Isère : les assis­tants d’é­du­ca­tion en grève pour obte­nir de meilleures condi­tions de travail

Isère : les assis­tants d’é­du­ca­tion en grève pour obte­nir de meilleures condi­tions de travail

 

FOCUS - Les assistants d'éducation (AED) manifestaient partout en France, mardi 1er décembre, pour dénoncer les conditions d'exercice de leur métier. Alors que la crise sanitaire a accentué leur charge de travail, ils réclament des moyens supplémentaires afin d'accompagner au mieux les élèves. En Isère, plusieurs vies scolaires de collèges et lycées étaient ainsi fermés toute la journée.

 

 

"Nous, ce que l'on veut [ce sont] des meilleures conditions de travail, la protection des élèves et plus de moyens dans cette crise", explique l'une des assistants d'éducation (AED) du collège Pablo Picasso devant l'entrée de l'établissement échirollois. Les élèves qui reprennent les cours en ce début d'après-midi viennent de franchir les portes après avoir montré leur carnet de correspondance. Mais aujourd'hui, ils devront se passer de vie scolaire.

 

Les assistants d'éducation en grève pour plus de moyens Le collège Pablo Picasso à Échirolles. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le collège Pablo Picasso à Échirolles. © Tim Buisson – Place Gre’net

Les AED ainsi que les accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH) et les assistants chargés de prévention et de sécurité (APS) ont été invités à faire grève pour dénoncer leurs conditions de travail. A l'origine de cet appel, une intersyndicale composée du Snes-FSU, du Snalc, de Sud Éducation et de la CGT.

 

Mardi 10 novembre, les enseignants s'étaient déjà rassemblés place de Verdun à Grenoble pour réclamer des moyens supplémentaires afin d'affronter la crise sanitaire. Une grève suivie par 8,38% des enseignants selon le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Le Snes-FSU affirme, pour sa part, que 45% des personnels en collège étaient en grève.

 

 

La crise sanitaire a accru la charge de travail…

 

Mais qui sont ces personnels d'éducation non enseignants qui ont eux aussi décidé de se faire entendre ? Ces professionnels accompagnent les élèves au quotidien pour les surveiller durant les intercours, les temps de récréation, de demi-pension, à l'internat et pour l'aide aux devoirs. Problème : ils doivent composer avec des moyens limités.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvel accident mortel entre cycliste et automobiliste à Grenoble dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 août
Un jeune homme de 18 ans blessé à la jambe par arme à feu près d’un arrêt de tram­way à Fontaine

FLASH INFO - Un jeune homme a été pris pour cible dans la soirée du 3 février 2023, près d'un arrêt de tramway à Fontaine. Lire plus

Tournois ITF du Grenoble Tennis : l’Engie Open de l’Isère et le Trophée de la Ville de Grenoble débutent dimanche 5 février 2023

EN BREF - Les deux tournois internationaux ITF du Grenoble Tennis se tiennent du dimanche 5 au dimanche 12 février 2023, sur les courts du Lire plus

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Muay-thaï : deux boxeurs du Martial Gym d’Échirolles cham­pions de France de boxe thaïlandaise

FLASH INFO - Le club échirollois du Martial Gym s'est illustré aux championnats de France amateurs de boxe thaïlandaise (ou muay-thaï), le week-end des 28 Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !