L'Isère de nouveau placée en vigilance jaune canicule à compter du mercredi 10 août

Vagues de cha­leur : une étude inédite sur les com­por­te­ments des habi­tants dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

Vagues de cha­leur : une étude inédite sur les com­por­te­ments des habi­tants dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FIL INFO – Des cher­cheurs de Grenoble École de mana­ge­ment ont mené une enquête sur les res­sen­tis, les pra­tiques et les com­por­te­ments des habi­tants de la métro­pole gre­no­bloise pen­dant les épi­sodes de forte chaleur.

Alors que les vagues de cha­leur sont, chaque année, plus dif­fi­ciles à sup­por­ter dans la métro­pole gre­no­bloise, quelles solu­tions leur appor­ter ? Une enquête réa­li­sée en sep­tembre 2020 par des cher­cheurs de Grenoble École de mana­ge­ment1Etude réa­li­sée dans le cadre du Panel de recherche du ter­ri­toire gre­no­blois et de la Chaire Territoires en Transition de Gem auprès de 888 habi­tants de la « cuvette » a tenté d’apporter un éclai­rage sur cette question.

Les enquê­teurs en ont tiré plu­sieurs ensei­gne­ments, notam­ment concer­nant les loge­ments. Sur l’ensemble des répon­dants, 46 % estiment que la tem­pé­ra­ture de leur chambre atteint entre 25 °C et 30° durant l’été, et 9 % affirment même qu’elle monte à plus de 30 °C. Bon nombre de loge­ments s’a­vèrent de fait mal adap­tés. Deux tiers des son­dés en situa­tion pré­caire affirment ainsi que leur habi­tat est « insup­por­ta­ble­ment chaud » immé­dia­te­ment ou après quelques jours de fortes cha­leurs. Par ailleurs, seuls 16% des répon­dants pos­sèdent la cli­ma­ti­sa­tion chez eux, tan­dis que 75 % uti­lisent la ven­ti­la­tion pour se rafraîchir.

80% des son­dés changent leur quo­ti­dien pour faire face aux vagues de chaleur

Autre ensei­gne­ment : 80 % des son­dés déclarent chan­ger leurs habi­tudes de vie quand il fait chaud. Ils font des repas plus légers, reportent les acti­vi­tés fati­gantes, prennent des douches froides ou encore aèrent leur logement.

Conférence de presse plan fraîcheur, Gilles Namur, parc Paul Mistral, 17 juin 2021 (c) Emma Venancie-Place Gre'net

Brumisateurs au parc Paul Mistral le 17 juin 2021 © Emma Venancie – Place Gre’net

Plus éton­nant, 58 % affirment se réfu­gier dans des bâti­ments publics frais, tels que les biblio­thèques ou les centres com­mer­ciaux. Cependant, en 2020, avec la crise sani­taire, 43% des son­dés ont réduit leur fré­quen­ta­tion des lieux publics.

La végé­ta­li­sa­tion ou la « fuite » de la ville comme solu­tions pour les habitants

Beaucoup se disent prêts à fuir la cha­leur. 39 % pour­raient ainsi démé­na­ger dans un endroit mieux isolé ou en alti­tude si les vagues de cha­leur deve­naient plus fré­quentes. Durant l’été, une majo­rité d’ha­bi­tants part déjà en mon­tagne pour cher­cher la fraî­cheur. Ils sont ainsi 74 % à l’a­voir fait en 2020, dont 59 % à la jour­née et 38% lors de week-ends. « Ces habi­tants ont bien entendu leur mas­sif de pré­di­lec­tion : 49 % des habi­tants de la métro­pole placent le Vercors comme leur mas­sif pré­féré, 24 % choi­sissent Belledonne et 20 % la Chartreuse, » selon l’é­tude.

La piste d’amélioration prô­née par les habi­tants pour atté­nuer ces fortes cha­leurs ? La végé­ta­li­sa­tion. Pour 90 % des son­dés, plan­ter des arbres en ville est ainsi une prio­rité. Par ailleurs, 87 % sou­tiennent le rem­pla­ce­ment des zones bitu­mées par de la végé­ta­tion. Seuls 7 % inves­ti­raient en revanche dans la réno­va­tion ther­mique pour mieux iso­ler leur logement.

Les cher­cheurs recon­duisent une étude de fin juillet à début août 2021 pour affi­ner ces pre­miers résul­tats. Et ainsi gui­der les poli­tiques publiques pour mieux gérer les vagues de cha­leurs liées au réchauf­fe­ment climatique.

Emma Venancie

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

COUV Adultes et enfants jouant dans les fontaines de la Caserne de Bonne la matinée ©Eléonore Bayrou
Pour lut­ter contre les futures cani­cules, Grenoble amé­nage des « îlots de fraî­cheur et de convivialité »

EN BREF - Grenoble, Capitale verte 2022, va aménager, dans le cadre de son plan « places, parcs et squares », onze « îlots de fraîcheur et de Lire plus

Nouvel épisode de canicule : les douches municipales de Grenoble gratuites et ouvertes plus longtemps
Nouvel épi­sode de cani­cule : les douches muni­ci­pales de Grenoble gra­tuites et ouvertes plus longtemps

  FLASH INFO — Un nouvel épisode caniculaire s'annonce pour l'ensemble du département de l'Isère. Pour permettre à chacun d'y faire face, la Ville de Lire plus

Nouvel épisode de canicule : les douches municipales de Grenoble gratuites et ouvertes plus longtemps
Fortes cha­leurs sur Grenoble et l’Isère : la pré­fec­ture active le niveau 3 “alerte canicule”

  EN BREF – Alors que des températures caniculaires se profilent sur Grenoble comme sur l'ensemble de l'Isère, la préfecture déclenche le niveau 3 « Lire plus

Truck alert, une application pour signaler les transports d'animaux par temps de canicule
Truck alert, une appli­ca­tion pour signa­ler les trans­ports d’a­ni­maux par temps de canicule

  FLASH INFO — « Rendre visibles les millions de vaches, cochons, moutons, poules qui suffoquent chaque été en silence dans les camions ». Tel est l'objectif Lire plus

Parmi les familles remises à la rue, un couple d'arméniens et leurs deux enfants. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Mobilisations des asso­cia­tions après la remise à la rue à Grenoble de 24 per­sonnes héber­gées en urgence pen­dant la canicule

  FOCUS - Vingt-quatre personnes ont dû quitter, ce lundi 29 juillet, l'hôtel Formule 1 de Voreppe qu'elles occupaient depuis le dernier épisode caniculaire. Face Lire plus

Antoine Baskou, le porteur du projet sur le toit de La Bifurk. © Tim Buisson - Place Gre'net.
Le toit de la Bifurk peint en blanc pour abais­ser la tem­pé­ra­ture du bâti­ment l’été… et réduire la cha­leur à Grenoble

  FOCUS – Lauréat en troisième position du budget participatif grenoblois de 2018, le projet « cool roofs » vient de se terminer sur le Lire plus

Flash Info

|

30/11

17h49

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !