fresque

Cinq minutes de danse par jour jusqu’à la réouverture des lieux artistiques : l’antidote du Pacifique à la déprime

Cinq minutes de danse par jour jusqu’à la réouverture des lieux artistiques : l’antidote du Pacifique à la déprime

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Le Pacifique, Centre de développement chorégraphique national de Grenoble (CDCNG), va proposer cinq minutes de danse par jour sur les parvis des lieux culturels fermés de la ville et de son agglomération. Il donne rendez-vous aux habitants du lundi au vendredi, à 12 h 30. Première ce lundi 15 février.

 

 

Le Pacifique - Studio Nord © Christian Rausch

Le Pacifique – Studio Nord © Christian Rausch

« Donner aux gens la pos­si­bi­lité de bou­ger et de s’offrir un moment de liberté, pour soi et en lien avec les autres. » Ainsi se défi­nit le pro­jet du Pacifique qui sou­haite pro­po­ser cinq minutes de danse par jour sur des par­vis de lieux cultu­rels fer­més. Ce fai­sant, le centre de déve­lop­pe­ment cho­ré­gra­phique entend redon­ner une visi­bi­lité aux éta­blis­se­ments fer­més. Cette ini­tia­tive durera d’ailleurs jusqu’à leur réouverture.

 

À terme, chaque lieu, par­vis, per­ron, place, dif­fu­sera la même musique en même temps. Tout le monde pourra ainsi se retrou­ver et dan­ser. Une pos­si­bi­lité unique de mettre les mau­vais moments de côté et de retrou­ver un peu de folie pen­dant cinq minutes.

 

Les orga­ni­sa­teurs se sont ins­pi­rés de l’idée lan­cée en 2015 par Nadia Vadori-Gauthier, « une minute de danse par jour ». La cho­ré­graphe sera d’ailleurs pré­sente pour l’ouverture devant le CDCNG. En 2015, elle avait pro­posé cette action comme un « acte de résis­tance poé­tique ».

 

 

Faire revivre une culture abandonnée

 

L’initiative est venue de Marie Roche, direc­trice du Pacifique. Elle et son équipe y réflé­chissent depuis que les éta­blis­se­ments cultu­rels n’ont plus de pers­pec­tive de réou­ver­ture. Cette action quo­ti­dienne vise donc à réunir le public privé de spec­tacle, quelle que soit la météo. Deux membres du centre seront pré­sents à chaque ras­sem­ble­ment pour dif­fu­ser la musique et pro­po­ser leur danse. Des étu­diants de l’école supé­rieure d’art de Grenoble devraient éga­le­ment s’y joindre la pre­mière semaine.

 

Animation de danse avec la compagnie de Jean-Claude Gallotta devant la MC2: Grenoble à l'occasion de sa réouverture post-confinement en juin 2020. © Paul Turenne - Placegrenet.fr

Animation de danse avec la com­pa­gnie de Jean-Claude Gallotta devant la MC2 : Grenoble à l’oc­ca­sion de sa réou­ver­ture post-confi­ne­ment en juin 2020. © Paul Turenne – Placegrenet​.fr

 

La mani­fes­ta­tion, qui a reçu le sou­tien de la mai­rie de Grenoble et l’aval de la pré­fec­ture, res­pec­tera évi­dem­ment les gestes bar­rières et les pré­cau­tions sani­taires. La mul­ti­pli­cité des lieux vise d’ailleurs à évi­ter un trop grand regrou­pe­ment. Si aucune salle n’a encore annoncé sa par­ti­ci­pa­tion, les pro­mo­teurs comptent sur la mobi­li­sa­tion du public pour l’i­ni­tia­tive fasse des émules. Pour ce faire, une seule solu­tion, être nom­breux lundi pour redon­ner le sou­rire et un peu de sens à la vie.

 

Antonin Aubry

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AAu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Un bébé blessé et une scène de lynchage galerie de l'Arlequin à Grenoble lundi 16 août en fin de journée
Un bébé blessé et une scène de lynchage galerie de l’Arlequin à Grenoble lundi 16 août en fin de journée

FLASH INFO — Scène de lynchage... et bébé blessé dans le quartier de l'Arlequin à Grenoble lundi 16 août. Selon la direction départementale de la Lire plus

Vue du belvédère du Grand Balcon lors du lancement du petit train de la Mure le 20 juillet 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Dépaysement à bas coût : à la redécouverte du tourisme local dans la métropole de Grenoble

FOCUS - Face à la crise du Covid, la métropole de Grenoble entend bien rebondir via le tourisme local, compatible avec les contraintes sanitaires et Lire plus

A Grenoble, le risque de ghettoïsation des quartiers Sud %%page%% %%sep%% %%sitename%%
Violences urbaines, trafics… À Grenoble, après l’échec des politiques publiques, le risque de ghettoïsation

ENQUÊTE (3|3) - Depuis trente ans, les politiques publiques ont échoué à sortir les quartiers Sud à Grenoble de leur isolement. Alors que violences urbaines Lire plus

Grenoble : l'impossible éradication du trafic de stupéfiant
Pour le procureur de Grenoble, « on n’éradiquera jamais le trafic de stupéfiants, on peut juste le rendre supportable »

ENTRETIEN - En poste à Grenoble depuis janvier 2019, le procureur de la République Éric Vaillant a fait de la lutte contre le trafic de Lire plus

De nombreuses familles se sont rendu à la séance jeune public en début d'après-midi. © Sarah Krakovitch – Place Gre’net
Une réouverture nommée désir : les salles de cinéma ont attiré les foules à Grenoble

FOCUS – Les spectateurs n’ont pas manqué à l’appel durant ces premiers jours de réouverture des lieux culturels à Grenoble. Et si les salles de Lire plus

Vue sur le Rabot à la Bastille. © Ville de Grenoble
Le site de la Bastille reprend vie ce mercredi 19 mai avec la réouverture des activités et services

  FLASH INFO – Comme pour beaucoup de sites partout en France, ce mercredi 19 mai 2021 est celui de la réouverture pour la Bastille, Lire plus

SDH - Le futur compte sur nous

Flash Info

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

|

13/10

15h31

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin