A Grenoble, le candidat du PS Olivier Noblecourt multiplie les appels du pied à l'adresse d'Eric Piolle, grand favori aux municipales. En vain.

À Grenoble, Olivier Noblecourt fait un nouvel appel du pied à Éric Piolle pour rallier sa liste… en vain

À Grenoble, Olivier Noblecourt fait un nouvel appel du pied à Éric Piolle pour rallier sa liste… en vain

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Olivier Noblecourt, le candidat du PS à Grenoble, va-t-il maintenir sa candidature pour le second tour des élections municipales, le 28 juin 2020 ? À quelques jours de la clôture du dépôt des listes, l’ex-délégué interministériel à la lutte contre la pauvreté a fait un nouvel appel du pied au maire sortant de Grenoble. Pour se prendre une (nouvelle) mais ostensible fin de non-recevoir.

 

 

Présentation du projet de la liste Noblecourt ce 30 janvier. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Olivier Noblecourt mul­ti­plie les appels du pied à Eric Piolle. Sans suc­cès © Joël Kermabon – Place Gre’net

À Grenoble, le ras­sem­ble­ment des forces de gauche n’a pas eu lieu pour le pre­mier tour. Il ne se fera vrai­sem­bla­ble­ment pas non plus pour le second. Le maire sor­tant Éric Piolle, lar­ge­ment en tête au soir du 15 mars avec 46,67 % des voix, a signi­fié une fin de non-rece­voir au can­di­dat du Parti socia­liste, Olivier Noblecourt, dési­reux de le rejoindre en vue du scru­tin du 28 juin.

 

Et plu­tôt deux fois qu’une. La pre­mière sous la forme d’un com­mu­ni­qué de presse, signé de la liste du maire sor­tant, Grenoble en com­mun, et de Maxence Alloto, l’un de ses colis­tiers et ex-cose­cré­taire du PS à Grenoble. La seconde sous la forme d’une réponse envoyée de manière beau­coup plus formelle *.

 

Ce n’est pas la pre­mière fois que le can­di­dat du PS fait un appel du pied au maire sor­tant. Et cette stra­té­gie – alter­na­tive au pre­mier tour, ras­sem­ble­ment au second – a tou­jours été celle de Grenoble Nouvel Air. Mais Olivier Noblecourt a mené jusque-là une cam­pagne jugée agres­sive, autant envers Éric Piolle qu’en­vers Émilie Chalas, la can­di­date LREM. Et avec un score de 13,31 % le relé­guant à la 4place, il ne pèse mani­fes­te­ment plus très lourd.

 

 

« Ce ne sont que des accords d’appareils »

 

Quant à l’ap­pui de la fédé­ra­tion du Parti socia­liste de l’Isère, appe­lant à un ras­sem­ble­ment des forces de gauche, il n’a eu aucun effet. Si ce n’est de faire réagir Maxence Alloto. « Je suis très content que Christophe Bouvier [pre­mier secré­taire du PS de l’Isère, ndlr] sou­tienne aujourd’­hui le ras­sem­ble­ment de la gauche, sou­ligne-t-il. Mais on aurait pu le faire tout de suite. Nous, on l’a­vait voulu dès le pre­mier tour. Mais pour ras­sem­bler, il faut des condi­tions préa­lables, un pro­jet par­tagé. Là, ce ne sont que des accords d’appareils. »

 

Anouche Agobian, Marie-José Salat et Maxence Alloto ou le PS grenoblois " canal historique " rejoignent le maire sortant Eric Piolle dès le premier tour des élections municipales © Patricia Cerinsek

Anouche Agobian, Marie-José Salat et Maxence Alloto lors de leur ral­lie­ment au maire sor­tant de Grenoble Eric Piolle © Patricia Cerinsek

 

Retour à l’en­voyeur ? Maxence Alloto, qui avait dénoncé les moda­li­tés du pro­ces­sus de dési­gna­tion du can­di­dat socia­liste à Grenoble, avait été exclu du PS après avoir ral­lié Éric Piolle. Une exclu­sion pro­non­cée par le bureau fédé­ral, sans confir­ma­tion aux dires de l’in­té­ressé, du bureau natio­nal auprès duquel le mili­tant a déposé un recours.

 

 

Deux listes d’union des gauches pour le second tour ?

 

Depuis, Grenoble est tiraillée entre deux listes qui se reven­diquent toutes deux d’u­nion de la gauche. L’une emme­née par Éric Piolle, forte du sou­tien de douze for­ma­tions poli­tiques. L’autre conduite par Oliver Noblecourt, sou­te­nue par sept par­tis. En avant pour une quadrangulaire ?

 

Éric Piolle est candidat à sa réélection à la mairie de Grenoble avec sa liste Grenoble en Commun. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Éric Piolle can­di­dat à sa réélec­tion à la mai­rie de Grenoble. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

À quelques jours de la clô­ture du dépôt des listes – le 2 juin –, la ques­tion du main­tien du can­di­dat PS pour le second tour est posée. Celle du sou­tien du Parti socia­liste – et à quel can­di­dat ? – aussi. Mais du côté de Grenoble Nouvel air, c’est le silence radio.

 

Contacté, le chef de file de son équipe de cam­pagne n’a pas répondu aux sol­li­ci­ta­tions de Place Gre’net.

 

Pendant le confi­ne­ment, Olivier Noblecourt a été extrê­me­ment dis­cret. Et n’est sorti publi­que­ment de sa réserve que la veille de l’an­nonce du second tour par le Premier ministre.

 

Le 21 mai der­nier, l’ex-délé­gué inter­mi­nis­té­riel à la lutte contre la pau­vreté signait ainsi une tri­bune dans Le Monde. où son père, Michel Noblecourt, offi­ciait en tant qu’é­di­to­ria­liste **. Une tri­bune dans laquelle il appelle à la créa­tion d’un revenu de base à l’é­chelle locale. Avec déjà l’es­poir d’un ticket retour pour Paris ?

 

Patricia Cerinsek

 

 

*Par un mail en date du 26 mai (article mis à jour à 17 heures).

 

**Michel Noblecourt n’est plus édi­to­ria­liste au jour­nal Le Monde (article mis à jour le 29 mai).

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Carte interactive des résultats du second tour des départementales canton par canton en Isère.
CARTE INTERACTIVE | Second tour des Départementales 2021 en Isère : les résultats canton par canton

CARTE INTERACTIVE – Découvrez tous les résultats du second tour des départementales 2021 en Isère avec la carte interactive et le descriptif de Place Gre'net, Lire plus

Régionales : gauche et écologistes s’allient pour le second tour et renvoient les droites dos à dos

FOCUS - Avant le premier tour, l'union des gauches avait achoppé sur la question de la gouvernance. Voilà cette dernière scellée autour de la tête Lire plus

Allongement de la période de dépôts des candidatures pour les départementales et régionales
Second tour des municipales à Grenoble : des conditions de vote inédites

  FIL INFO - Suite à la pandémie de Covid-19, le second tour des élections municipales et communautaires a été reporté au dimanche 28 juin Lire plus

Le Collectif "Métro", soutenu par Alternatiba Grenoble, a mené un dernière action ce lundi 22 juin au sommet de la Bastille. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Dernier appel pour le Monde d’après du collectif Métro et d’Alternatiba Grenoble avant le second tour

  FIL INFO - Le collectif Métro et Alternatiba Grenoble ont mené, ce lundi 22 juin, une dernière action avant le second tour des élections Lire plus

COUV Eric Piolle joue les influenceurs de mode culinaire sur Internet à l'approche du second tour DR
Candidat aux municipales, Éric Piolle s’improvise influenceur culinaire promoteur de tacos végétariens

  FIL INFO – Arrivé en tête au premier tour avec 46,67 % des voix, Éric Piolle, maire EELV sortant de Grenoble et candidat à Lire plus

La « droite constructive » annonce son soutien à la candidature d'Émilie Chalas
Second tour des municipales : faute de réunions publiques, Émilie Chalas repart en campagne… en tricycle

  EN BREF - L'interdiction des réunions publiques ne facilite pas la tâche des candidats restant en lice pour le deuxième tour des municipales à Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin