Appel Forêt -
A Grenoble, le Crif réclame à la Ville et à la Métropole le remboursement des subventions versées au CCIF.

Affaire Sarah Halimi : à Grenoble, le Crif réclame une modification du code pénal

Affaire Sarah Halimi : à Grenoble, le Crif réclame une modification du code pénal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Le Conseil représentatif des institutions juives de France de Grenoble (Crif Grenoble Dauphiné) réclame une modification du code pénal après que la cour de cassation a exclu tout procès du meurtrier de Sarah Halimi. Cette retraitée de confession juive avait été tuée à son domicile parisien en avril 2017.

 

Le Crif Grenoble-Dauphiné par la voix de son pré­sident Yves Ganansia réclame une modi­fi­ca­tion du code pénal après la déci­sion de la cour de cas­sa­tion – DR

« La cour de cas­sa­tion a confirmé hier (le 14 avril 2021, ndlr) l’irresponsabilité pénale du meur­trier, au motif qu’il aurait été pris d’une bouf­fée déli­rante induite par sa lourde consom­ma­tion de can­na­bis », sou­ligne Yves Ganansia, le pré­sident du Crif de Grenoble dans un communiqué.

 

« En décla­rant que Kobili Traoré n’était pas res­pon­sable de ses actes, la jus­tice ajoute au drame d’une famille la colère et l’incompréhension d’une com­mu­nauté toute entière. Alors qu’aujourd’hui la jus­tice fait une prio­rité de la lutte contre la délin­quance rou­tière sous l’empire de l’alcool ou des stu­pé­fiants, en fai­sant de la consom­ma­tion de can­na­bis une cir­cons­tance aggra­vante, elle absout celui qui tue sous cette même emprise ».

 

La plus haute juri­dic­tion de l’ordre judi­ciaire a le 14 avril rejeté le pour­voi formé par la famille de Sarah Halimi contre la déci­sion ren­due en 2019 par la cour d’appel de Paris. Et confirmé l’ir­res­pon­sa­bi­lité de son meur­trier, Kobili Traoré, dont le dis­cer­ne­ment était « aboli » au moment des faits, selon plu­sieurs experts psy­chiatres, « du fait de la prise consciente et volon­taire régu­lière de can­na­bis en très grande quantité ».

 

 

Le Crif réclame un amendement « Sarah Halimi »

 

Une déci­sion qui fait bon­dir le repré­sen­tant de la com­mu­nauté juive à Grenoble. « Nous regret­tons un véri­ta­ble­ment détour­ne­ment de la règle de droit car s’il est nor­mal de pro­té­ger ceux qui, par acqui­si­tion ou nais­sance, subissent le poids de la mala­die men­tale et ne peuvent être décla­rés res­pon­sables de leurs actes, en revanche, jamais il n’a été dans les inten­tions du légis­la­teur de pro­té­ger celui qui tue grâce à l’usage de la drogue », estime Yves Ganansia.

 

« Ce crime anti­sé­mite n’est pas l’œuvre d’un fou, il est le fruit d’une idéo­lo­gie qui ronge notre société et les consciences individuelles ».

 

.Yves Ganansia en appelle au légis­la­teur. Pour récla­mer, via un « amen­de­ment Sarah Halimi » que la rédac­tion de l’article 122 – 1 du code pénal soit modi­fiée pour exclure la consom­ma­tion volon­taire de stu­pé­fiants des causes d’exonération de res­pon­sa­bi­lité pénale.

 

Un article qui dans son pre­mier ali­néa dis­pose que « n’est pas péna­le­ment res­pon­sable la per­sonne qui était atteinte, au moment des faits, d’un trouble psy­chique ou neu­ro­psy­chique ayant aboli son dis­cer­ne­ment ou le contrôle de ses actes. » Et qui ne tient donc pas compte de l’o­ri­gine du trouble.

 

 

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Eric PIOLLE
Le maire de Grenoble Éric Piolle candidat à la primaire d’EELV pour la présidentielle de 2022

FOCUS – Le maire de Grenoble, Éric Piolle, est candidat à la primaire d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) qui doit désigner en septembre 2021 son candidat Lire plus

Homme qui donne à manger aux pigeons. ©Manon Heckmann - Placegrenet.fr
La Ville de Grenoble dévoile son nouveau plan pour la condition et le bien-être animal

FOCUS – Un plan d’action "ambitieux" en faveur de la condition et du bien-être animal à Grenoble, jusqu’en 2026. Tel est en tout cas l'objectif Lire plus

Le burqini a-t-il sa place dans les piscines municipales ? A Grenoble, Eric Piolle renvoie la balle à l'Etat pour trancher.
Burqini ou pas burqini dans les piscines à Grenoble ? Eric Piolle renvoie la balle à Jean Castex

FIL INFO – Le burqini a-t-il sa place dans les piscines municipales de Grenoble ? Alors que le législateur laisse la responsabilité aux maires, Eric Lire plus

Nuit agitée en centre-ville de Grenoble mardi 15 juin après la victoire des Bleus contre l'Allemagne
Fin de soirée agitée en centre-ville de Grenoble mardi 15 juin après la victoire des Bleus contre l’Allemagne

FLASH INFO — Nuit agitée en centre-ville de Grenoble mardi 15 juin, suite à la victoire de la France contre l'Allemagne pour la première rencontre Lire plus

Un train tous les quarts d’heure à l’horizon 2035 ? À Grenoble, un RER nommé désir…

  ENQUÊTE - À la croisée du plan gouvernemental et d'un calendrier électoral chargé, le projet de RER à Grenoble repointe son nez. Pour autant, Lire plus

Lavoir à tapis photo d'ensemble
Un lavoir à tapis public inauguré aux abords du parc Jean-Verlhac, à La Villeneuve

  EN BREF - Mis en service depuis novembre 2020, le lavoir à tapis situé aux abords du parc Jean-Verlhac, à La Villeneuve, a été Lire plus

Flash Info

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin