A Grenoble, le Crif réclame à la Ville et à la Métropole le remboursement des subventions versées au CCIF.

Affaire Sarah Halimi : à Grenoble, le Crif réclame une modi­fi­ca­tion du code pénal

Affaire Sarah Halimi : à Grenoble, le Crif réclame une modi­fi­ca­tion du code pénal

FIL INFO – Le Conseil repré­sen­ta­tif des ins­ti­tu­tions juives de France de Grenoble (Crif Grenoble Dauphiné) réclame une modi­fi­ca­tion du code pénal après que la cour de cas­sa­tion a exclu tout pro­cès du meur­trier de Sarah Halimi. Cette retrai­tée de confes­sion juive avait été tuée à son domi­cile pari­sien en avril 2017.

Le Crif Grenoble-Dauphiné par la voix de son pré­sident Yves Ganansia réclame une modi­fi­ca­tion du code pénal après la déci­sion de la cour de cas­sa­tion – DR

« La cour de cas­sa­tion a confirmé hier (le 14 avril 2021, ndlr) l’irresponsabilité pénale du meur­trier, au motif qu’il aurait été pris d’une bouf­fée déli­rante induite par sa lourde consom­ma­tion de can­na­bis », sou­ligne Yves Ganansia, le pré­sident du Crif de Grenoble dans un communiqué.

« En décla­rant que Kobili Traoré n’était pas res­pon­sable de ses actes, la jus­tice ajoute au drame d’une famille la colère et l’incompréhension d’une com­mu­nauté toute entière. Alors qu’aujourd’hui la jus­tice fait une prio­rité de la lutte contre la délin­quance rou­tière sous l’empire de l’alcool ou des stu­pé­fiants, en fai­sant de la consom­ma­tion de can­na­bis une cir­cons­tance aggra­vante, elle absout celui qui tue sous cette même emprise ».

La plus haute juri­dic­tion de l’ordre judi­ciaire a le 14 avril rejeté le pour­voi formé par la famille de Sarah Halimi contre la déci­sion ren­due en 2019 par la cour d’appel de Paris. Et confirmé l’ir­res­pon­sa­bi­lité de son meur­trier, Kobili Traoré, dont le dis­cer­ne­ment était « aboli » au moment des faits, selon plu­sieurs experts psy­chiatres, « du fait de la prise consciente et volon­taire régu­lière de can­na­bis en très grande quantité ».

Le Crif réclame un amen­de­ment « Sarah Halimi »

Une déci­sion qui fait bon­dir le repré­sen­tant de la com­mu­nauté juive à Grenoble. « Nous regret­tons un véri­ta­ble­ment détour­ne­ment de la règle de droit car s’il est nor­mal de pro­té­ger ceux qui, par acqui­si­tion ou nais­sance, subissent le poids de la mala­die men­tale et ne peuvent être décla­rés res­pon­sables de leurs actes, en revanche, jamais il n’a été dans les inten­tions du légis­la­teur de pro­té­ger celui qui tue grâce à l’usage de la drogue », estime Yves Ganansia.

« Ce crime anti­sé­mite n’est pas l’œuvre d’un fou, il est le fruit d’une idéo­lo­gie qui ronge notre société et les consciences individuelles ».

.Yves Ganansia en appelle au légis­la­teur. Pour récla­mer, via un « amen­de­ment Sarah Halimi » que la rédac­tion de l’article 122 – 1 du code pénal soit modi­fiée pour exclure la consom­ma­tion volon­taire de stu­pé­fiants des causes d’exonération de res­pon­sa­bi­lité pénale.

Un article qui dans son pre­mier ali­néa dis­pose que « n’est pas péna­le­ment res­pon­sable la per­sonne qui était atteinte, au moment des faits, d’un trouble psy­chique ou neu­ro­psy­chique ayant aboli son dis­cer­ne­ment ou le contrôle de ses actes. » Et qui ne tient donc pas compte de l’o­ri­gine du trouble.

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Vincent Fristot, Lucille Lheureux, Éric Piolle, Antoine Back et Salima Djidel ont présenté le 27 janvier 2023 le bouclier social et climatique de la Ville de Grenoble financé par la hausse de la taxe foncière. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Trois jours avant le conseil municipal du 30 janvier, la Ville de Grenoble a apporté des précisions sur le budget 2023 et la Lire plus

Grenoble : l’é­cole Christophe-Turc, un nou­vel éta­blis­se­ment occupé par des parents pour mettre à l’a­bri des enfants à la rue

FOCUS - L'école Christophe-Turc, au Village olympique, a rejoint le mouvement d'occupation lancé dans plusieurs écoles grenobloises depuis l'automne 2022. Des parents d'élèves, soutenus par Lire plus

La Ville de Grenoble accueille son premier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants
Grenoble accueille son pre­mier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants

FOCUS - Les chats errants vont pouvoir profiter du premier ‘Chatipi’ de Grenoble, un abri installé Quai de France, à proximité du Jardin des Dauphins, Lire plus

Une partie des technologies développées chez Orange à Meylan s'appuie sur des outils déjà existants, tels les tablettes numériques. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Orange : un salon “recherche et inno­va­tion” orga­nisé à Meylan pour envi­sa­ger le futur

REPORTAGE - Réunir ses équipes ainsi que quelques invités, et donner une idée de ce que pourraient être les technologies et applications numériques du futur. Lire plus

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Vercors ce vendredi 27 janvier 2023. En cause : la baisse de moyens et d'heures de soutien décidée par le rectorat, dont vont faire les frais les élèves en difficulté © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Collège Vercors à Grenoble : ensei­gnants et parents tou­jours mobi­li­sés et scep­tiques face aux pro­po­si­tions du rectorat

FOCUS - Soutenus par les parents d'élèves, mobilisés ce vendredi 27 janvier 2023, les enseignants du collège Vercors, à Grenoble, poursuivent leur grève reconductible, entamée Lire plus

Plus de 200 personnels soignants se sont rassemblés au CHU de Grenoble pour réclamer plus de bras plus de lits et de moyens pour ne pas mettre en danger la vie leurs patients. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Plus de 200 soi­gnants ras­sem­blés au CHU de Grenoble pour exi­ger, sans délai, « l’ac­cès aux soins pour tous »

FOCUS - En réponse à l'appel de médecins du CHU de Grenoble, plus de 200 personnels soignant en grève se sont rassemblés à 13 heures Lire plus

Flash Info

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

|

20/01

10h48

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !