Avec « Place(s) aux enfants », la Ville de Grenoble veut transformer l’espace public aux abords des écoles

Avec « Place(s) aux enfants », la Ville de Grenoble veut transformer l’espace public aux abords des écoles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – La Ville de Grenoble a présenté, le 10 mai 2021, son projet « Place(s) aux enfants ». Le principe ? Libérer les rues, aux abords des écoles, du stationnement et de la circulation des voitures pour créer des espaces piétonnisés, axés sur la convivialité et la vie de quartier. Le tout dans une démarche de transition écologique et de promotion des mobilités actives. Un projet qui ne fait pas l’unanimité, notamment auprès de certains habitants.

 

 

"Place(s) aux enfants": Grenoble va piétonniser les abords des écoles.Éric Piolle

Éric Piolle pré­sente le pro­jet « Place(s) aux enfants ». © Julie Callendret – Place Gre’net

« Ce pro­jet induit une modi­fi­ca­tion pro­fonde de l’espace public », annonce Éric Piolle, le maire de Grenoble, qui pour­suit avec « Place(s) aux enfants » la pié­ton­ni­sa­tion de la ville débu­tée lors de son pré­cé­dent mandat.

 

Le but du pro­jet ? Transformer les rues aux abords des écoles en zones de ren­contre convi­viales, ludiques et pré­ser­vées de la pol­lu­tion. Un « pro­jet majeur du man­dat » auquel la Ville va consa­crer un bud­get de 3 mil­lions d’euros.

 

Impulsé par la muni­ci­pa­lité, il sera réa­lisé en par­te­na­riat avec la Métropole et le Syndicat mixte des mobi­li­tés de l’aire gre­no­bloise (Smmag, ancien­ne­ment SMTC).

 

 

Des espaces sécurisés, conviviaux et aux visées écologiques aux abords des écoles

 

Continuez la lecture

Il vous reste 82 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

JCal

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Mois décolonial : face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des « attaques réactionnaires graves »

  FOCUS - Les réactions se succèdent au sujet du Mois décolonial de Grenoble. Ceci malgré le désengagement marqué de la Ville de Grenoble, de Lire plus

La place de l’école élémentaire Anthoard à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net
L’UQ Berriat accuse la Ville de Grenoble de refuser d’entendre le point de vue des riverains

  FLASH INFO — Un refus d'entendre le point de vue des habitants? C'est ce dont l'Union de quartier Berriat-Saint-Bruno-Europole accuse la Ville de Grenoble. Lire plus

Le Collectif pour la gratuité des transports en commun interpelle la Métropole de Grenoble
Le Collectif pour la gratuité des transports dénonce à son tour les dividendes versés aux actionnaires de GEG

  FLASH INFO — "Comment va-t-on expliquer aux personnes que via leur facture d'électricité elles subventionnent en fait les transports?". Telle est la question que Lire plus

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

FOCUS — La Ville de Grenoble lance des relevés ornithologiques pour s'assurer du bon état et du succès de ses nichoirs. Avec une nouveauté: la Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin