Violences urbaines : deux candidats LREM aux départementales plaident pour le renforcement de la prévention

sep article

 

FLASH INFO —  » Où est la prévention ? ». Telle est la question posée par voie de communiqué par Bertrand Biju-Duval et Angela Mokondjimobe, candidats LREM* aux élections départementales pour le canton 4 de Grenoble. Pour qui « l’absence de perspective est de nature à attiser amertume, désespoir et colère et à déclencher des passages à l’acte violents ».

 

Les deux can­di­dats réagissent à la série de vio­lences urbaines dans les quar­tiers de Grenoble (mais aussi d’Échirolles) depuis plu­sieurs semaines. Des ten­sions entre jeunes et forces de l’ordre, émaillées de tirs de mor­tiers d’ar­ti­fice, de bar­ri­cades, voire de véri­tables guet-apens ten­dus aux poli­ciers. « Il ne suf­fit pas de s’en indi­gner pour que les vio­lences dis­pa­raissent : il faut aussi répondre à leurs causes pro­fondes », affirme le com­mu­ni­qué.

 

Face à la série de violences urbaines sur Grenoble, Bertrand Biju-Duval et Angela Mokondjimobe reprochent au Département d'avoir quitté le champ de la prévention © Joël Kermabon - Place Gre'net

Face à la série de vio­lences urbaines sur Grenoble, Bertrand Biju-Duval et Angela Mokondjimobe reprochent au Département d’a­voir quitté le champ de la pré­ven­tion © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Et de cibler direc­te­ment les choix du Département de l’Isère. « Nous regret­tons ainsi que la majo­rité sor­tante ait débuté son man­dat en rédui­sant de manière sub­stan­tielle les moyens de la pré­ven­tion spé­cia­li­sée », écrivent les can­di­dats. Avant d’a­jou­ter : « il convient de sou­te­nir mas­si­ve­ment les asso­cia­tions de l’éducation popu­laire et les édu­ca­teurs de rue, pro­mou­voir les com­pé­tences psy­cho-sociales […] ou encore inves­tir réel­le­ment le champ de l’insertion par l’activité éco­no­mique ».

 

Sans sur­prise, les deux figures LREM du dépar­te­ment saluent les dis­po­si­tifs de l’État. « Renforcement des aides à l’embauche des jeunes, consul­ta­tions psy­cho­lo­giques gra­tuites, bataillons de pré­ven­tion, etc. », détaille ainsi le com­mu­ni­qué. Avant d’es­ti­mer urgent « que les col­lec­ti­vi­tés locales, au pre­mier rang des­quelles le Département, s’engagent réso­lu­ment à répondre aux causes de la détresse et de la déshé­rence d’une par­tie de la jeu­nesse ».

 

 

* La liste com­plète (et offi­cielle) des can­di­dats LREM aux élec­tions dépar­te­men­tales de l’Isère devrait être annon­cée dans les quinze jours qui viennent, indique Bertrand Biju-Duval à Place Gre’net.

 

commentez lire les commentaires
1660 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Des comiques ces deux là. Quand les pers­pec­tives sont d’al­ler bos­ser au lieu de ramas­ser du pognon en ven­dant de la came, il y a une grosse absence de pers­pec­tives.

    sep article