La rave party sur l'ancienne Zad de Roybon a pris fin avec l'évacuation des derniers “teufeurs” le 3 août au soir

Encore plu­sieurs cen­taines de per­sonnes pré­sentes à la rave party sau­vage orga­ni­sée sur l’an­cienne Zad de Roybon

Encore plu­sieurs cen­taines de per­sonnes pré­sentes à la rave party sau­vage orga­ni­sée sur l’an­cienne Zad de Roybon

FLASH INFO — Trois jours après le lan­ce­ment de la rave party sau­vage sur l’an­cienne Zad de Roybon, plu­sieurs cen­taines de “teu­feurs” res­tent pré­sents sur les lieux. L’évacuation se déroule dans le calme, sous la sur­veillance de gen­darmes isé­rois et drômois.

Lundi 2 août à 11 h 30, la pré­fec­ture de l’Isère signa­lait que 350 véhi­cules avaient quitté le site durant la nuit du dimanche au lundi. Ils étaient envi­ron 400 sup­plé­men­taires à avoir pris le départ dans la jour­née, comme l’in­di­quait le rap­port pré­fec­to­ral émis à 19 heures. Les départs devraient se pour­suivre puisque, selon les infor­ma­tions du Parisien, envi­ron 500 per­sonnes seraient encore sur le site mardi 3 août au matin.

Teufeurs lors d'une rave party sauvage à Roybon le 31 juillet 2021. Source : Snapchat

Teufeurs lors d’une rave party sau­vage à Roybon le 31 juillet 2021. Source : Snapchat

Des contrôles sont réa­li­sés sur les véhi­cules éva­cuant la zone, indique encore la pré­fec­ture de l’Isère. Sur la seule jour­née du lundi 2 août, 70 infrac­tions ont été rele­vées par les uni­tés de gen­dar­me­rie, et donné lieu à des pro­cès-ver­baux. Dans le détail ? « Les deux tiers de ces infrac­tions sont liées à la consom­ma­tion ou au tra­fic de stu­pé­fiants, le second tiers est rela­tif à des infrac­tions rou­tières ou à la dégra­da­tion de che­mins fores­tiers ».

Par voie de com­mu­ni­qué, la dépu­tée de l’Isère Monique Limon dénonce « un évé­ne­ment irres­pon­sable ». Et déplore que l’ab­sence de mesures sani­taires prises par les orga­ni­sa­teurs « oblige les pou­voirs publics à sup­pléer à leur impré­pa­ra­tion en mobi­li­sant les ser­vices du SDIS 38″. Les pom­piers ont en effet dif­fusé des auto-tests Covid aux per­sonnes pré­sentes, et mené des actions de res­pon­sa­bi­li­sa­tion sur les risques encourus.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

Important incendie dans un parking souterrain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 résidents évacués
Important incen­die dans un par­king sou­ter­rain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 rési­dents évacués

FOCUS - Un important incendie s'est déclaré à Échirolles au matin du jeudi 2 février, dans un parking souterrain en-dessous d'un restaurant Quick et d'une Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix déploie son dispositif de vidéoprotection, avec 30 caméras installées dès 2023
La Ville de Pont-de-Claix déploie son dis­po­si­tif de vidéo­pro­tec­tion, avec 30 camé­ras ins­tal­lées dès 2023

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix a annoncé lundi 30 janvier le déploiement d'un système de "vidéoprotection" à partir de 2023. La municipalité a Lire plus

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023
Go Sport France, filiale du groupe gre­no­blois Go Sport, à son tour pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le 1er février 2023

FLASH INFO - Après le groupe (grenoblois) Go Sport le jeudi 19 janvier 2023, c'est au tour de sa filiale Go Sport France d'être placée Lire plus

Le tribunal administratif de Grenoble annule la déclaration d'utilité publique accordée au projet Inspira sur Sablons et Salaise
Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble annule la décla­ra­tion d’u­ti­lité publique accor­dée au pro­jet Inspira sur Sablons et Salaise

FLASH INFO - Après l'audience du 17 janvier 2023, le tribunal administratif de Grenoble a suivi l'avis de sa rapporteure générale et annulé la déclaration Lire plus

Grenoble : la colère des rive­rains face aux nui­sances cau­sées par le squat de la rue Antoine-Polotti

DÉCRYPTAGE - Depuis plusieurs années, des dizaines de Roms vivant dans des cabanons de fortune occupent un terrain privé situé rue Antoine-Polotti, à Grenoble. Touché Lire plus

Flash Info

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !