Grenoble : une rixe entre une vingtaine d’individus éclate en pleine journée à la caserne de Bonne

sep article

 

FLASH INFO – Une rixe entre une vingtaine de personnes a éclaté, jeudi 8 avril 2021, aux abords de la caserne de Bonne, dans le centre-ville de Grenoble. Un jeune homme a été blessé.

 

La rixe entre la ving­taine d’in­di­vi­dus a débuté aux alen­tours de 15 h 30, à côté de la caserne de Bonne, située à l’angle des rues Augereau et Marceau. L’une des per­sonnes a été vio­lem­ment pas­sée à tabac.

 

Grenoble : une rixe en journée à la caserne de Bonne

La police a essuyé des tirs de mor­tiers en pleine jour­née. © Tim Buisson – Place Gre’net

Les poli­ciers de la bri­gade anti-cri­mi­na­lité (Bac) ont alors fait usage de lan­ceurs de balles de défense (LBD), afin de maî­tri­ser la situa­tion. En réplique, ils ont reçu des tirs de mor­tiers d’ar­ti­fice, des­ti­nés à les empê­cher d’in­ter­ve­nir. Et en ont pro­fité pour récu­pé­rer un mor­tier afin de pré­ser­ver des traces et des indices.

 

Depuis plu­sieurs semaines, ces types de tirs se mul­ti­plient dans la métro­pole de Grenoble. Toutefois, en règle géné­rale, ils ont plu­tôt lieu la nuit.

 

 

Un adolescent blessé lors de la rixe

 

Lors de la bagarre, un ado­les­cent âgé de 14 ans a reçu des coups. Il pré­sente notam­ment des bles­sures à la tête. Il a indi­qué aux poli­ciers qu’il s’a­gis­sait d’une bagarre entre quar­tiers pour un motif qu’il ignore, mais n’a pas donné plus d’in­for­ma­tions. Les sapeurs-pom­piers ont trans­porté la vic­time, légè­re­ment bles­sée, à l’hô­pi­tal couple-enfant de la Tronche.

 

Un indi­vidu en pos­ses­sion d’une arme de poing, vêtu de noir et d’une capuche rouge, a pris la fuite. La police n’a pro­cédé à aucune inter­pel­la­tion mais elle a pu récu­pé­rer des vidéos réa­li­sées par des témoins pré­sents sur place. Des élé­ments d’au­tant plus utiles que ce sec­teur n’est pas cou­vert par les camé­ras de vidéo-sur­veillance de la ville.

 

Le 27 jan­vier 2021, une rixe simi­laire avait eu lieu en pleine jour­née sur la place André-Malraux de Grenoble. Là aussi, une per­sonne avait été légè­re­ment bles­sée.

 

Tim Buisson

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
6082 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. À Grenoble la racaille est par­tout, et impor­tune tout le monde dans les lieux publics, jar­dins, quand ils n’a­gressent per­sonne !
    C’est de pire en pire !
    Bien évi­dem­ment, per­sonne pour les contrô­ler de jours comme de nuit (vente et consom­ma­tion de stu­pé­fiants, d’al­cool, détri­tus jetés par terre) et les faire bou­ger, camé­ras et pc de sur­veillance inexis­tants, aucune poli­tique pour notre sécu­rité et tran­quillité. 😡

    sep article
  2. sep article