Alors que la Métro tente de reprendre en main la gestion des masques, la colère des maires éclate

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

 

FOCUS – Afin de mieux s’approvisionner en masques, la Métropole de Grenoble a voté l’adhésion à une centrale d’achat régionale. Objectif : peser auprès des industriels au travers de commandes groupées. Mais aussi jouer la carte de la solidarité et de l’équité sur le territoire alors que les initiatives partent dans tous les sens. Car la colère des maires contre le gouvernement est grande.

 

 

Faute de masques chirurgicaux dans les officines, les initiatives de collectivités locales pour s'approvisionner en masques alternatifs se multiplient © IStock

400 000 masques ont été com­man­dés par la Métropole de Grenoble. Distribution… à venir © IStock

À Grenoble, la Métropole tente de reprendre la main sur la ges­tion des masques en tissu. Des masques alter­na­tifs désor­mais jugés aptes, après bien des ter­gi­ver­sa­tions et contra­dic­tions, à pal­lier la pénu­rie de masques chi­rur­gi­caux.

 

La Métropole s’est ainsi impo­sée comme plate-forme logis­tique pour pas­ser des com­mandes grou­pées et peser auprès des indus­triels*. Et par la même occa­sion mettre fin à la concur­rence entre com­munes.

 

Une pre­mière com­mande, de 400 000 masques, pour un peu plus d’un mil­lion d’eu­ros, com­men­cera à être dis­tri­buée la semaine du 4 mai. Quand exac­te­ment ? Comment ? Par qui ? Tout n’est pas encore calé. Mais avec la date du 11 mai comme cou­pe­ret, le temps presse alors que ces masques sont d’ores et déjà auto­ri­sés dans les grands maga­sins.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
6575 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. “ Car la colère des maires contre le gou­ver­ne­ment est grande.” j’hallucine. Ils ne sont même pas capables d’organiser la pro­duc­tion des bouts de tis­sus dans leurs villes, mais ils sont en colère contre le gvt ! Ils n’ont pas honte?!

    sep article