Précarité menstruelle: nouvelle collecte de protections périodiques à Grenoble du 5 au 12 octobre

Précarité mens­truelle : nou­velle col­lecte de pro­tec­tions pério­diques à Grenoble du 5 au 12 octobre

Précarité mens­truelle : nou­velle col­lecte de pro­tec­tions pério­diques à Grenoble du 5 au 12 octobre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – À l’oc­ca­sion d’une nou­velle col­lecte de pro­tec­tions pério­diques pour lut­ter contre la pré­ca­rité mens­truelle, la Ville de Grenoble entend une fois encore « lever le tabou des règles ». Et orga­nise notam­ment une expo­si­tion inti­tu­lée « Vivre sang » dans le hall de l’Hôtel de Ville, visible jus­qu’au lundi 12 octobre.

« Lever le tabou des règles ». Telle est l’am­bi­tion de la Ville de Grenoble, à l’oc­ca­sion du lan­ce­ment d’une nou­velle col­lecte de ser­viettes pério­diques. Du lundi 5 au lundi 12 octobre 2020, des boîtes à dons sont ainsi acces­sibles à l’Hôtel de Ville de Grenoble, au CCAS, à la Maison des asso­cia­tions, ainsi que dans les Maisons des habi­tants et les « Grebox » du quar­tier Chorier-Berriat et du centre social La Baja.

L’opération de col­lecte a aussi lieu devant les super­mar­chés. À l’i­mage de la Banque ali­men­taire lors de ses col­lectes de den­rées, des béné­voles d’as­so­cia­tions par­te­naires de la Ville pro­po­se­ront aux clients d’in­clure des ser­viettes hygié­niques à leur liste de course pour en faire don. Les asso­cia­tions en ques­tion : Althéa, la Croix-Rouge, Femmes SDF, le Planning fami­lial, Solidarité femmes Miléna et Totem.

La pré­ca­rité mens­truelle en question

« Quand chaque euro compte, avoir ses règles n’est plus seule­ment une ren­gaine men­suelle, c’est un luxe », juge la Ville. Qui rap­pelle que, selon un son­dage Ifop de 2019, « 39 % des per­sonnes les plus pré­caires ne dis­posent pas de suf­fi­sam­ment de pro­tec­tions pério­diques faute de moyens ». Quand elles ne renoncent pas pure­ment et sim­ple­ment à en ache­ter, comme c’est le cas « sou­vent » ou « de temps en temps » pour 28 % d’entre elles, selon le même sondage.

Première opération de lutte contre la précarité menstruelle en juin 2019 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Première opé­ra­tion de lutte contre la pré­ca­rité mens­truelle en juin 2019. © Florent Mathieu – Place Gre’net

La pré­ca­rité mens­truelle est aussi « un phé­no­mène mul­ti­di­men­sion­nel », pour­suit la Ville. « [Elle] concerne aussi bien les jeunes filles, dont les règles arrivent de plus en plus tôt, que les étu­diantes, les femmes sans domi­cile et celles vivant sous le seuil de pau­vreté, mais aussi les per­sonnes trans qui peuvent, de plus, être confron­tées à de la stig­ma­ti­sa­tion ».

L’opération de col­lecte n’est pas la pre­mière orga­ni­sée à Grenoble. En juin 2019, un pre­mier appel aux dons avait per­mis de récol­ter 17 000 pro­tec­tions pério­diques. Durant le confi­ne­ment, la Ville s’est par ailleurs alliée aux com­munes voi­sines pour par­ti­ci­per à une com­mande grou­pée auprès des asso­cia­tions Dons soli­daires et Règles élé­men­taires. Permettant la récep­tion de 100 000 pro­tec­tions pério­diques, dont 50 000 pour la ville-centre.

Lever le tabou des règles

« Cette année, la col­lecte s’enrichit de plu­sieurs ani­ma­tions qui visent à décons­truire le tabou qui entoure les règles », explique encore la Ville de Grenoble. À com­men­cer par une expo­si­tion inti­tu­lée « Vivre sang ». Son but ? « Inviter à la réflexion sur la place des règles dans notre société ». L’exposition iti­né­rante, qui cir­cule dans l’ag­glo­mé­ra­tion depuis quelques années, est visible jus­qu’au 12 octobre dans le hall de l’Hôtel de Ville.

Exposition Vivre sang © Maison pour l'égalité femmes-hommes - YouTube

Exposition Vivre sang. © Maison pour l’é­ga­lité femmes-hommes – YouTube

Autres ren­dez-vous : une visio­con­fé­rence d’Élise Thiébaut, autrice de Ceci est mon sang (La Découverte), le lundi 5 octobre à 17 h 30 (sur ins­crip­tion). Ainsi qu’une table ronde sur l’en­do­mé­triose, mardi 6 octobre à 18 heures dans le salon d’hon­neur de l’Hôtel de Ville. Un ren­dez-vous en pré­sence de Thierry Michy, chi­rur­gien au CHU de Grenoble, de Stéphanie Reygrobellet, repré­sen­tante régio­nale de l’association EndoFrance, et du Planning familial.

Florent Mathieu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Éric Piolle plaide pour la tarification progressive de l'eau... pour le moment absente à Grenoble
Éric Piolle plaide pour la tari­fi­ca­tion pro­gres­sive de l’eau… pour le moment non effec­tive à Grenoble

FOCUS - Sur fond de sécheresse alarmante, le maire de Grenoble Éric Piolle a relancé le débat sur la tarification progressive de l'eau, afin de Lire plus

Le site de la Bastille particulièrement asséché en cet été 2022. © Auriane Poillet - Ville de Grenoble
Sécheresse : la Ville de Grenoble prend un arrêté pour limi­ter les risques d’in­cen­die sur le site de la Bastille

FLASH INFO - Compte tenu du niveau exceptionnel de sécheresse et des nombreux départs d’incendie qui mobilisent les capacités d’intervention des pompiers, la Ville de Lire plus

Canicule et sécheresse: quelle stratégie végétale pour la Ville de Grenoble face au réchauffement climatique?
Canicule et séche­resse : quelle stra­té­gie végé­tale pour la Ville de Grenoble face au réchauf­fe­ment climatique ?

FOCUS - Alors que les arbres, et plus généralement la végétation, souffrent eux aussi de la chaleur et de la sécheresse, la Ville de Grenoble Lire plus

L'avenir de Grenoble Habitat au coeur des débats métropolitains et grenoblois... sur fond de rancœurs politiques?
L’avenir de Grenoble Habitat au cœur des débats métro­po­li­tains et gre­no­blois… sur fond de ran­cœurs politiques ?

FOCUS - Si la fusion, longtemps envisagée, entre Actis et Grenoble Habitat n'est plus d'actualité, la question du rachat des actions Grenoble Habitat de la Lire plus

La Ville de Grenoble recherche "d'urgence" des animateurs et animatrices périscolaires pour la rentrée 2022
La Ville de Grenoble recherche « d’ur­gence » des ani­ma­teurs et ani­ma­trices péri­sco­laires pour la ren­trée 2022

FLASH INFO – C'est une campagne de recrutement "d'urgence" que la Ville de Grenoble lance sur les réseaux sociaux et via sa communication. Des animateurs Lire plus

Le niveau 4 de crise sécheresse étendu à l'ensemble du département de l'Isère à compter du 17 août
Canicule et séche­resse : la Ville de Grenoble prend un arrêté d’in­ter­dic­tion d’ac­cès tem­po­raire à la prai­rie Guy Pape

FLASH INFO - Considérant les conditions exceptionnelles de sécheresse et de chaleur susceptibles d'augmenter les risques d'incendie, la Ville de Grenoble a pris un arrêté Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin