Deux personnes masquées sur la Place des Monts au campus de l'UGA © Simon Marseille - Place Gre'net

L’équipe du Mois déco­lo­nial dénonce le refus de l’UGA de sub­ven­tion­ner l’é­vé­ne­ment ou de lui prê­ter des salles

L’équipe du Mois déco­lo­nial dénonce le refus de l’UGA de sub­ven­tion­ner l’é­vé­ne­ment ou de lui prê­ter des salles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – « Nous avons eu la sur­prise, suite à la demande éma­nant d’étudiant⸱es de l’UGA de faire face au refus de l’université de sub­ven­tion­ner le Mois Décolonial mais sur­tout de ne pas prê­ter de salles pour accueillir des confé­rences ». Ainsi s’ex­prime l’é­quipe du Mois déco­lo­nial, dans une lettre ouverte adres­sée à la pré­si­dence de l’Université Grenoble-Alpes.

Alors que la seconde édi­tion du Mois déco­lo­nial se tient à Grenoble en mars 2022, celle-ci serait donc pri­vée de finan­ce­ment par l’Université. Lors de la pre­mière édi­tion, une asso­cia­tion étu­diante avait pour­tant obtenu 10 000 euros, rap­pelle le cour­rier. Non sans dénon­cer un « blo­cage poli­tique » quant à l’ob­ten­tion d’une nou­velle sub­ven­tion. Au motif que celle-ci irait « contre les chartes et les inté­rêts de l’université ».

Les orga­ni­sa­teurs du Mois déco­lo­nial font en effet savoir que l’UGA leur a pro­posé d’or­ga­ni­ser l’é­vé­ne­ment au mois de juin. « C’est qu’il est jugé per­ti­nent, mais pas avant les élec­tions pré­si­den­tielles », inter­prètent-ils. Et d’a­jou­ter : « Nous nous aper­ce­vons d’une cen­sure poli­tique au sein de l’administration qui empêche d’ouvrir le débat à l’université dans une période qui lui est des plus pro­pices ».

Yassine Lakhnech, président de l'Université Grenoble-Alpes. Le Mois décolonial accuse l'UGA de "mettre sous silence" l'événement pour des raisons politiques. © Soochow University

Yassine Lakhnech, pré­sident de l’Université Grenoble-Alpes. Le Mois déco­lo­nial accuse l’UGA de « mettre sous silence » l’é­vé­ne­ment pour des rai­sons poli­tiques. © Soochow University

Au final, conclut le cour­rier, le refus de sub­ven­tion­ner et d’ac­cueillir sur le cam­pus le Mois déco­lo­nial revient à « une mise sous silence d’une mani­fes­ta­tion uni­ver­si­taire avec plus d’une dizaine d’événements pré­vus […], des dizaines d’étudiant⸱es et enseignant⸱es chercheur⸱euses impliqué⸱es dans l’organisation, plu­sieurs cen­taines d’étudiant⸱es par­ti­ci­pant à ces ren­contres démo­cra­tiques, d’éducation popu­laire et de vul­ga­ri­sa­tion scien­ti­fique ».

Contactée par Place Gre’net, l’Université Grenoble-Alpes ne confirme pas le refus. Et fait savoir que « les demandes de sub­ven­tions dépo­sées par les asso­cia­tions étu­diantes dans le cadre du mois déco­lo­nial sont en cours d’ins­truc­tion ». Quand bien même celui-ci est déjà en cours ? « Les sub­ven­tions peuvent être attri­buées de façon rétro­ac­tive », assure l’UGA. Pour les prêts de salles, la chose sera pro­ba­ble­ment plus difficile.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Saisi par Alain Carignon, le préfet de l'Isère ne voit "à ce stade" aucune illégalité dans le budget 2022 de la Ville de Grenoble
Nouvelle édi­tion du Mois déco­lo­nial, sur fond de polé­mique autour d’une sub­ven­tion de la Ville de Grenoble

FOCUS - Sans surprise, la nouvelle édition du Mois décolonial à Grenoble, annoncée pour mars 2022, n'est pas sans susciter une nouvelle polémique. Cette fois, Lire plus

Mois décolonial: face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des "attaques réactionnaires graves"
Mois déco­lo­nial : face à la polé­mique qui per­dure, les orga­ni­sa­teurs dénoncent des « attaques réac­tion­naires graves »

  FOCUS - Les réactions se succèdent au sujet du Mois décolonial de Grenoble. Ceci malgré le désengagement marqué de la Ville de Grenoble, de Lire plus

Saisi par Alain Carignon, le préfet de l'Isère ne voit "à ce stade" aucune illégalité dans le budget 2022 de la Ville de Grenoble
Le groupe Société civile dénonce une sub­ven­tion de la Ville de Grenoble en faveur du Mois décolonial

FLASH INFO — "Éric Piolle poursuit dans ses provocations qui divisent au lieu de traiter les problèmes concrets des grenoblois". Ainsi s'exprime le groupe d'opposition Lire plus

Alliance Citoyenne, Mois décolonial... Alain Carignon fustige une Grenoble "capitale de l'islamo-gauchisme"
Alliance Citoyenne, Mois déco­lo­nial… Alain Carignon fus­tige une Grenoble « capi­tale de l’islamo-gauchisme »

FLASH INFO — Alors que le maire de Grenoble adresse un courrier au chef de l'État pour alerter sur "l'ultra-droite", le groupe d'opposition municipale de Lire plus

Mois décolonial: face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des "attaques réactionnaires graves"
Première édi­tion du « Mois déco­lo­nial » à Grenoble : un ren­dez-vous hau­te­ment poli­tique… et polémique ?

  FOCUS - Quatre associations s'unissent pour organiser Le Mois décolonial à Grenoble. Une série de rendez-vous prévus durant le mois de juin, pour porter Lire plus

Alors que la polé­mique enfle, l’UGA, la Ville de Grenoble et Sciences Po se désen­gagent du Mois décolonial

  FOCUS — Alors que la polémique semble gagner autour du Mois décolonial organisé à Grenoble au mois de juin, la Ville de Grenoble, Sciences Lire plus

Flash Info

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin