Actualité

L'élection du maire de Grenoble et de ses adjoints aura lieu au musée. Alain Carignon dénonce des « fastes d'un autre âge » au service de la com'.

Chassés-croi­sés sur les listes d’op­po­si­tion en amont du pre­mier conseil muni­ci­pal à Grenoble

Chassés-croi­sés sur les listes d’op­po­si­tion en amont du pre­mier conseil muni­ci­pal à Grenoble

EN BREF - Gros chassés-croisés au sein des listes d'opposition à Grenoble à l'approche du premier conseil municipal post-élections. Dixième sur la liste d'Alain Carignon, Nathalie Béranger va ainsi pouvoir siéger au conseil municipal à la faveur de plusieurs démissions sur la liste de droite. Quant à l'opposition de gauche, elle sera pour sa part composée d'Olivier Noblecourt et de deux novices en politique et militants associatifs, là aussi suite à deux démissions.

 

 

Chassés-croisés sur les listes d'opposition à Grenoble.Musée de Grenoble. @Leo Graff - Placegrenet.fr

Le premier conseil municipal de Grenoble après les élections municipales se tient vendredi 3 juillet 2020 au Musée de Grenoble. @ Léo Graff - Placegrenet.fr

Quatre conseillers d'opposition sur les sept initialement retenus pour siéger dans le camp de la droite mené par Alain Carignon, viennent de se désister. Il s'agit de Magali Féret (n° 2 ), Jérôme Odier (n° 3), Harout Agobian (n° 7) et Romain Branche (n° 9).

 

De telles démissions sont un lieu commun, commente Alain Carignon, pas du tout étonné : « Nombre de conseillers se positionnent pour siéger dans la majorité car ils veulent être dans “le faire”. Se retrouver dans l’opposition est une posture qui les intéresse moins. Regardez dans la liste de Noblecourt ! C'est pareil, il y a des démissions… » En revanche, pas de changement observé du côté des colistiers d’Émilie Chalas. « Oui là, c'est normal, ils n'avaient pas prévu de gagner », lâche Alain Carignon, avec un pointe d'acidité.

 

 

Nathalie Béranger fait son retour dans l'opposition

 

Nathalie Béranger fait son retour sur les bancs de l'opposition à Grenoble.

Nathalie Béranger fait son retour sur les bancs de l'opposition à Grenoble. © Place Gre'net

Pour remplacer les démissionnaires, entrent donc dans l’arène, aux côtés d'Alain Carignon, Brigitte Boer (n° 8), enseignante spécialisée, présidente d'une association d'art lyrique, habitante du quartier Grenette ; Nathalie Béranger (n° 10), conseillère régionale et secrétaire départementale Les Républicains résidant dans le quartier Victor-Hugo, ainsi que Nicolas Pinel (n° 11), cadre dans l'action sociale, habitant du quartier Villeneuve Arlequin.

 

Ce faisant, Alain Carignon renvoie l'ascenseur à Nathalie Béranger. Laquelle avait démissionné en novembre dernier pour permettre à l'ex-maire RPR d'intégrer les rangs de l'opposition et de porter la campagne électorale dans l'enceinte du conseil municipal.

 

 

Des militants associatifs de quartier au côté d'Olivier Noblecourt

 

Du côté de Grenoble Nouvel air, sur les trois sièges gagnés, deux colistiers viennent de démissionner, à savoir Emmanuelle Legoff (n° 2) et Patrick Levy (n° 3). Ils sont remplacés par Céline Cenatiempo (n° 4) et Hassen Bouzeghoub (n° 5).

 

Les listes d'opposition connaissent quelques changements à Grenoble. Hassen Bouzeghoub, directeur du Plateau. © Véronique Magnin – placegrenet.fr

Hassen Bouzeghoub, directeur du Plateau. © Véronique Magnin – placegrenet.fr

La première est encartée au PS, présidente d'associations et assistante maternelle de profession. Le second, sans étiquette, est directeur du plateau, une structure socioculturelle au cœur du quartier Mistral où il habite.

 

Des changements qui ne semblent pas vraiment déstabiliser Olivier Noblecourt : « Emmanuelle Legoff et Patrick Levy ont considéré que le statut de conseiller d'opposition demandait un engagement très spécifique et ont préféré laisser la place à d'autres. Il y avait aussi la volonté dans notre collectif d'avoir dans le conseil municipal des représentants militants associatifs de quartier qu'incarnent Céline Cenatiempo et Hassen Bouzeghoub. »

 

Séverine Cattiaux

 

 

 

CES CITOYENS ÉLUS INCITÉS À DÉMISSIONNER 

 

La jaquette du programme d'Alain Carignon. © Société civile avec les citoyens

La jaquette du programme d'Alain Carignon. © Société civile avec les citoyens

Ex n°2 et n°3 sur la liste d'Alain Carignon, Magali Féret et Jérôme Odier auraient dû, en toute logique, avoir leur place sur les bancs de l'opposition, au conseil municipal de Grenoble.

 

Ils ont pourtant été incités à démissionner.

 

Ne voulant pas faire d'histoire, ils ont accepté de céder leur place afin que Nathalie Béranger et Nicolas Pinel puissent intégrer le conseil.

 

Ce n'est toutefois pas l'envie de poursuivre l'aventure qui leur manquait.  « Ce que je regrette, c'est qu'en 2020, le pouvoir des appareils soit encore très fort, déclare, déçue Magali Féret. Je suis issue d'un milieu populaire, et sans ancrage politique, visiblement deux handicaps. Je constate amèrement que tous les citoyens n'ont toujours pas les mêmes chances d'être élus pour des histoires d'appareils ». La rejoignant sur cette analyse, Jérôme Odier ajoute : «  Il ne reste pas grande chose de la Société civile que mettait en avant la liste d'Alain Carignon. Je crains aussi le message que l’on renvoie aux gens qui ont voté pour nous ».

 

 

 



Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le groupe Société civile d'Alain Carignon édite un livret pour fustiger les 10 ans de mandat d'Éric Piolle
Le groupe Société civile d’Alain Carignon édite un livret sur les 10 ans de man­dat d’Éric Piolle

FOCUS - Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile a édité un document d'une douzaine de pages dressant le bilan des dix ans de mandat Lire plus

StopMicro revendique une "victoire" après la suspension du projet d'extension de Soitec sur Bernin
Suspension du pro­jet d’ex­ten­sion de Soitec à Bernin : StopMicro reven­dique une « victoire »

FLASH INFO - Le collectif StopMicro revendique une victoire alors que l'entreprise Soitec vient de suspendre son extension prévue sur la zone d'activité économique de Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

"Nomadisme, déni de civilisation": le PCF 38 dénonce les propos du maire de Villette-d'Anthon
« Nomadisme, déni de civi­li­sa­tion » : le PCF 38 dénonce les pro­pos du maire de Villette-d’Anthon

EN BREF - Le Parti communiste français de l'Isère a dénoncé par communiqué, le 9 avril 2024, une "stigmatisation des citoyens français itinérants" (ou gens Lire plus

Flash Info

|

17/04

23h47

|

|

17/04

15h53

|

|

17/04

12h58

|

|

17/04

0h06

|

|

16/04

19h57

|

|

16/04

19h28

|

|

15/04

18h01

|

|

15/04

15h38

|

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Environnement| « Plaidoyer pour les ani­maux » : une ving­taine d’as­so­cia­tions réunies à Grenoble autour de la condi­tion ani­male, vrai « sujet de société »

Agenda

Je partage !