Bleuet de France

Collecte de bleuets pour les anciens com­bat­tants et les vic­times du terrorisme

Collecte de bleuets pour les anciens com­bat­tants et les vic­times du terrorisme

FLASH INFO - À l’occasion du 14 juillet, le Bleuet de France orga­nise une col­lecte sur la voie publique. Une vente de bleuets doit avoir lieu au moment de la prise d’armes, ce mardi à 17 heures.

Bleuet de France

Le port du bleuet est un sym­bole de soli­da­rité envers les anciens com­bat­tants et les vic­times de guerre. DR

Il est éga­le­ment pos­sible de faire un don en ligne sur le site de l’Office natio­nal des anciens com­bat­tants et vic­times de guerre (ONACVG), afin de sou­te­nir les sol­dats, vété­rans et leurs familles.

Le Bleuet de France, œuvre cari­ta­tive inté­grée à l’ONACVG, vient aussi en aide aux pupilles de la Nation et aux vic­times du terrorisme.

Si le 14 juillet est un jour de fête, c’est éga­le­ment un jour de recueille­ment rap­pelle l’ONACVG. « Au-delà de ce moment de com­mu­nion et d’unité, le 14 juillet est éga­le­ment une date dou­lou­reuse, celle de l’attentat de Nice en 2016, durant lequel 86 per­sonnes ont trouvé la mort et 458 autres ont été bles­sées. À ce jour, 150 per­sonnes de moins de 21 ans ont été adop­tées par la Nation à la suite de cette tragédie. »

En dépit de l’encadrement dras­tique des ras­sem­ble­ments et des mani­fes­ta­tions en France, le minis­tère de l’Intérieur a auto­risé cette col­lecte pour « encou­ra­ger le port du Bleuet de France à cette période ». C’est un « sym­bole de la mémoire et de la soli­da­rité qui a toute sa place lors de la fête natio­nale », explique l’ONACVG.

Pourquoi le bleuet ?

En 1925 à l’Hôtel natio­nal des Invalides, deux femmes, Suzanne Leenhardt, infir­mière major et Charlotte Malleterre, fille du com­man­dant de l’institution, popu­la­risent le port du bleuet. Elles invitent les pen­sion­naires à confec­tion­ner des bleuets en tissu et à les vendre sur la voie publique. Il s’agit à l’époque de four­nir aux vété­rans et aux bles­sés de la grande guerre une occu­pa­tion et une source de revenus.

Pendant la Première Guerre mon­diale, les jeunes recrues à l’uniforme bleu hori­zon imma­culé étaient sou­vent dési­gnées “Bleuets” par les com­bat­tants plus aguer­ris. C’était en outre l’une des seules fleurs qui pous­sait dans la boue des tran­chées. Depuis, la fleur a été choi­sie comme sym­bole de la soli­da­rité envers les anciens combattants.

TI

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Muay-thaï : deux boxeurs du Martial Gym d’Échirolles cham­pions de France de boxe thaïlandaise

FLASH INFO - Le club échirollois du Martial Gym s'est illustré aux championnats de France amateurs de boxe thaïlandaise (ou muay-thaï), le week-end des 28 Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Flash info| Victime d’une « ten­ta­tive d’en­lè­ve­ment » à Grenoble, un jeune homme a été ren­voyé à la pri­son de Varces

Agenda

Je partage !