Grève dans l’Éducation nationale mardi 10 novembre pour réclamer de meilleures mesures sanitaires

sep article

 

FLASH INFO – Mouvement de grogne dans l’Éducation nationale mardi 10 novembre. À l’appel de plusieurs organisations syndicales, les personnels du primaire comme du secondaire sont appelés à faire grève. À Grenoble, un rassemblement est organisé à partir de 14h place de Verdun, devant la Préfecture de l’Isère.

 

Mot d’ordre du mou­ve­ment ? « Pour en finir avec le mépris du ministre et pour le res­pect de la santé à l’École », lance le syn­di­cat FSU. Tandis que Sud Éducation plaide « Pour un plan d’urgence de la mater­nelle au supé­rieur ». La crise sani­taire est bien l’un des enjeux de la grève : les syn­di­ca­listes estiment le pro­to­cole sani­taire mis en place dans les éta­blis­se­ments « inap­pli­cable et inef­fi­cace ». Et appellent à « prendre enfin la mesure des enjeux sani­taires et sociaux ».

 

Les syndicats de l'Éducation nationale appellent à la grève et à la manifestation mardi 10 novembre © FSU

Les syn­di­cats de l’Éducation natio­nale appellent à la grève et à la mani­fes­ta­tion mardi 10 novembre © FSU

 

Sud Éducation reven­dique ainsi un dédou­ble­ment des classes pour l’en­semble des niveaux. Et pas seule­ment en période de crise sani­taire : « la réduc­tion des effec­tifs est la véri­table mesure per­met­tant d’affronter les inéga­li­tés qui explosent », écrit le syn­di­cat. Sud consi­dère encore que les pro­grammes devraient être allé­gés. Et invitent les pro­fes­seurs à refu­ser toute sur­charge de tra­vail, entre cours en pré­sen­tiel aux­quels vien­draient s’a­jou­ter des ensei­gne­ments à dis­tance.

 

« Il faut une autre poli­tique édu­ca­tive qui réponde aux enjeux de l’école, qui per­mette une amé­lio­ra­tion des condi­tions de tra­vail et une véri­table recon­nais­sance de nos métiers », écrit pour sa part FSU. Pour qui la « réduc­tion au maxi­mum » de l’hom­mage à Samuel Paty est signe de mépris de la part du (très) mal aimé ministre Jean-Michel Blanquer. D’autres mou­ve­ments à venir ? La grève du 10 novembre est en tout cas qua­li­fié de « grève d’a­ver­tis­se­ment ».

 

Conséquence directe pour les parents d’é­lève gre­no­blois : la Ville de Grenoble annonce l’an­nu­la­tion des gar­de­ries du matin, des can­tines et du péri­sco­laire du soir dans les écoles.

 

commentez lire les commentaires
1885 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.