Bannière NL JEP 2021
Le principal suspect dans la fusillade qui le 25 avril 2016 avait fait deux morts à Grenoble, a été interpellé et mis en examen.

Sur fond de violences grandissantes, 47 policiers supplémentaires annoncés d’ici septembre 2021 à Grenoble

Sur fond de violences grandissantes, 47 policiers supplémentaires annoncés d’ici septembre 2021 à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Alors que les violences vont grandissant dans l’agglomération grenobloise, le gouvernement annonce l’arrivée de 47 policiers à Grenoble d’ici septembre 2021. Une annonce accueillie avec satisfaction mais qui, pour les représentants des forces de l’ordre, ne saurait suffire.

 

 

Manifestation de policiers grenoblois. 26 Octobre 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Manifestation de poli­ciers gre­no­blois. 26 octobre 2016. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Alors que les vio­lences, telles que rixes en plein jour et guet-apens ten­dus aux poli­ciers, se mul­ti­plient dans l’ag­glo­mé­ra­tion, le gou­ver­ne­ment vient d’an­non­cer le déploie­ment d’ici sep­tembre 2021 de 47 poli­ciers sup­plé­men­taires à Grenoble.

 

L’annonce a été faite dans le cadre du dépla­ce­ment d’Emmanuel Macron et de Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, sur le thème de la sécu­rité à Montpellier. La veille des ras­sem­ble­ments de poli­ciers annon­cés un peu par­tout en France après le ver­dict du pro­cès de Viry-Châtillon. Une annonce vite relayée par la dépu­tée de l’Isère Émilie Chalas.

 

« Chaque jour à Grenoble, face au fléau de l’insécurité et de la vio­lence, nos forces de l’ordre sont dému­nies », sou­ligne-t-elle dans un com­mu­ni­qué. « Elles ne gèrent que l’urgence, au détri­ment de la pré­ven­tion et des autres mis­sions pour­tant indis­pen­sables à la sécu­rité publique. Cette situa­tion n’est plus tenable : dans ce sens, le ren­fort d’effectifs consti­tue une par­tie de la réponse. »

 

 

Quatorze policiers en plus en mai et 33 attendus en septembre 2021

 

« Je ne me résous pas à me satis­faire du « statu quo » dans un rap­port de forces entre ministre et maire », pour­suit la dépu­tée LREM et conseillère muni­ci­pale d’op­po­si­tion à la Ville de Grenoble, en réfé­rence à la passe d’armes ayant opposé Gérald Darmanin et Éric Piolle en août dernier.

 

Dans le détail, qua­torze nou­veaux poli­ciers sont donc pré­vus dès le mois de mai sur la cir­cons­crip­tion de police de Grenoble. Quatorze ren­forts qui avaient déjà été annon­cés en sep­tembre der­nier. Trente-trois autres devraient venir les rejoindre en sep­tembre. Quand, sur la cir­cons­crip­tion de sécu­rité publique de Vienne, dix nou­veaux agents sont annoncés.

 

Les tirs de mor­tiers d’ar­ti­fice visent désor­mais direc­te­ment les poli­ciers. © Tim Buisson – Place Gre’net

Une annonce qui satis­fait les repré­sen­tants des forces de l’ordre… partiellement.

 

« Il nous faut des effec­tifs pour sou­la­ger nos col­lègues qui inter­viennent, que ce soit sur la voie publique ou en inves­ti­ga­tion », sou­ligne Yannick Biancheri, le délé­gué du syn­di­cat Alliance.

 

« Mais il faut que ça soit conco­mi­tant avec l’ap­port de maté­riels qui va avec. »

 

En tout, 10 000 poli­ciers et gen­darmes sup­plé­men­taires sont pré­vus sur toute la France, dont 2 000 dès cette année. Un plan sécu­rité qui pré­voit éga­le­ment plus de 30 000 réser­vistes et le renou­vel­le­ment de la moi­tié du parc automobile.

 

« Plus d’ef­fec­tif c’est bien ! Il manque du monde, se réjouit Brice Gajean pour SGP-FO. Mais il manque du monde depuis dix ans ! Là, on ne fait que com­bler. Et puis, sur le fond qu’est-ce qui change ? On est tou­jours dans la poli­tique du chiffre. Ce que l’on veut, ce sont des direc­tives claires et une réponse pénale. »

 

 

Eric Piolle appelle à lutter activement contre la pauvreté

 

Une annonce qui satis­fait le maire de Grenoble Eric Piolle éga­le­ment. Non sans se posi­tion­ner sur son nou­veau ter­rain de jeu : le natio­nal. « La meilleure poli­tique de pré­ven­tion et de réduc­tion des crimes com­mence par lut­ter acti­ve­ment contre la pau­vreté comme Andy Cooke, chef de la police du comté de Merseyside en Grande-Bretagne l’é­cri­vait récem­ment », sou­ligne Eric Piolle dans un communiqué.

 

« Jamais la France n’a été à ce point frac­tu­rée, et les Françaises et les Français pré­ca­ri­sés. Nous, les ter­ri­toires, sommes en pre­mière ligne des soli­da­ri­tés, au contact quo­ti­dien des citoyennes et des citoyens. Ce gain d’ef­fec­tif est une bonne nou­velle mais ne peut suf­fire à répondre aux défis qui tenaillent notre ville comme notre société. » (article mis à jour à 23 heures).

 

Patricia Cerinsek

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Colère dans la police : 180 fonctionnaires prêts à déposer leur démission en Isère dont 130 à Grenoble

  FOCUS – Les propos d'Emmanuel Macron lors de l'interview accordée au média Brut ne passent pas auprès des policiers. S'estimant désavoués, 180 d'entre eux Lire plus

A Grenoble et Echirolles, les soirées sont rythmées par les tirs de mortier d'artifice. Pour les forces de police, la réponse est inadaptée.
Grenoble et Échirolles : les forces de l’ordre à bout face aux tirs de mortiers d’artifice

  FOCUS - À Grenoble et Échirolles, les soirées sont depuis plusieurs semaines émaillées de tirs de mortiers d'artifice et autres jets de projectiles visant Lire plus

Un homme tué par balles à Eybens : nouveau règlement de comptes sur l’agglomération ?

  FOCUS — Nouveau règlement de comptes dans l'agglomération grenobloise ? Dans la nuit du lundi 3 au mardi 4 août, un homme de 27 Lire plus

Rassemblement des policiers devant l'hôtel de police de Grenoble. © Unité SGP Police FO
Réforme des retraites : plusieurs dizaines de policiers rassemblés à Grenoble pour défendre leur statut

  FOCUS - Répondant à l'appel de leurs principaux syndicats, plusieurs dizaines de policiers se sont rassemblés devant l'hôtel de police de Grenoble, ce mercredi Lire plus

Radié de la liste des commissaires enquêteurs de l'Isère, Gabriel Ullmann accuse l'autorité environnementale d'être sous la coulpe des services de l'État.
Projet Inspira : l’ex-commissaire enquêteur radié en Isère remet en cause l’indépendance de l’évaluation environnementale

DÉCRYPTAGE - Radié de la liste des commissaires enquêteurs de l'Isère, Gabriel Ullmann accuse l'autorité environnementale, chargée de donner un avis en toute indépendance sur Lire plus

UNE Des prostituées square Mangin septembre 2018 vers minuit © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
La hausse de la prostitution à Grenoble inquiète riverains et associations

ENQUÊTE - La prostitution dans les rues de Grenoble, toujours visible, aurait même tendance à se développer. Et ce en dépit de la loi de Lire plus

Flash Info

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

|

09/09

9h58

|

L'Oeil de Perotto - Les manifestations antipass sur Place Gre'net, vues par Marc Perotto

Les plus lus

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

La Rampe-Lancement de saison

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin