Seconde édition de Podium à La Rampe les 19 et 20 novembre, un concours pour mettre en valeur la danse contemporaine

Seconde édition de Podium à La Rampe : un concours pour mettre en valeur la danse contemporaine

Seconde édition de Podium à La Rampe : un concours pour mettre en valeur la danse contemporaine

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La deuxième édition du concours Podium, dédié à la danse contemporaine, se tient à La Rampe d’Échirolles les vendredi 19 et samedi 20 novembre 2021. Douze extraits de spectacles seront présentés à un jury et au public, avec à la clé quatre lauréats qui pourront tourner (au moins) dans les dix-sept salles partenaires de l’événement.

Mettre la danse contem­po­raine et la diver­sité des créa­tions à l’hon­neur, pour le public comme pour les pro­fes­sion­nels. Tel est l’ob­jec­tif reven­di­qué de la seconde édi­tion du concours Podium, qui se déroule les ven­dredi 19 et samedi 20 novembre à La Rampe d’Échirolles. Un évé­ne­ment porté par trois éta­blis­se­ments de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise dédiés à la danse – Le Pacifique, La Rampe et le CCN2 – ainsi que dix-sept autres par­te­naires répar­tis sur l’en­semble de la France, en Belgique et en Suisse.

Parmi la programmation, The Passion Of Andra 2 par Simone Mousset, "une escroquerie espiègle sur les sentiments de malaise, l'incapacité de comprendre pleinement et le douloureux désir d'en savoir plus". © Sven Becker

Au pro­gramme, The Passion Of Andra 2 par Simone Mousset, « une escro­que­rie espiègle sur les sen­ti­ments de malaise, l’in­ca­pa­cité de com­prendre plei­ne­ment et le dou­lou­reux désir d’en savoir plus ». © Sven Becker

Le prin­cipe de Podium ? Un concours au cours duquel douze extraits de spec­tacles de danse sont pro­po­sés à un jury et au public. Le tout en sépa­rant les créa­tions en solo et duo, d’une part, et les créa­tions de groupe de l’autre. Les lau­réats du concours pour­ront par la suite pré­sen­ter leurs spec­tacles dans les salles par­te­naires, ainsi que dans des théâtres voi­sins mobi­li­sés pour l’occasion.

Le concours Podium veut mettre en avant la danse contemporaine

Le concours n’a rien d’a­no­din, insiste Marie Roche. « La dif­fu­sion et la cir­cu­la­tion des œuvres cho­ré­gra­phiques est un peu le talon d’Achille de la danse. Elle souffre vrai­ment d’un manque de visi­bi­lité », juge ainsi la direc­trice du Pacifique. Un évé­ne­ment comme Podium est l’oc­ca­sion d’af­fir­mer la dis­ci­pline. Aux yeux du public comme aux yeux de pro­fes­sion­nels qui pro­gramment plus natu­rel­le­ment du théâtre que des créa­tions chorégraphiques.

Josefa Gallardo (La Rampe), Marie Roche (Le Pacifique) et Erell Melscoët (CCN2). © Florent Mathieu - Place Gre'net

Josefa Gallardo (La Rampe), Marie Roche (Le Pacifique) et Erell Melscoët (CCN2). © Florent Mathieu – Place Gre’net

La dimen­sion pro­fes­sion­nelle de Podium est essen­tielle. Ce sont les éta­blis­se­ments par­te­naires, cer­tains dédiés à la danse et d’autres plu­ri­dis­ci­pli­naires, qui ont pro­posé les spec­tacles pro­gram­més dans le cadre de l’é­di­tion 2021. Et le tout consti­tue un réseau équi­li­bré, se réjouit Marie Roche : « Certains sont très pres­crip­teurs, d’autres en demande de repé­rage. Ça marche super bien ! »

Mais le public n’en est pas moins asso­cié au ren­dez-vous, lui qui peut éga­le­ment s’a­vé­rer réfrac­taire à assis­ter à un spec­tacle de danse, forme artis­tique moins com­mune. Nouveauté de cette année ? La créa­tion d’un prix du public, en plus du prix du jury com­posé de pro­fes­sion­nels. Quatre lau­réats seront ainsi dési­gnés, à rai­son de deux prix par soir dans les caté­go­ries « solo-duo » et « pièce de groupe »

Une édition post-confinements d’autant plus importante

Podium adopte le for­mat de la bien­nale, avec un concours une année puis une tour­née sur la seconde. Format qui a mal­heu­reu­se­ment souf­fert de la crise de la Covid-19 pour sa pre­mière édi­tion orga­ni­sée en 2019. Podium avait alors dis­tin­gué des créa­teurs ou com­pa­gnies… qui ont vu leurs tour­nées lar­ge­ment ampu­tées par les confi­ne­ments et fer­me­tures de lieux cultu­rels en 2020.

Mais c’est évi­dem­ment l’en­semble de la créa­tion artis­tique qui a souf­fert de la crise sani­taire. D’où l’im­por­tance de l’é­di­tion 2021. « Podium a vrai­ment un rôle à jouer très impor­tant pour mon­trer les créa­tions qui sont res­tées peu vues, ou qui ont vu leurs tour­nées annu­lées », explique Marie Roche. Une volonté par­ta­gée par l’en­semble des par­te­naires, souligne-t-elle.

« Montrer comment la danse est en phase avec le monde »

La danse a d’au­tant plus besoin de visi­bi­lité que ses créa­teurs sont tout sauf hors-sol, sou­ligne pour sa part Josefa Gallardo, direc­trice de La Rampe. « Mon pro­jet, c’est bien celui de mettre en avant les nou­velles images du corps qui sont por­tées par la danse contem­po­raine, et mon­trer com­ment elle est en phase avec le monde, com­ment elle va inter­agir avec les autres arts, nous ques­tion­ner et nous bous­cu­ler », revendique-t-elle.

Avec Muyte Maker, Flora Détraz "pose la joie comme force de résistance et potentiel de création". © Bruno Simao

Avec Muyte Maker, Flora Détraz « pose la joie comme force de résis­tance et poten­tiel de créa­tion ». © Bruno Simao

Au pro­gramme de l’é­di­tion 2021 ? Vendredi 19 novembre se suc­cè­de­ront sur scène les créa­tions de Katerina Andreou avec Zeppelin Bend, Laurence Yadi & Nicolas Cantillon avec Ever, Simone Mousset avec The Passion Of Andrea 2, Flora Détraz avec Muyte Maker, Colette Sadler avec Learning From The Future et Angela Rabaglio & Micaël Florentz avec The Gyre.

Le samedi 20 novembre, le public décou­vrira les créa­tions de Hélène Iratchet avec Sketches, Léo Lérus avec Entropie, Mithkal Alzghair avec We Are Not Going Back, Ginevra Panzetti
& Enrico Ticconi avec Ara ! Ara !, Adi Boutrous avec One More Thing et Mercedes Dassy avec B4 Summer.

Les pré­sen­ta­tions des spec­tacles, ren­sei­gne­ments et contacts sont à retrou­ver sur le site du Pacifique.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

fresque
Cinq minutes de danse par jour jusqu’à la réouverture des lieux artistiques : l’antidote du Pacifique à la déprime

  FIL INFO – Le Pacifique, Centre de développement chorégraphique national de Grenoble (CDCNG), va proposer cinq minutes de danse par jour sur les parvis Lire plus

Festival Uriage en danse (c) Guy Delahaye
Cinquième édition du festival Uriage en danse en plein air ce samedi 3 juillet 2021

FLASH INFO - Le festival Uriage en danse renaît pour une soirée le 3 juillet 2021 au sein de son fameux parc, sur les hauteurs Lire plus

Shagcafé
Le Shag Café, lieu emblématique de la danse à Seyssinet-Pariset, n’aura pas survécu au Covid

  FIL INFO - Le Shag Café, situé à Seyssinet-Pariset dans l'agglomération grenobloise, n'aura pas résisté à la crise engendrée par le coronavirus. Lieu connu Lire plus

Danse, Yoga... Le Musée de Grenoble lance des "slow visites" un lundi par mois parmi ses collections
Danse, Yoga… Le Musée de Grenoble lance des « slow visites » un lundi par mois parmi ses collections

  FLASH INFO – "Prenez le temps de ralentir", lance le Musée de Grenoble. À compter du lundi 12 octobre et à raison d'un lundi Lire plus

La Rampe Ara Malikian ©Rodrigo Mena
Danse, musique, cirque, théâtre… La Rampe-La Ponatière d’Échirolles promet une explosion de talents

  FOCUS - Avec un cocktail explosif de 34 spectacles pour cette saison 2020-21, Joséfa Gallardo, directrice de La Rampe-La Ponatière, a imprimé sa patte Lire plus

Inventaire dansé de la ville de Pantin · Julie Desprairies · 2014 © Gil Gueu
Le Pacifique lance un projet de danse audio-guidée à Grenoble

  [caption id="attachment_300053" align="alignright" width="380"] Inventaire dansé de la ville de Pantin · Julie Desprairies · 2014 © Gil Gueu[/caption] FLASH INFO - Samedi 27 Lire plus

Flash Info

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin