Un résidente a droit à une ritournelle. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Faute de thés dan­sants, la Ville de Grenoble et son CCAS pro­posent « Noël à domi­cile » aux plus âgés

Faute de thés dan­sants, la Ville de Grenoble et son CCAS pro­posent « Noël à domi­cile » aux plus âgés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDÉO - Faute de thés dansants, annulés pour cause de pandémie, la Ville de Grenoble et le CCAS proposent cette année un « Noël à domicile » artistique aux personnes âgées. Ainsi, jusqu'au 18 décembre, des artistes vont-ils à la rencontre des résidents des Ehpad, des résidences autonomie et même au domicile des personnes isolées. De quoi offrir aux plus fragiles des moments festifs pour rompre leur isolement, le temps d'un spectacle.

 

 

« Noël à domicile » pour les personnes âgées à Grenoble.Pour rompre l'isolement de nos aînés, des artistes de toutes disciplines ont investi la résidence Saint-Laurent. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Des artistes de toutes disciplines ont investi la résidence Saint-Laurent. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La pandémie de coronavirus et son cortège de restrictions sanitaires ont tout chamboulé, y compris le Noël des plus âgés. En effet, faute des traditionnels thés dansants organisés depuis 2015, la Ville de Grenoble et son centre communal d'action sociale (CCAS) ont imaginé une autre manière de les divertir et de rompre leur isolement : « Noël à domicile ».

 

Des mini-spectacles donnés par des artistes de toutes les disciplines dans les Ehpad, les centres de jour et les résidences autonomie. Le tout dans des conditions adaptées à la crise sanitaire et, surtout, à la population particulièrement fragile séjournant dans ces établissements.

 

Ainsi, du 14 au 18 décembre, de petits groupes d'artistes partent-ils à la rencontre des personnes âgées résidant dans les lieux de vie collectifs municipaux. « Chant, danse, jonglage, lecture de contes ou déclamation de poèmes... Il y en aura pour tous les goûts ! », promettent la Ville et le CCAS.

 

 

Noël à domicile : « une bouffée d'oxygène »

 

Ce mardi 15 décembre, c'était au tour de la résidence autonomie Saint-Laurent de voir ses six étages investis par une troupe d'artistes aux vêtements bigarrés. Répartis en petits groupes, ces derniers sont allés toquer aux portes des chambres des résidents. Lesquels, prévenus, attendaient leur visite.

 

Une résidente n'a pas hésité à danser sur des rythmes indiens. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une résidente n'a pas hésité à danser sur des rythmes indiens. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Autant de scènes improvisées pour une ritournelle, un tour de magie, de la danse ou encore une prestation musicale burlesque, selon l'inspiration des baladins. « Les résidents nous reçoivent comme une bouffée d'oxygène, avec beaucoup de gentillesse que nous sommes fiers de pouvoir leur rendre », résume Philippe Vuillermet, directeur artistique de l'événement.

 

Retour sur cet après-midi un peu folle pour le moins inhabituelle, durant laquelle l'établissement a vibré aux sons des guitares ou de l'accordéon. Au point qu'une résidente n'a pas hésité à danser sur les rythmes indiens trépidants d'une bande son pur jus bollywood.

 

 

 

« Nous les enfermons pour les protéger, renforçant ainsi leur isolement »

 

Comme pour beaucoup de spectacles, une deuxième partie est prévue du 23 au 31 décembre. « Les artistes vont aller à domicile rencontrer les personnes isolées, fragiles ou vulnérables », explique Kheira Capdepon. Des moments privilégiés nécessaires pour les personnes âgées, estime l'adjointe municipale déléguée aux aînés, aidants et à l'intergénérationnel.

 

« Du fait de la crise sanitaire, nous les enfermons pour les protéger, renforçant ainsi leur isolement. Il fallait aller vers eux pour qu'il puissent voir du monde et sortir quelques instants de ce quotidien difficile. »

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

À l'école Clémenceau de Grenoble, une cour qui permet désormais "des usages multiples"... plutôt que "dégenrée"
École Clémenceau de Grenoble : finie la « cour dégen­rée », place aux « usages multiples »

FOCUS - À l'occasion de la Semaine de l'éducation, les élus de Grenoble Christine Garnier et Gilles Namur ont visité, ce lundi 9 mai 2022, Lire plus

Dans une lettre au maire de Grenoble, l’UHCV appelle à lut­ter contre la « pol­lu­tion visuelle » des tags

FLASH INFO – Pour l'Union des habitants du centre-ville de Grenoble, la publicité n'est pas seule pourvoyeuse de "pollution visuelle". L'UHCV annonce avoir adressé une Lire plus

Projection du documentaire Résistants du Vercors, des vies engagées à Grenoble jeudi 5 mai
Projection du docu­men­taire « Résistants du Vercors, des vies enga­gées » à Grenoble jeudi 5 mai

FLASH INFO – C'est un documentaire pas comme les autres qui sera projeté à l'auditorium du Musée de Grenoble, jeudi 5 mai à 18 heures. Lire plus

“J'y suis, j'y reste”: Force Ouvrière toujours dans l'embarras en Isère face au “cas” Chérif Boutafa
“J’y suis, j’y reste”: Force ouvrière tou­jours dans l’embarras en Isère face au “cas” Chérif Boutafa

FOCUS - Deux ans après sa première révocation du syndicat Force ouvrière, Chérif Boutafa continue de contester les décisions du syndicat, de suspension puis d'exclusion, Lire plus

Extinction Rébellion revendique le retrait de 400 publicités sur l'agglomération grenobloise les 28 et 29 avril
Extinction Rébellion reven­dique le retrait de 400 publi­ci­tés sur l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise les 28 et 29 avril

FLASH INFO – "En s’imposant à notre regard et à notre inconscient [...], la publicité joue un rôle majeur dans la surexploitation des ressources et Lire plus

Un panneau d'affichage en limite d'un quartier résidentiel, mais aussi près d'un axe urbain. Sera-t-il interdit par le futur Règlement Local de Publicité intercommunal ? © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble ban­nit la pub sur près de 90 % de son ter­ri­toire et les grands pan­neaux sur l’es­pace privé

FOCUS - La Ville de Grenoble a fait le point, ce vendredi 22 avril 2022, sur la mise en place du Règlement local de publicité Lire plus

Flash Info

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

|

09/05

12h05

|

|

06/05

20h04

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Abonnement| Un comité de sou­tien mené par Franck Longo pour la réélec­tion d’Émilie Chalas dans la 3e cir­cons­crip­tion de l’Isère

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin