Rassemblement place Verdun le samedi 9 janvier 2021 pour réclamer justice après l'assassinat d trois militantes kurdes en 2013. © Tim Buisson – Place Gre’net

Des pro-Kurdes rassemblés à Grenoble pour demander justice après l’assassinat de trois militantes en 2013

Des pro-Kurdes rassemblés à Grenoble pour demander justice après l’assassinat de trois militantes en 2013

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – L’association iséroise des amis des kurdes (Aiak) a organisé, samedi 9 janvier, un rassemblement en soutien à trois militantes kurdes assassinées en France en 2013. Ce meurtre n’a toujours pas été jugé. Chaque année, à la même date, les associations qui soutiennent les kurdes réclament donc justice et manifestent.

 

 

« C’est un sen­ti­ment de tris­tesse et de colère », raconte Marie-Yvonne Mathéoud. Pour la co-pré­si­dente de l’as­so­cia­tion isé­roise des amis des Kurdes, la dou­leur reste vive, même huit ans après les faits.

 

Marie-Yvonne Mathéoud, co-prsidente de l'association iséroise des amis des kurdes. © Tim Buisson – Place Gre’net

Marie-Yvonne Mathéoud, co-pré­si­dente de l’as­so­cia­tion isé­roise des amis des kurdes qui réclame jus­tice. © Tim Buisson

« Tristesse parce que c’est trois amies qui ont été assas­si­nées et colère parce que l’on arrive pas à faire émer­ger la jus­tice pour ce meurtre », confie-t-elle. Le 9 jan­vier 2013, Sakine Cansız, Fidan Doğan et Leyla Şaylemez, trois mili­tantes kurdes, ont été assas­si­nées à Paris.

 

Le meur­trier, Ömer Güney aurait agi pour le compte des ser­vices secrets turcs (MIT), selon les pre­miers élé­ments de l’en­quête fran­çaise. Mort en pri­son en 2016, il n’a jamais été jugé.

 

Les inves­ti­ga­tions ont par ailleurs révélé qu’il appar­te­nait aux Loups gris, un mou­ve­ment ultra­na­tio­na­liste turc inter­dit en France le 4 novembre 2020. Toutefois, le mou­ve­ment n’est pas struc­turé offi­ciel­le­ment en France, ce qui limite la por­tée de cette décision.

 

 

La France soigne ses relations internationales

 

Pour récla­mer jus­tice, une ving­taine de per­sonnes se sont donné ren­dez-vous devant la pré­fec­ture de l’Isère samedi 9 jan­vier. Parmi eux, l’an­cien élu Bernard Macret, adjoint aux soli­da­ri­tés inter­na­tio­nales lors du pre­mier man­dat d’Éric Piolle.

 

Sticker en soutien aux trois militantes kurdes assassinées en 2013 à Paris. © Tim Buisson – Place Gre’net

Autocollant en sou­tien aux trois mili­tantes kurdes assas­si­nées en 2013 à Paris. © Tim Buisson – Place Gre’net

Plusieurs élus isé­rois par­rainent des per­son­na­li­tés poli­tiques empri­son­nées en Turquie, notam­ment le séna­teur Guillaume Gontard, David Queiros, le maire de Saint-Martin-d’Hères ou encore le maire d’Échirolles Renzo Sulli.

 

« À l’é­poque, le gou­ver­ne­ment fran­çais avait dit qu’il ferait toute la lumière sur cet assas­si­nat poli­tique », insiste Marie-Yvonne Mathéoud. Mais, pour l’ins­tant, rien n’a été fait.

 

Alors, com­ment expli­quer l’ab­sence d’a­van­cées ? « On sait que le pré­sident Erdogan exerce sou­vent des pres­sions sur la France et sur l’Europe par rap­port aux réfu­giés, explique Marie-Yvonne Mathéoud. Il y a des inté­rêts éco­no­miques aussi ». En mars 2018, les familles des vic­times se sont consti­tuées par­ties civiles. Cela a entraîné la réou­ver­ture du dos­sier le 14 mai 2019.

 

Tim Buisson

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Renzo Sulli apporte son soutien aux policiers visés par des menaces de mort sur un mur d’Échirolles

  FLASH INFO — "Ni l’intimidation, ni les menaces ne sauraient entamer notre détermination pour la tranquillité des Échirollois-es". Ainsi s'exprime Renzo Sulli, maire d'Échirolles, Lire plus

Plan climat air énergie : les élus d’Échirolles ont voté la charte d’engagement après de vifs débats

  FOCUS - Le conseil municipal d’Échirolles a voté une délibération, lundi 26 avril,  renouvelant son engagement auprès de la Métropole dans le cadre du Lire plus

Lutte contre les îlots de chaleur : Échirolles va végétaliser la cour de l’école Marcel-David

  EN BREF - La Ville d'Échirolles va entreprendre la végétalisation de la cour de l'école Marcel-David et de ses abords. Des aménagements destinés à Lire plus

La nouvelle déchèterie d’Échirolles ouvre ses portes : plus fonctionnelle et plus verte

  FOCUS – Après plus d'un an de travaux, la nouvelle déchèterie d'Échirolles a ouvert ses portes mardi 2 février 2021, en présence du maire Lire plus

Flash Info

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

|

15/06

22h48

|

|

15/06

17h34

|

|

15/06

16h20

|

|

15/06

15h00

|

|

15/06

12h15

|

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

Les plus lus

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin