectronics et Soitec. Les deux entre­prises implan­tées res­pec­ti­ve­ment à Crolles et Bernin avaient d’ailleurs été vic­times d’une rup­ture d’a­li­men­ta­tion élec­trique à la suite du second incen­die et contraintes de mettre tem­po­rai­re­ment à l’ar­rêt leur production.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Neuf lignes électriques ont été incendiées sous le pont de Brignoud qui franchit l'Isère sur la RD10, entre Villard-Bonnot et Crolles. © Département de l'Isère
Nouvel incen­die de lignes élec­triques sous le pont de Brignoud, entre Villard-Bonnot et Crolles, dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 avril 2022

FOCUS - Plusieurs lignes électriques ont été incendiées dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 avril 2022, sous le pont de Brignoud enjambant Lire plus

Opération tranquillité vacances reprend cet été
Froges : incen­die sur un site de RTE ciblant STMicroelectronics, des acti­vistes d’ul­tra-gauche sus­pec­tés par les enquêteurs

FIL INFO - Un site de RTE (gestionnaire du Réseau de transport d'électricité) a été en partie incendié dans la nuit du dimanche 3 au Lire plus

Neuf lignes électriques ont été incendiées sous le pont de Brignoud qui franchit l'Isère sur la RD10, entre Villard-Bonnot et Crolles. © Département de l'Isère
Incendie du pont de Brignoud : Le Grésivaudan et le Département annoncent des mesures pour faci­li­ter les déplacements

EN BREF - Une semaine après l'incendie de lignes électriques sous le pont de Brignoud, la communauté de communes Le Grésivaudan et le Département de Lire plus

Le pont de Brignoud a subi d'importants dégâts lors de l'incendie des lignes électriques survenu dans la nuit du 4 au 5 avril 2022. © Département de l'Isère
Incendie du pont de Brignoud : le Département de l’Isère porte plainte contre X et cherche des solu­tions pour les usagers

FIL INFO - Le Département de l'Isère a annoncé, ce vendredi 8 avril 2022, qu'il portait plainte contre X, suite à l'incendie du pont de Lire plus

Salariés en tenue à l'intérieur de l'usine STMicroelectronics de Crolles. © Artechnic
Incendies de lignes élec­triques : STMicroelectronics Crolles, un site « Seveso seuil haut » ciblé, la CGT dénonce « des actes irresponsables »

EN BREF - Les deux incendies successifs de lignes électriques, survenus dans les nuits du dimanche 3 au lundi 4 avril et du lundi 4 Lire plus

Ce mardi 7 décembre 2021, la matinale de France Bleu Isère était diffusée depuis ses anciens locaux de l'avenue Félix-Viallet complètement remis à neuf. © Joël Kermabon - Place Gre'net
France Bleu Isère de retour dans ses locaux, trois ans après l’in­cen­die criminel

REPORTAGE VIDÉO - Trois ans après l'incendie criminel qui avait dévasté ses studios, France Bleu Isère a réintégré ses anciens locaux, complètement réhabilités, avenue Félix-Viallet Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

Les plus lus

À voir| Sécheresse en mon­tagne : l’eau, une res­source vitale… de plus en plus rare dans les Alpes

À voir| Incendie de végé­ta­tion à La-Buisse et à Voreppe : pas de répit pour les secours et déjà 80 hec­tares ravagés

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin