Grenoble : les modalités de distribution des masques arrêtées mais toujours pas de livraison annoncée

sep article



 

FIL INFO – À cinq jours du déconfinement et alors que pointe le pont du 8 mai, Grenoble est toujours sans nouvelles de la livraison de ses masques grand public. Ceux prévus par l’État, comme ceux annoncés par la Région ou ceux commandés par la Ville elle-même.

 

 

A son tour, le Voironnais annonce la distribution de masques en tissu. Dans les officines, les masques chirurgicaux sont toujours introuvables.

Les ini­tia­tives de col­lec­ti­vi­tés locales pour s’ap­pro­vi­sion­ner en masques alter­na­tifs se mul­ti­plient. Mais à Grenoble, tou­jours pas de date de livrai­son annon­cée. © IStock

Les moda­li­tés de dis­tri­bu­tion des masques grand public* aux Grenoblois sont arrê­tées. Quand seront-ils livrés ? Toujours pas de date en vue. À cinq jours du confi­ne­ment et alors que pointe le pont du 8 mai, l’in­cer­ti­tude demeure.

 

Tant pour les « éven­tuels » masques d’État – pré­cisent les ser­vices de la mai­rie – dont on ne sait com­bien doivent être livrés. Que pour ceux annon­cés à grand ren­fort de com­mu­ni­ca­tion par la Région Auvergne Rhône-Alpes, pré­vus là aussi en nombre inconnu. Ou encore pour les masques en tissu com­man­dés par la ville elle même, Grenoble s’é­tant fina­le­ment reti­rée de la com­mande grou­pée de la Métropole **.

 

On ne sait donc pas quand mais les masques – 175 000 soit un par habi­tant – seront dis­tri­bués par le CCAS en prio­rité aux per­sonnes les plus vul­né­rables ou pré­caires, sous cou­vert de l’a­val de l’Agence régio­nale de santé. Saisie, l’ARS doit en effet encore don­ner son feu vert à cette prio­ri­sa­tion.

 

Ensuite, 14 points de dis­tri­bu­tion seront répar­tis dans la ville (cf. enca­dré). Et ce pen­dant trois jours consé­cu­tifs. Pour les per­sonnes dans l’im­pos­si­bi­lité de se dépla­cer, une livrai­son à domi­cile sera effec­tuée.

 

 

Des masques en vente dans les commerces depuis le 11 mai

 

En atten­dant, les masques, en tissu comme sani­taires – les chi­rur­gi­caux – sont en vente depuis le 4 mai dans les com­merces. Énième retard à l’al­lu­mage et nou­veau ren­voi de res­pon­sa­bi­li­tés ? « La Ville de Grenoble tient son enga­ge­ment de mettre gra­tui­te­ment à dis­po­si­tion des Grenobloises et Grenoblois l’en­semble des masques qu’elle récep­tion­nera », sou­ligne le maire Éric Piolle dans un com­mu­ni­qué.

 

« Je regrette le chan­ge­ment stra­té­gique de l’État, qui a fina­le­ment pré­féré le duo gou­ver­ne­ment – grande dis­tri­bu­tion au duo pré­fet – maire pour assu­rer la dis­tri­bu­tion des masques. Ce revi­re­ment pose d’é­vi­dentes ques­tions d’é­quité d’ac­cès à ce bien de pre­mière néces­sité dans le contexte de pénu­rie de stock qui durera au-delà du 11 mai. »

 

Patricia Cerinsek

 

 

* Masques en tissu qui répondent aux pres­crip­tions indus­trielles de l’Afnor et non à des normes sani­taires.

 

**La ville de Grenoble s’est fina­le­ment reti­rée de la com­mande grou­pée ini­tiale pas­sée par la Métropole de Grenoble. La Métro a passé com­mande de 400 000 masques qui seront livrés à par­tir du 11 mai à la grande majo­rité des com­munes de l’ag­glo­mé­ra­tion. A charge pour cha­cune d’entre elles de pro­cé­der à leur dis­tri­bu­tion selon des moda­li­tés qui leur sont propres.

 

 

Les 14 points de distribution

 

Gymnase Europole,  36 ave­nue Doyen Weil ;

Salle rouge, 15 rue des Arts et Métiers ;

Gymnase Hoche,  7 rue François Raoult ;

Halle des sports Vieux-temple, 53 B ave­nue Maréchal Randon ;

Salle poly­va­lente de l’Ile-verte, 37 rue Blanche Monier ;

Salle poly­va­lente Lucie Aubrac, 53 bou­le­vard Gambetta ;

Gymnase Berthe de Boissieux,  2 ter rue Berthe de Boissieux ;

Gymnase Ampère, 72 rue Anatole France ;

Gymnase Houille Blanche, 28 rue Anatole France ;

Gymnase Alphonse Daudet,  21 rue Amable Matussière ;

Gymnase Munch, 8 che­min de Gordes ;

Gymnase Léon Jouhaux, 4 rue du 140e RIA ;

Gymnase des trembles, 10 allée des frênes ;

Espace par­tagé Vigny-Musset, 13 rue Guy Môquet.

 

Au préa­lable, les habi­tants devront s’ins­crire en ligne ou par télé­phone afin de récep­tion­ner les masques.

 

commentez lire les commentaires
5074 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. PAs de masques à Grenoble, ni en phar­ma­cie, ni ailleurs. La mai­rie est silen­cieuse alors que l’on attend par­tout que les masques sont dis­tri­bués, et on voit de nom­breuses images avec des per­sonnes avec des masques !

    sep article
  2. On n’est pas meilleur au niveau local qu’au niveau natio­nal, déce­vant
    Par ailleurs pour­quoi ne pas per­mettre au public de savoir dès à pré­sent dans quel gym­nase il pourra reti­rer, en fonc­tion de son lieu de rési­dence, le moment venu, (s’il arrive.…), le masque qui lui est fourni.
    Pour ma part à la lec­ture des adresses des gym­nases je ne vois pas duquel je pour­rai bien dépendre.…

    sep article