Fabien Vanhemelryck, Fabien Vanhemelryck, le secrétaire général d’Alliance police nationale. © Joël Kermabon - Place Gre'net

“Policiers délinquants” impunis : plus d’un mois après ses propos polémiques, Éric Piolle a reçu des syndicats de police

“Policiers délinquants” impunis : plus d’un mois après ses propos polémiques, Éric Piolle a reçu des syndicats de police

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – En plein Beauvau de la sécurité, Éric Piolle a invité plusieurs syndicats de police à venir échanger ce 9 mars 2021. Après ses propos mettant en cause certains policiers, le maire de Grenoble tenait à ouvrir un dialogue constructif autour d’objectifs stratégiques. Mais aussi, indique la Ville, à « dépasser la polémique » alimentée par les réseaux sociaux et les médias. Le tout sans pour autant parvenir à convaincre les syndicalistes invités à dialoguer.

 

 

De gauche à droite : Daniel Chaumette, délégué national syndicat Alliance Police, Yannick Biancheri, représentant départemd'ental, Fabien Vanhemelryck, secrétaire général et Pierre Tholly, le secrétaire régional Auvergne-Rhône-Alpes.

De gauche à droite : Daniel Chaumette, délé­gué natio­nal du syn­di­cat Alliance Police, Yannick Biancheri, repré­sen­tant dépar­te­men­tal, Fabien Vanhemelryck, secré­taire géné­ral, et Pierre Tholly, le secré­taire régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes.

Il s’est écoulé plus d’un mois depuis qu’Éric Piolle s’est mis à dos les syn­di­cats poli­ciers, conster­nés par ses pro­pos tenus lors d’une inter­view sur l’antenne de France Inter le 3 février 2021. En cause ? Un extrait de l’in­ter­view, au cours de laquelle le maire de Grenoble n’a­vait pas mâché ses mots. Dénonçant « […] l’impunité des quelques-uns qui en uni­forme font des vio­lences poli­cières et ne sont pas tou­chés, ni leur hié­rar­chie […] », il avait pro­vo­qué l’ire des syn­di­cats de police.

 

Notamment de ceux opé­rant sur Grenoble, qui n’a­vaient alors pas man­qué de réagir contre ces élé­ments de lan­gage. Mais c’est fina­le­ment en plein Beauvau de la sécu­rité orga­nisé par le gou­ver­ne­ment qu’Éric Piolle a reçu, ce mardi 9 mars 2021, deux syn­di­cats de police.

 

À savoir des repré­sen­tants dépar­te­men­taux, régio­naux et natio­naux d’Alliance police natio­nale et, dans un second temps, l’antenne dépar­te­men­tale d’Unité SGP Police FSMI-FO. L’objectif du maire ? Échanger avec ces syn­di­cats de police pour « ouvrir un dia­logue construc­tif autour des objec­tifs stra­té­giques de la police et dépas­ser le dia­logue biaisé par média inter­po­sés ».

 

 

« L’impunité n’existe pas au sein de la police »

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 72 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Manifestation devant la Métropole contre l'augmentation du temps de travail © Laure Gicquel - Place Gre'net
Métropole de Grenoble : les agents manifestent toujours contre l’augmentation du temps de travail

EN BREF - Les organisations syndicales de Grenoble-Alpes Métropole manifestaient, ce vendredi 22 octobre 2021, devant le conseil métropolitain. Leur but : obtenir la négociation Lire plus

UGA : les syndicats protestent contre un plan d'austérité
UGA : les syndicats étudiants et de personnels protestent contre un plan d’austérité prévoyant le gel de 256 postes d’ici 2028

FOCUS - Des étudiants et personnels de l'Université Grenoble Alpes (UGA) se sont rassemblés devant le conseil d'administration de l'Université, ce lundi 11 octobre 2021, Lire plus

Entre 1400 et 3000 personnes ont manifesté ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la journée de grève nationale. © Paul Turenne - Place Gre'net
Entre 1400 et 3000 manifestants à Grenoble pour l’emploi et les salaires et contre les réformes des retraites et de l’assurance chômage

REPORTAGE - De 1400 (selon la police) à 3000 (selon les organisateurs) manifestants ont défilé, ce mardi 5 octobre 2021, dans les rues de Grenoble Lire plus

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
La Ville de Grenoble annonce des mesures de « déprécarisation » pour ses agents éducation et jeunesse

FLASH INFO — "Poursuivre l’effort de déprécarisation des agent-es et améliorer leurs conditions de travail". Tel est le programme annoncé par la Ville de Grenoble Lire plus

Rassemblement intersyndical contre le maintien des épreuves du baccalauréat 2021

FIL INFO – La dénonciation du maintien des épreuves du baccalauréat était au centre du rassemblement de professeurs devant le rectorat de Grenoble ce jeudi Lire plus

Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.
Gaz électricité de Grenoble au secours de la Tag ? La redistribution des dividendes fait des étincelles

  FOCUS – À Grenoble, les dividendes de Gaz électricité de Grenoble, détenue à majorité par la Ville et la Métro, seront redistribués pour venir Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin