Neuf lignes électriques ont été incendiées sous le pont de Brignoud qui franchit l'Isère sur la RD10, entre Villard-Bonnot et Crolles. © Département de l'Isère

Incendie du pont de Brignoud : Le Grésivaudan et le Département annoncent des mesures pour faci­li­ter les déplacements

Incendie du pont de Brignoud : Le Grésivaudan et le Département annoncent des mesures pour faci­li­ter les déplacements

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Une semaine après l’in­cen­die de lignes élec­triques sous le pont de Brignoud, la com­mu­nauté de com­munes Le Grésivaudan et le Département de l’Isère ont annoncé, ce lundi 11 avril 2022, à l’is­sue d’une confé­rence des maires du ter­ri­toire, des mesures en faveur des dépla­ce­ments, impac­tés par la fer­me­ture de l’ou­vrage. Les élus, qui demandent la gra­tuité du tron­çon auto­rou­tier Crolles – Le Touvet, ont obtenu d’Area une réduc­tion de 50 % sur cette por­tion de l’A41. Par ailleurs, les bus assu­re­ront une conti­nuité de ser­vice via des iti­né­raires bis. Et les col­lec­ti­vi­tés envi­sagent d’au­to­ri­ser les pié­tons et autres modes de cir­cu­la­tion doux à emprun­ter le pont.

Une semaine après l’in­cen­die de lignes élec­triques sur­venu sous le pont de Brignoud, dans la nuit du 4 au 5 avril 2022, les dépla­ce­ments relèvent tou­jours du casse-tête pour les habi­tants du Grésivaudan. La fer­me­ture du pont – emprunté chaque jour par 27 000 véhi­cules – pour une durée indé­ter­mi­née impacte en effet lour­de­ment les condi­tions de cir­cu­la­tion, entraî­nant d’im­por­tants reports de flux sur les routes dépar­te­men­tales, et donc des ralen­tis­se­ments et bou­chons quasi quo­ti­diens. C’est pour cela qu’une confé­rence des maires du Grésivaudan, consa­crée aux pro­blèmes de trans­port et cir­cu­la­tion, s’est tenue ce lundi 11 avril 2022.

Le pont de Brignoud a subi d'importants dégâts lors de l'incendie des lignes électriques survenu dans la nuit du 4 au 5 avril 2022. © Département de l'Isère

Le pont de Brignoud est fermé jus­qu’à nou­vel ordre depuis l’in­cen­die sur­venu dans la nuit du 4 au 5 avril 2022, ce qui pose d’im­por­tantes dif­fi­cul­tés de cir­cu­la­tion pour les habi­tants du Grésivaudan. © Département de l’Isère

En atten­dant les résul­tats des exper­tises (ana­lyses béton et acier, diag­nos­tic amiante…) menées actuel­le­ment par le Département de l’Isère, ses repré­sen­tants et ceux de la com­mu­nauté de com­munes Le Grésivaudan ont annoncé de pre­mières mesures en faveur de la mobi­lité, à l’is­sue de ce ren­dez-vous. Les dif­fé­rentes pistes de réflexion en cours ont éga­le­ment été évoquées.

Le Grésivaudan et le Département inter­pellent l’État pour obte­nir la gra­tuité totale du tron­çon Crolles – Le Touvet sur l’A41

Les élus ont notam­ment abordé la ques­tion des bus et trans­ports en com­mun. « Nous avons immé­dia­te­ment demandé au Smmag (Syndicat mixte des mobi­li­tés de l’aire gre­no­bloise) et à GR4 exploi­tant Tougo, d’assurer une conti­nuité de ser­vice via des iti­né­raires bis garan­tis­sant, même en mode “dégradé”, les tra­jets notam­ment des sco­laires », explique Henri Baile, pré­sident de la com­mu­nauté de communes.

L'autoroute A41 en direction de Grenoble. © Florian Pépellin - Wikipedia Commons

Area accorde une réduc­tion de 50 % (sous condi­tions) sur la por­tion Crolles – Le Touvet de l’A41 mais Le Grésivaudan et le Département demandent la gra­tuité totale du tron­çon auto­rou­tier. © Florian Pépellin – Wikipedia Commons

Mais l’une des prin­ci­pales solu­tions envi­sa­gées par les deux col­lec­ti­vi­tés concerne le recours à l’au­to­route pour déles­ter les routes dépar­te­men­tales. Depuis plu­sieurs jours en effet, Le Grésivaudan et le Département deman­daient à Area d’ac­cor­der tem­po­rai­re­ment la gra­tuité de la por­tion Crolles – Le Touvet sur l’A41. Une demande à laquelle l’o­pé­ra­teur auto­rou­tier a fini par accé­der mais seule­ment en par­tie et sous conditions.

Une réduc­tion de 50 % sur les tra­jets entre Crolles et Le Touvet, pour les uti­li­sa­teurs effec­tuant au moins dix allers-retours par mois

Depuis ce lundi 11 avril, le badge Area est ainsi gra­tuit pour tous les nou­veaux abon­nés et une réduc­tion de 50 % sera appli­quée sur tous les tra­jets entre Crolles et Le Touvet, pour les uti­li­sa­teurs effec­tuant au moins dix allers-retours par mois et ce, sur les trois pro­chains mois. Une avan­cée saluée par les élus mais néan­moins insuf­fi­sante selon eux.

Ces der­niers ont donc inter­pellé l’État, auto­rité concé­dante de l’A41, afin d’ob­te­nir la gra­tuité totale de ce tron­çon auto­rou­tier, « mesure qui va dans le sens de l’intérêt géné­ral et éco­no­mique du ter­ri­toire », sou­ligne Henri Baile. « Nous pro­po­sons de faire un point d’é­tape sur l’ef­fi­ca­cité de cette mesure et son coût sous trois mois et dans l’at­tente des exper­tises défi­ni­tives du pont », ajoute le pré­sident du Grésivaudan.

L’accès au pont envi­sagé pour les modes de cir­cu­la­tion doux, notam­ment pour les piétons

Enfin, la com­mu­nauté de com­munes, le Département et le Smmag réflé­chissent éga­le­ment à la mise en place d’une tra­ver­sée de rive sécu­ri­sée pour les modes de cir­cu­la­tion doux, notam­ment pour les pié­tons. Cela pour­rait se faire sur le pont de Brignoud, en fonc­tion du résul­tat des études en cours, atten­dus en fin de semaine. Plusieurs solu­tions sont étu­diées par les col­lec­ti­vi­tés. Ainsi, les lycéens pour­raient par exemple être dépo­sés en bus d’un côté du pont, puis repris de l’autre.

Neuf lignes électriques ont été incendiées sous le pont de Brignoud qui franchit l'Isère sur la RD10, entre Villard-Bonnot et Crolles. © Département de l'Isère

Après l’in­cen­die de lignes élec­triques, on ne sait tou­jours pas si le pont de Brignoud pourra rou­vrir après quelques semaines de tra­vaux ou s’il devra être démoli et recons­truit. © Département de l’Isère

Pour d’é­ven­tuelles autres mesures à plus long terme, tout dépen­dra du deve­nir du pont de Brignoud, actuel­le­ment tou­jours incer­tain. Deux options sont sur la table : soit une réou­ver­ture après plu­sieurs semaines de tra­vaux, soit une démo­li­tion et recons­truc­tion. Dans ce der­nier cas, les habi­tants du Grésivaudan devraient sans doute attendre au moins deux ans avant de pou­voir béné­fi­cier d’un nou­veau pont.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le pont de Brignoud a subi d'importants dégâts lors de l'incendie des lignes électriques survenu dans la nuit du 4 au 5 avril 2022. © Département de l'Isère
Incendie du pont de Brignoud : le Département de l’Isère porte plainte contre X et cherche des solu­tions pour les usagers

FIL INFO - Le Département de l'Isère a annoncé, ce vendredi 8 avril 2022, qu'il portait plainte contre X, suite à l'incendie du pont de Lire plus

Salariés en tenue à l'intérieur de l'usine STMicroelectronics de Crolles. © Artechnic
Incendies de lignes élec­triques : STMicroelectronics Crolles, un site « Seveso seuil haut » ciblé, la CGT dénonce « des actes irresponsables »

EN BREF - Les deux incendies successifs de lignes électriques, survenus dans les nuits du dimanche 3 au lundi 4 avril et du lundi 4 Lire plus

Neuf lignes électriques ont été incendiées sous le pont de Brignoud qui franchit l'Isère sur la RD10, entre Villard-Bonnot et Crolles. © Département de l'Isère
Nouvel incen­die de lignes élec­triques sous le pont de Brignoud, entre Villard-Bonnot et Crolles, dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 avril 2022

FOCUS - Plusieurs lignes électriques ont été incendiées dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 avril 2022, sous le pont de Brignoud enjambant Lire plus

Opération tranquillité vacances reprend cet été
Froges : incen­die sur un site de RTE ciblant STMicroelectronics, des acti­vistes d’ul­tra-gauche sus­pec­tés par les enquêteurs

FIL INFO - Un site de RTE (gestionnaire du Réseau de transport d'électricité) a été en partie incendié dans la nuit du dimanche 3 au Lire plus

Ce mardi 7 décembre 2021, la matinale de France Bleu Isère était diffusée depuis ses anciens locaux de l'avenue Félix-Viallet complètement remis à neuf. © Joël Kermabon - Place Gre'net
France Bleu Isère de retour dans ses locaux, trois ans après l’in­cen­die criminel

REPORTAGE VIDÉO - Trois ans après l'incendie criminel qui avait dévasté ses studios, France Bleu Isère a réintégré ses anciens locaux, complètement réhabilités, avenue Félix-Viallet Lire plus

Des antennes-relais incendiées autour de Grenoble (photo d'illustration). DR
Revendication des incen­dies d’an­tennes-relais autour de Grenoble par l’ul­tra-gauche libertaire

  FLASH INFO - Suite aux incendies qui ont touché plusieurs antennes-relais autour de Grenoble[mfn]À Seyssinet-Pariset, Jarrie et, ce qui a été révélé plus tard, Lire plus

Flash Info

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

|

03/08

15h57

|

|

03/08

13h04

|

Les plus lus

Flash info| Séparatisme et com­mu­nau­ta­risme : le pré­fet de l’Isère demande des expli­ca­tions face aux bur­ki­nis dans une pis­cine de Grenoble

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Environnement| « Chasses pré­si­den­tielles » en Isère : le mili­tant Jean-François Noblet condamné pour diffamation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin