Les feux d’artifice annu­lés sur l’en­semble de la métro­pole, une bonne nou­velle pour les animaux

Les feux d’artifice annu­lés sur l’en­semble de la métro­pole, une bonne nou­velle pour les animaux

EN BREF – Coronavirus oblige, les feux d’artifice et l’es­sen­tiel des autres fes­ti­vi­tés pré­vues à l’oc­ca­sion de la fête natio­nale sont annu­lés cette année. Si les ama­teurs de 14 juillet fes­tifs en seront pour leur frais, les ani­maux devraient être net­te­ment plus à la fête. Et pour cause, les feux d’ar­ti­fice peuvent avoir des consé­quences dra­ma­tiques pour la faune.

Feux d’artifice annulés, un soulagement pour les animaux

L’habituel feu d’ar­ti­fice tiré depuis le parc Paul-Mistral à Grenoble n’aura pas lieu cette année. © Nils Louna

En rai­son de la situa­tion sani­taire, la plu­part des com­munes de la métro­pole ont choisi d’annuler bon nombre de fes­ti­vi­tés pré­vues pour le 13 et 14 juillet. À com­men­cer par les bals et feux d’artifice. Une déci­sion qui vise à évi­ter les grands ras­sem­ble­ments à Grenoble, Saint-Martin-d’Hères ou encore à Échirolles.

Par ailleurs, la pré­fec­ture a publié un arrêté appli­cable jusqu’au 15 juillet, afin « de pré­ve­nir tous risques de troubles à l’ordre public à l’occasion des fes­ti­vi­tés du 14 juillet 2020″. Elle inter­dit ainsi les « ventes aux détails des com­bus­tibles cor­ro­sifs, car­bu­rants à empor­ter et gaz inflam­mables dans les sta­tions ser­vice ». Mais aussi « l’usage et la vente de fusées, feux d’artifice et pétards » dans tout le dépar­te­ment de l’Isère. Elle espère, ce fai­sant, pré­ve­nir les « bles­sures et incen­dies » et les « mou­ve­ments de foule » pou­vant résul­ter de ces détonations.

À Grenoble, tou­te­fois, deux ren­dez-vous sont main­te­nus. La prise d’armes à 17 heures, place de Verdun, avec une col­lecte de bleuets à des­ti­na­tion des vété­rans et des vic­times de guerre et du ter­ro­risme. Puis un “verre répu­bli­cain”, à 19 heures au jar­din de l’hôtel de ville, parc Paul-Mistral.

Une bonne nou­velle pour les animaux

Affiche PETA

Affiche de l’as­so­cia­tion Pour une Éthique dans le trai­te­ment des ani­maux. © Peta

Si ces annu­la­tions pour­raient en déce­voir cer­tains, il s’a­git d’une bonne nou­velle pour les ani­maux. En effet, les spec­tacles pyro­tech­niques sont sou­vent une « expé­rience trau­ma­ti­sante » pour les « chiens, chats et les autres ani­maux qui ont l’ouïe plus fine ». « Chaque année, d’in­nom­brables ani­maux se perdent (et cer­tains meurent) durant les feux d’ar­ti­fice orga­ni­sés à l’oc­ca­sion du 14 juillet », rap­pelle ainsi l’association Pour une éthique dans le trai­te­ment des ani­maux (Peta).

Sur son site, l’association publie un guide à des­ti­na­tion des pro­prié­taires d’animaux. Peta invite ainsi à « gar­der chats et chiens à l’in­té­rieur pen­dant les feux d’ar­ti­fice ». Si c’est impos­sible, elle conseille de fer­mer « fenêtres et rideaux » et d” »allu­mer la radio ou la télé­vi­sion pour aider à noyer le bruit des détonations. »

Les feux d’ar­ti­fice sont effrayants pour les ani­maux de com­pa­gnie, mais peuvent éga­le­ment être mor­tels pour les pas­se­reaux. Chaque année, des dizaines d’oiseaux meurent, vic­times de crise car­diaque ou en s’é­cra­sant sur les façades, pris de panique lors des feux d’artifice.

Ainsi, l’association invite les défen­seurs des ani­maux « à contac­ter [leurs] muni­ci­pa­li­tés pour deman­der des feux d’ar­ti­fice silen­cieux ou des spec­tacles de lumière laser ». Des spec­tacles « qui ont toute la pompe des feux d’artifice clas­siques, sans leurs incon­vé­nients toni­truants », assure Peta.

Thomas Imbert

TI

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une "tentative d'enlèvement" rue Abbé-Grégoire à Grenoble dans la matinée du lundi 23 janvier 2023
Une jeune femme agres­sée sexuel­le­ment dans le train Lyon-Grenoble, un sus­pect inter­pellé à Voiron et écroué

FLASH INFO - Une jeune femme de 20 ans a été agressée sexuellement dans un train circulant entre Lyon et Grenoble, mercredi 25 janvier 2023. Lire plus

Vincent Fristot, Lucille Lheureux, Éric Piolle, Antoine Back et Salima Djidel ont présenté le 27 janvier 2023 le bouclier social et climatique de la Ville de Grenoble financé par la hausse de la taxe foncière. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Trois jours avant le conseil municipal du 30 janvier, la Ville de Grenoble a apporté des précisions sur le budget 2023 et la Lire plus

Grenoble : l’é­cole Christophe-Turc, un nou­vel éta­blis­se­ment occupé par des parents pour mettre à l’a­bri des enfants à la rue

FOCUS - L'école Christophe-Turc, au Village olympique, a rejoint le mouvement d'occupation lancé dans plusieurs écoles grenobloises depuis l'automne 2022. Des parents d'élèves, soutenus par Lire plus

La Ville de Grenoble accueille son premier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants
Grenoble accueille son pre­mier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants

FOCUS - Les chats errants vont pouvoir profiter du premier ‘Chatipi’ de Grenoble, un abri installé Quai de France, à proximité du Jardin des Dauphins, Lire plus

Une partie des technologies développées chez Orange à Meylan s'appuie sur des outils déjà existants, tels les tablettes numériques. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Orange : un salon “recherche et inno­va­tion” orga­nisé à Meylan pour envi­sa­ger le futur

REPORTAGE - Réunir ses équipes ainsi que quelques invités, et donner une idée de ce que pourraient être les technologies et applications numériques du futur. Lire plus

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Vercors ce vendredi 27 janvier 2023. En cause : la baisse de moyens et d'heures de soutien décidée par le rectorat, dont vont faire les frais les élèves en difficulté © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Collège Vercors à Grenoble : ensei­gnants et parents tou­jours mobi­li­sés et scep­tiques face aux pro­po­si­tions du rectorat

FOCUS - Soutenus par les parents d'élèves, mobilisés ce vendredi 27 janvier 2023, les enseignants du collège Vercors, à Grenoble, poursuivent leur grève reconductible, entamée Lire plus

Flash Info

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !