Hôtel de ville de Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net

La Ville de Grenoble adapte l’ou­ver­ture de ses ser­vices au couvre-feu

La Ville de Grenoble adapte l’ou­ver­ture de ses ser­vices au couvre-feu

FIL INFO – Le Premier ministre Jean Castex a annoncé, jeudi 14 jan­vier lors de sa confé­rence de presse, l’ins­tau­ra­tion d’un couvre-feu à 18 heures par­tout en France. Une déci­sion qui vise à réduire les ras­sem­ble­ments et la cir­cu­la­tion du virus. À Grenoble, la mai­rie a décidé d’a­dap­ter les horaires de ses ser­vices en conséquence.

Deux heures de moins. Le nou­veau tour de vis, certes attendu, n’en reste pas moins contrai­gnant. Il doit per­mettre de faire dimi­nuer la cir­cu­la­tion du virus alors que la cam­pagne de vac­ci­na­tion s’ac­cé­lère. Le couvre-feu débu­tera ainsi à 18 heures au lieu de 20 heures à par­tir du samedi 16 jan­vier. Et ce pour une durée de quinze jours minimum.

Plusieurs services publics de la Ville de Grenoble vont revoir leurs horaires à la baisse pour s'adapter à l'instauration du couvre-feu à 18 heures. © Tim Buisson – Place Gre’net

Plusieurs ser­vices publics de la Ville de Grenoble vont revoir leurs horaires à la baisse pour s’a­dap­ter à l’ins­tau­ra­tion du couvre-feu à 18 heures. © Tim Buisson – Place Gre’net

La Ville de Grenoble a décidé de s’a­dap­ter à cette situa­tion. Les horaires d’ou­ver­ture des ser­vices muni­ci­paux vont ainsi être réduits. Et de nou­velles res­tric­tions vont s’ap­pli­quer à la pra­tique sportive.

Dans le détail, l’ac­cueil de l’hôtel de ville fer­mera ses portes à 17 heures. Les cime­tières, les biblio­thèques, la Maison des asso­cia­tions, les mai­sons des habi­tants (MDH) ainsi que la Maison de la mon­tagne fer­me­ront à 17 h 30. Et cette der­nière bais­sera même le rideau à 17 heures le samedi.

Toutes ces mesures s’ap­pliquent dès le samedi 16 jan­vier et pour toute la durée de ce nou­veau couvre-feu. La muni­ci­pa­lité pré­cise tou­te­fois que l’ac­cueil des enfants dans les acti­vi­tés péri-sco­laires reste pos­sible jus­qu’à 18 heures.

Le sport sous contraintes avec le couvre-feu

Les annonces du gou­ver­ne­ment contraignent éga­le­ment la Ville à ces­ser toutes les acti­vi­tés extra-sco­laires. Et, dans l’at­tente du décret pré­fec­to­ral qui doit pré­ci­ser les nou­velles mesures, les gym­nases, les centres spor­tifs et les pis­cines ferment. Seuls les stades res­tent acces­sibles jus­qu’à 17 h 30.

Le Premier ministre n’a en outre pas exclu l’hypothèse d’un troi­sième confi­ne­ment si la situa­tion sani­taire venait à se dégra­der dans les pro­chains jours.

Tim Buisson

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 10 millions d'euros pour un "pack sécurité écoles"
La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 10 mil­lions d’eu­ros pour un « pack sécu­rité écoles »

FLASH INFO - Après le soutien à l'équipement des villes en vidéo-surveillance, la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce adopter un "pack sécurité écoles" doté de 10 millions Lire plus

Les associations de lutte contre le VIH portent un message en faveur de l'égalité à l'occasion du 1er décembre
Lutte contre le VIH : les chiffres de conta­mi­na­tion en baisse depuis 2018 sur l’arc alpin

FOCUS - Comme chaque année, le 1er décembre marque la Journée mondiale de lutte contre le VIH. Un temps que les associations et la Ville Lire plus

Claire Guéville, professeur d'histoire-géographie à Rouen et syndicaliste au Snes-FSU, était jugée pour injure et diffamation, ce lundi 28 novembre 2022, à Grenoble, pour des tweets visant l'enseignant de Sciences Po Grenoble Vincent Tournier, qu'elle nie avoir écrits. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Sciences Po Grenoble : une pro­fes­seur de Rouen jugée pour injure et dif­fa­ma­tion envers Vincent Tournier, l’un des deux ensei­gnants accu­sés d’islamophobie

FOCUS - Claire Guéville, professeur d'histoire-géographie à Rouen, comparaissait ce lundi 28 novembre 2022 devant le tribunal judiciaire de Grenoble pour des soupçons d'injure et Lire plus

Le Département de l’Isère s’en­gage avec l’EFS pour mobi­li­ser et for­mer des « ambas­sa­deurs du don de sang »

FLASH INFO - "Mobiliser et former des “ambassadeurs du don” pour dynamiser les collectes de sang". Tel est l'objectif de la convention signée le 25 Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra, un crâne humain a été découvert, ce mercredi 26 octobre 2022, sur la Lire plus

Flash Info

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !