Femme trans retrouvée morte : une élue de la Ville de Grenoble dénonce (un peu trop vite?) un "meurtre transphobe"

La police toujours victime de jets de projectiles au quotidien sur l’agglomération grenobloise

La police toujours victime de jets de projectiles au quotidien sur l’agglomération grenobloise

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO — Moins de tirs de mortier ces derniers jours, mais des jets de projectiles à la place ? C’est ce qui semble ressortir des derniers compte-rendus de la direction de la sécurité publique, dans lesquels il apparaît que les forces de l’ordre continuent d’être prises pour cible au quotidien sur l’agglomération grenobloise.

 

Derniers faits en date mardi 4 mai, aux alen­tours de 19 heures sur l’a­ve­nue des États-Généraux à Grenoble. Un équi­page de la bri­gade de sécu­rité du ter­ri­toire (BST) a reçu des jets de pro­jec­tiles durant une patrouille puis, de nou­veau, au cours de leur ten­ta­tive d’in­ter­pel­la­tion face à « une quin­zaine d’in­di­vi­dus hos­tiles ». Pour la pre­mière fois, un fonc­tion­naire a été tou­ché au dos. Au final, un héma­tome, et pas d’ar­rêt de travail.

 

La police demeure la cible de jets de projectiles quotidiens dans l'agglomération grenobloise © Tim Buisson – Place Gre’net

La police demeure la cible de jets de pro­jec­tiles quo­ti­diens dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise © Tim Buisson – Place Gre’net

 

Peu avant, aux alen­tours de 17 heures 45, un pre­mier équi­page avait déjà essuyé des pro­jec­tiles sur la rue d’Auvergne à Échirolles, sans faire cette fois de dégâts ni de bles­sés. La veille, le lundi 3 mai à 20 heures 10, le local de la BST de Grenoble était déjà pris pour cible par des jets de pro­jec­tiles, « com­mis par deux indi­vi­dus en fuite vers l’allée des Vosges ». Pas de dégra­da­tion ni de blessé, et aucune interpellation.

 

Durant le week-end pré­cé­dent, dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 mai, des poli­ciers avaient encore reçus des pro­jec­tiles, comme le rap­por­tait alors le Dauphiné Libéré. Cette fois dans le quar­tier du Lys-Rouge de Grenoble. Comme à (presque) chaque fois, les auteurs des faits ont pu prendre la fuite. Pas de dégâts ni de bles­sés. Des habi­tants du quar­tier ont par la suite signalé avoir entendu des tirs de mor­tier d’artifice.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble: un homme s'immole par le feu au CHU Michallon
Un homme s’immole par le feu devant les personnels d’un service de chirurgie de l’hôpital Michallon

FLASH INFO — S'immoler par le feu en raison d'une rage de dents? C'est, en résumé grossier, la scène à laquelle ont assisté des personnels Lire plus

Recrutement police nationale, 22 juin 2021, rue Félix Poulat Grenoble (c) Emma Venancie- Place Gre'net
La Police nationale en plein recrutement à Grenoble : l’occasion pour des jeunes de trouver leur vocation ?

FOCUS - Des policiers participaient à une campagne de recrutement de la Police nationale, rue Félix-Poulat à Grenoble ce lundi 22 juin 2021. L'objectif ? Mieux Lire plus

Nuit agitée en centre-ville de Grenoble mardi 15 juin après la victoire des Bleus contre l'Allemagne
Fin de soirée agitée en centre-ville de Grenoble mardi 15 juin après la victoire des Bleus contre l’Allemagne

FLASH INFO — Nuit agitée en centre-ville de Grenoble mardi 15 juin, suite à la victoire de la France contre l'Allemagne pour la première rencontre Lire plus

Treize motards CRS en renfort pour des contrôles sur les grands axes routiers de Grenoble

  FLASH INFO — La circonscription de Grenoble accueille 13 motards CRS sur la semaine du 3 au 9 mai, "dans le cadre d’un dispositif Lire plus

Un contrôle dans un bar ouvert illégalement à Grenoble cause une altercation entre tenanciers et policiers
Un contrôle dans un bar ouvert illégalement à Grenoble cause une altercation entre tenanciers et policiers

  FLASH INFO — Une ouverture clandestine à Grenoble? Lundi 26 avril, un équipage de policiers en patrouille pédestre identifie un bar ouvert sur la Lire plus

Femme trans retrouvée morte : une élue de la Ville de Grenoble dénonce (un peu trop vite?) un "meurtre transphobe"
Des agents de la société Zeus pris à partie lors de nouvelles tensions sur l’agglomération

  FLASH INFO — Nouveaux heurts entre jeunes et forces de l'ordre, mais aussi et surtout avec des agents de la société de sécurité grenobloise Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin