Bouchon de voitures vers la Porte de France à Grenoble. © Elodie Rummelhard - placegrenet.fr

Grenoble reste la quatrième ville la plus embouteillée de France selon le fabricant de GPS TomTom

Grenoble reste la quatrième ville la plus embouteillée de France selon le fabricant de GPS TomTom

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Grenoble conserve sa place de quatrième ville la plus embouteillée de France. C’est en tout cas ce que démontre le rapport du fabricant de GPS et d’outils d’aide à la navigation TomTom. Une place stable après plusieurs années d’augmentation. Ce alors même que le confinement a favorisé en 2020 la diminution du recours à la voiture dans l’agglomération.

 

 

Grenoble reste la 4e ville la plus embouteillée de France.Attente de voitures au feu, à Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

File d’at­tente de voi­tures au feu à l’en­trée de la ville de Grenoble. © Léa Raymond – Place Gre’net

Dans le clas­se­ment 2021 des villes la plus embou­teillées de France, Grenoble arrive en qua­trième posi­tion, comme dans celui de 2020. Sur le podium, on retrouve Paris, Marseille et Bordeaux. Un clas­se­ment inchangé, éta­bli par le fabri­cant de GPS et d’ou­tils d’aide à la navi­ga­tion TomTom, publié chaque année à la même époque. Au niveau inter­na­tio­nal, la capi­tale des Alpes se posi­tionne en 92e position.

 

Si Grenoble gagné trois places en trois ans sur le ter­ri­toire fran­çais, le nombre d’heures d’embouteillages dans la ville a, lui, dimi­nué, en pas­sant de 151 heures à 112 heures. Les auto­mo­bi­listes gre­no­blois perdent ainsi en moyenne quatre jours et seize heures dans les embou­teillages chaque année. L’engorgement de la ville est quant à lui passé de 32% dans le clas­se­ment de 2019 à 26% pour celui de 2020. Une baisse de 6 points en un an.

 

 

Un effet confinement sur l’usage de la voiture

 

En moyenne, les Grenoblois perdent 13 minutes dans les trans­ports le matin et 16 minutes le soir, le pic d’embouteillages étant atteint le ven­dredi entre 17 et 18 heures. À Paris, ville la plus embou­teillée de France, les habi­tants perdent 17 minutes le matin et 18 minutes le soir.

 

Sans sur­prise les confi­ne­ments, en par­ti­cu­lier le pre­mier, ont eu un fort impact sur la cir­cu­la­tion. En avril 2020, le taux d’embouteillage était ainsi estimé à 4%, contre 35% en février. D’autant que la Métropole de Grenoble a mis en place des poli­tiques inci­ta­tives en faveur du vélo, qui assure une dis­tan­cia­tion phy­sique et per­met de frei­ner la cir­cu­la­tion du virus.

 

La pratique du vélo a fortement augmenté lors du premier déconfinement. © Fanny Seguela - Place Gre'net

La pra­tique du vélo a for­te­ment aug­menté lors du pre­mier décon­fi­ne­ment. © Fanny Seguela – Place Gre’net

 

Des pistes tem­po­raires ont ainsi vu le jour au prin­temps. Et le prix de l’a­bon­ne­ment a été divisé par deux en novembre 2020, pen­dant le deuxième confi­ne­ment. Le télé-tra­vail reste en outre tou­jours d’ac­tua­lité, ce qui influe, aujourd’hui encore, sur le nombre de voi­tures en cir­cu­la­tion. Les dépla­ce­ments res­tent ainsi moins nom­breux par rap­port à une année dite « nor­male ».

 

Tim Buisson

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Des représentants du Collectif Île Verte devant la parcelle située quai Jongkind. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Construction à Île Verte : la Ville de Grenoble dit soutenir les riverains mais ne pas pouvoir « outrepasser le droit »

EN BREF - Nouvel épisode dans la lutte d'un collectif de riverains du quartier Île Verte de Grenoble contre un projet de construction jugé démesuré Lire plus

Inauguration de la maternelle Ampère © Laure Gicquel - Place Gre'net
Plan école de la Ville de Grenoble : l’école maternelle Ampère vient d’être inaugurée

FIL INFO - L'inauguration de l'école maternelle Ampère, rénovée dans le cadre du Plan école de la Ville de Grenoble, se tenait ce vendredi 15 octobre. Celle-ci, Lire plus

Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation
Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation

FOCUS - Grenoble Capitale verte européenne 2022 dispose à présent de son propre site Internet et lance une campagne de communication, à quelques mois du Lire plus

Pour l'Ades, Grenoble ne doit pas 1,5 million à la Métro.
La Ville doit-elle 1,5 million d’euros à la Métro ? L’Ades dénonce une « instrumentalisation politicienne »

FOCUS - La Ville de Grenoble doit-elle 1,5 million d'euros à la Métropole? Alors que des échanges acrimonieux ont eu lieu sur la question au Lire plus

La Ville de Grenoble et AG2R signent une nouvelle convention pour l'accompagnement des aînés
La Ville de Grenoble et AG2R signent une nouvelle convention pour l’accompagnement des aînés

FLASH INFO — La Ville de Grenoble et AG2R La Mondiale se retrouvaient mardi 12 octobre pour signer une nouvelle convention de partenariat 2021-2022, dans Lire plus

Nouvelle collecte de serviettes et protections périodique sur la Métropole jusqu'au 31 octobre
Nouvelle collecte de serviettes et protections périodique sur la Métropole jusqu’au 31 octobre

FLASH INFO — Le Planning familial de l'Isère déploie cinquante points de collecte de serviettes et protections périodiques, jusqu'au 31 octobre. Ceci suite à un Lire plus

Flash Info

|

18/10

18h56

|

|

18/10

11h04

|

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin