Manifestation contre la loi Sécurité globale et les « lois liberticides » samedi 16 janvier à Grenoble

Manifestation contre la loi Sécurité globale et les « lois liberticides » samedi 16 janvier à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO — Nouvelle manifestation contre la loi Sécurité globale à Grenoble, samedi 16 janvier. Un mouvement lancé à l’appel de nombreux collectifs, associations et syndicats grenoblois, qui s’étend en réalité à l’ensemble des « lois liberticides » du gouvernement. Dans le viseur également : le projet de loi sur le séparatisme, la loi de Programmation de la recherche ou la possible prolongation des restrictions sanitaires.

 

 

Les oppo­sants à la loi Sécurité glo­bale vont de nou­veau battre le pavé le samedi 16 jan­vier à Grenoble, dans le cadre d’une jour­née de mobi­li­sa­tion natio­nale. « Le but du gou­ver­ne­ment est de res­treindre la liberté d’informer, la liberté de la presse et de pri­ver la popu­la­tion d’user de son droit d’expression, d’être infor­mée, de mani­fes­ter, de s’organiser », affirment ses détracteurs.

 

Manifestation contre la loi Sécurité globale à Grenoble en novembre 2020 © Tim Buisson – Place Gre’net

Manifestation contre la loi Sécurité glo­bale à Grenoble en novembre 2020 © Tim Buisson – Place Gre’net

 

 

Les orga­ni­sa­teurs de la mani­fes­ta­tion ? Des mou­ve­ments poli­tiques comme les Jeunes Insoumis Grenoble, l’Union com­mu­niste liber­taire ou le NPA 38. Ainsi que des col­lec­tifs comme les Gilets jaunes Grenoble, le Conseil natio­nal de la nou­velle Résistance Grenoble ou Fridays For Future. Sans oublier des syn­di­cats, depuis les lycéens de l’UNL aux étu­diants de l’Unef, en pas­sant par Solidaires Isère et la CGT 38.

 

 

La loi sur le séparatisme ou les restrictions sanitaires également dans le viseur

 

Autant d’or­ga­ni­sa­teurs qui font donc (de nou­veau) état de leur hos­ti­lité vis-à-vis de la loi Sécurité glo­bale. Mais pas seule­ment à cause de la polé­mique autour de son article 24, visant à péna­li­ser la « dif­fu­sion mal­veillante » d’i­mages des forces de l’ordre. Pour ses oppo­sants, en effet, le texte de loi « ins­ti­tue une société de sur­veillance à base de drones » et « ren­force la capa­cité de répres­sion de la police muni­ci­pale ».

 

Les organisateurs incluent le projet de loi contre le séparatisme parmi les "lois liberticides" © Tim Buisson – Place Gre’net

Les orga­ni­sa­teurs incluent le pro­jet de loi contre le sépa­ra­tisme parmi les « lois liber­ti­cides » © Tim Buisson – Place Gre’net

La loi Sécurité glo­bale n’est au demeu­rant pas la seule dans le viseur. Le pro­jet de loi contre le sépa­ra­tisme sus­cite, lui aussi, la colère des orga­ni­sa­tions, pour qui il « ouvre la voie à un contrôle de l’ensemble des asso­cia­tions » et « cible les mino­ri­tés musul­manes ou per­çues comme telles ». Et ses détrac­teurs de prendre pour exemple la dis­so­lu­tion du Collectif contre l’is­la­mo­pho­bie en France (CCIF), mis en cause après l’as­sas­si­nat et la déca­pi­ta­tion de Samuel Paty par un ter­ro­riste islamiste.

 

La Loi Programmation de la recherche est éga­le­ment contes­tée, accu­sée d’ins­tau­rer une peine d’emprisonnement pour les étu­diants blo­quant les éta­blis­se­ments. Enfin, les orga­ni­sa­teurs dénoncent les récents décrets d’ex­ten­sion des cri­tères de “fichages” par les forces de l’ordre. Et contestent la pro­lon­ga­tion annon­cée jus­qu’au 1er juin 2021 de « l’é­tat d’ur­gence sani­taire », qui « pour­sui­vrait les res­tric­tions de nos liber­tés poli­tiques, syn­di­cales et asso­cia­tives ».

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

F. Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Personnels de l’Éducation nationale, du supérieur, lycéens et étudiants manifesteront à Grenoble mardi 26 janvier

  FOCUS — Nouveau mouvement de grève et de manifestation des personnels de l'Éducation nationale, mardi 26 janvier à Grenoble comme partout en France. Un Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestations à Grenoble, Voiron, Bourgoin-Jallieu et Roussillon à l’occasion du 1er mai 2021

  FLASH INFO — Comme chaque année, la Fête du Travail du 1er mai 2021 sera marquée par les revendications du monde du travail. L'intersyndicale Lire plus

© Paul Turenne - Place Gre'net
Le report de la réforme des retraites favorablement accueilli par les syndicats

  EN BREF — L'annonce du report de la réforme des retraites par Emmanuel Macron au cours de son allocution du 16 mars est saluée Lire plus

Grenoble : une centaine de manifestants ont demandé la gratuité des transports dans l’agglomération

  REPORTAGE - Un peu plus d'une centaine de personnes ont défilé dans les rues de Grenoble vendredi 12 mars pour demander la mise en Lire plus

Flash Info

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

|

15/06

22h48

|

|

15/06

17h34

|

|

15/06

16h20

|

|

15/06

15h00

|

|

15/06

12h15

|

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

Les plus lus

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin