Actualité

A Grenoble, le candidat du PS Olivier Noblecourt multiplie les appels du pied à l'adresse d'Eric Piolle, grand favori aux municipales. En vain.

À Grenoble, Olivier Noblecourt fait un nou­vel appel du pied à Éric Piolle pour ral­lier sa liste… en vain

À Grenoble, Olivier Noblecourt fait un nou­vel appel du pied à Éric Piolle pour ral­lier sa liste… en vain

EN BREF – Olivier Noblecourt, le can­di­dat du PS à Grenoble, va-t-il main­te­nir sa can­di­da­ture pour le second tour des élec­tions muni­ci­pales, le 28 juin 2020 ? À quelques jours de la clô­ture du dépôt des listes, l’ex-délé­gué inter­mi­nis­té­riel à la lutte contre la pau­vreté a fait un nou­vel appel du pied au maire sor­tant de Grenoble. Pour se prendre une (nou­velle) mais osten­sible fin de non-recevoir.

Présentation du projet de la liste Noblecourt ce 30 janvier. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Olivier Noblecourt mul­ti­plie les appels du pied à Eric Piolle. Sans suc­cès © Joël Kermabon – Place Gre’net

À Grenoble, le ras­sem­ble­ment des forces de gauche n’a pas eu lieu pour le pre­mier tour. Il ne se fera vrai­sem­bla­ble­ment pas non plus pour le second. Le maire sor­tant Éric Piolle, lar­ge­ment en tête au soir du 15 mars avec 46,67 % des voix, a signi­fié une fin de non-rece­voir au can­di­dat du Parti socia­liste, Olivier Noblecourt, dési­reux de le rejoindre en vue du scru­tin du 28 juin.

Et plu­tôt deux fois qu’une. La pre­mière sous la forme d’un com­mu­ni­qué de presse, signé de la liste du maire sor­tant, Grenoble en com­mun, et de Maxence Alloto, l’un de ses colis­tiers et ex-cose­cré­taire du PS à Grenoble. La seconde sous la forme d’une réponse envoyée de manière beau­coup plus formelle *.

Ce n’est pas la pre­mière fois que le can­di­dat du PS fait un appel du pied au maire sor­tant. Et cette stra­té­gie – alter­na­tive au pre­mier tour, ras­sem­ble­ment au second – a tou­jours été celle de Grenoble Nouvel Air. Mais Olivier Noblecourt a mené jusque-là une cam­pagne jugée agres­sive, autant envers Éric Piolle qu’en­vers Émilie Chalas, la can­di­date LREM. Et avec un score de 13,31 % le relé­guant à la 4place, il ne pèse mani­fes­te­ment plus très lourd.

« Ce ne sont que des accords d’appareils »

Quant à l’ap­pui de la fédé­ra­tion du Parti socia­liste de l’Isère, appe­lant à un ras­sem­ble­ment des forces de gauche, il n’a eu aucun effet. Si ce n’est de faire réagir Maxence Alloto. « Je suis très content que Christophe Bouvier [pre­mier secré­taire du PS de l’Isère, ndlr] sou­tienne aujourd’­hui le ras­sem­ble­ment de la gauche, sou­ligne-t-il. Mais on aurait pu le faire tout de suite. Nous, on l’a­vait voulu dès le pre­mier tour. Mais pour ras­sem­bler, il faut des condi­tions préa­lables, un pro­jet par­tagé. Là, ce ne sont que des accords d’appareils. »

Anouche Agobian, Marie-José Salat et Maxence Alloto ou le PS grenoblois " canal historique " rejoignent le maire sortant Eric Piolle dès le premier tour des élections municipales © Patricia Cerinsek

Anouche Agobian, Marie-José Salat et Maxence Alloto lors de leur ral­lie­ment au maire sor­tant de Grenoble Eric Piolle © Patricia Cerinsek

Retour à l’en­voyeur ? Maxence Alloto, qui avait dénoncé les moda­li­tés du pro­ces­sus de dési­gna­tion du can­di­dat socia­liste à Grenoble, avait été exclu du PS après avoir ral­lié Éric Piolle. Une exclu­sion pro­non­cée par le bureau fédé­ral, sans confir­ma­tion aux dires de l’in­té­ressé, du bureau natio­nal auprès duquel le mili­tant a déposé un recours.

Deux listes d’u­nion des gauches pour le second tour ?

Depuis, Grenoble est tiraillée entre deux listes qui se reven­diquent toutes deux d’u­nion de la gauche. L’une emme­née par Éric Piolle, forte du sou­tien de douze for­ma­tions poli­tiques. L’autre conduite par Oliver Noblecourt, sou­te­nue par sept par­tis. En avant pour une quadrangulaire ?

Éric Piolle est candidat à sa réélection à la mairie de Grenoble avec sa liste Grenoble en Commun. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Éric Piolle can­di­dat à sa réélec­tion à la mai­rie de Grenoble. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

À quelques jours de la clô­ture du dépôt des listes – le 2 juin –, la ques­tion du main­tien du can­di­dat PS pour le second tour est posée. Celle du sou­tien du Parti socia­liste – et à quel can­di­dat ? – aussi. Mais du côté de Grenoble Nouvel air, c’est le silence radio.

Contacté, le chef de file de son équipe de cam­pagne n’a pas répondu aux sol­li­ci­ta­tions de Place Gre’net.

Pendant le confi­ne­ment, Olivier Noblecourt a été extrê­me­ment dis­cret. Et n’est sorti publi­que­ment de sa réserve que la veille de l’an­nonce du second tour par le Premier ministre.

Le 21 mai der­nier, l’ex-délé­gué inter­mi­nis­té­riel à la lutte contre la pau­vreté signait ainsi une tri­bune dans Le Monde. où son père, Michel Noblecourt, offi­ciait en tant qu’é­di­to­ria­liste **. Une tri­bune dans laquelle il appelle à la créa­tion d’un revenu de base à l’é­chelle locale. Avec déjà l’es­poir d’un ticket retour pour Paris ?

Patricia Cerinsek

*Par un mail en date du 26 mai (article mis à jour à 17 heures).

**Michel Noblecourt n’est plus édi­to­ria­liste au jour­nal Le Monde (article mis à jour le 29 mai).

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Européennes: la liste Écologie positive et Territoires a fait escale à Grenoble, sur les terres d'Éric Piolle
Européennes : les repré­sen­tants de la liste Écologie posi­tive et ter­ri­toires, en cam­pagne à Grenoble, taclent Éric Piolle

FOCUS - Éric Lafond, porte-parole national de la liste candidate aux élections européennes 2024 Écologie positive et territoires, et son candidat isérois Bernard Zamora ont Lire plus

Grenoble, ville amie des aînés... ou fuie par les personnes âgées? Le débat s'invite au conseil municipal
Grenoble, ville amie des aînés… ou fuie par les per­sonnes âgées ? Le débat s’est invité au conseil municipal

FOCUS - La politique en direction des personnes âgées, ou des "aîné-es" selon la terminologie de la Ville, était au programme du conseil municipal de Lire plus

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

"Femme et racisée", Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité grenobloise après s'être vue refuser la délégation Égalité des droits?
« Femme et raci­sée », Maude Wadelec a‑t-elle quitté la majo­rité gre­no­bloise après s’être vue refu­ser la délé­ga­tion Égalité des droits ?

FOCUS - Pour quelles raisons Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité du conseil municipal pour figurer désormais parmi les élus d'opposition, en tant que non Lire plus

La piétonnisation du centre-ville historique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal
La pié­ton­ni­sa­tion du centre-ville his­to­rique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal

FOCUS - La piétonnisation des places et rues du centre-ville historique de Grenoble a fait l'objet de débats au sein du conseil municipal de Grenoble Lire plus

Yannick Neuder invite les députés à dépister leur hypertension artérielle, leur diabète et leur cholestérol
L’élu LR Yannick Neuder invite les dépu­tés à dépis­ter leur hyper­ten­sion arté­rielle, leur dia­bète et leur cholestérol

FLASH INFO - Le député LR de la septième circonscription de l'Isère Yannick Neuder invite ses collègues, ainsi que leurs collaborateurs et les personnels de Lire plus

Flash Info

|

24/05

18h53

|

|

24/05

15h25

|

|

24/05

11h13

|

|

21/05

17h41

|

|

21/05

11h27

|

|

18/05

19h42

|

|

18/05

14h37

|

|

17/05

17h50

|

|

16/05

12h08

|

|

16/05

10h37

|

Les plus lus

Économie| Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

Société| Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

Société| Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

Agenda

Je partage !