Covid-19 : la Ville d’Échirolles se porte candidate pour accueillir un centre de vaccination

sep article



 

FLASH INFO – Le maire d’Échirolles Renzo Sulli propose de mettre à disposition la salle des fêtes de sa ville pour qu’elle puisse accueillir un centre de vaccination contre le Covid-19. Il enjoint au gouvernement d’accélérer sa stratégie vaccinale pour endiguer l’épidémie.

 

Le maire d’Échirolles Renzo Sulli souhaite que le gouvernement accélère la vaccination. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le maire d’Échirolles Renzo Sulli sou­haite que le gou­ver­ne­ment accé­lère la vac­ci­na­tion. © Tim Buisson – Place Gre’net

« Il y a loin entre les décla­ra­tions natio­nales et la mise en œuvre locale, et ceci est aujourd’hui dif­fi­ci­le­ment com­pré­hen­sible pour l’ensemble des citoyen-nes », tacle Renzo Sulli. Le maire d’Échirolles sou­haite ainsi accé­lé­rer la vac­ci­na­tion contre le Covid-19 sur sa com­mune. Pour ce faire, il a pro­posé de mettre à dis­po­si­tion la salle des fêtes afin d’en faire un centre de vac­ci­na­tion. Vendredi 8 jan­vier, il a informé le pré­fet de l’Isère et l’Agence régio­nale de santé (ARS) de cette pro­po­si­tion.

 

Quelques jours plus tôt, le pré­sident de Grenoble Alpes Métropole Christophe Ferrari avait pro­posé de faire de même à Grenoble avec le Stade des Alpes.

 

Renzo Sulli souhaite que la campagne de vaccination s’accélère

 

Depuis fin décembre, l’admi­nis­tra­tion des doses du vac­cin s’o­père par­tout en France. En Isère, la cam­pagne monte en puis­sance ces der­niers jours. Mais pas assez pour le maire d’Échirolles. « Nous savons que le vac­cin est la seule solu­tion pour sor­tir pro­gres­si­ve­ment certes, mais dura­ble­ment de la pan­dé­mie de coro­na­vi­rus », explique Renzo Sulli. Qui indique par ailleurs être dis­posé à se faire vac­ci­ner pour mon­trer l’exemple.

 

Vaccination à l'hôpital Sud. © PLace Gre'net

Vaccination à l’hô­pi­tal Sud. © PLace Gre’net

Juste avant Noël, la Ville a mis en place un centre de dépis­tage qui a per­mis de tes­ter plus de 300 habi­tants.

 

« Nous savons que le temps perdu dans la vac­ci­na­tion aura imman­qua­ble­ment des consé­quences sur la santé des habi­tant-es, mais éga­le­ment sur la vie éco­no­mique et l’emploi sur le deuxième bas­sin d’emploi de l’Isère qu’est la Ville d’Échirolles », insiste le maire.

 

Pour mettre en place ce centre de vac­ci­na­tion, il demande le sou­tien de l’État et de l’ARS. Ce afin de « trou­ver les solu­tions tech­niques et les pro­fes­sion­nel-les de santé néces­saires à sa bonne orga­ni­sa­tion ».

 

Tim Buisson

 

commentez lire les commentaires
1866 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.