Covid-19 : des soignants du CHU de Grenoble en renfort dans le Grand Est

sep article

 

FIL INFO – Alors que la situation se stabilise au CHU de Grenoble, onze soignants vont se relayer dès ce mardi 14 avril pour prêter main forte aux hôpitaux du Grand Est face à l’épidémie de covid-19. Huit seront également dépêchés en Ile-de-France.

 

 

En tout, 19 soignants du CHU de Grenoble vont aller renforcer les équipes d'autres régions contre le covid-19 © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

En tout, 19 soignants du CHU de Grenoble vont aller renforcer les équipes d’autres régions. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

 

À période exceptionnelle, démarche exceptionnelle. Face à la crise sanitaire dans le Grand Est, le CHU de Grenoble a dépêché des personnels soignants volontaires dans deux hôpitaux près de Metz.

 

En effet, la situation est toujours très tendue dans le Grand Est, malgré des transferts de patients et un nombre de retours à domicile en augmentation. À l’inverse, le CHU de Grenoble est loin d’être saturé et le nombre de patients reste stable.

 

 

Médecins urgentistes, réanimateurs et infirmières sont volontaires

 

Six médecins urgentistes, deux infirmières et trois médecins réanimateurs se sont donc proposés pour venir renforcer les équipes du Grand Est. Répartis en plusieurs équipes, ils se relayeront à raison d’une équipe par semaine pendant au moins trois semaines. La prochaine relève est prévue ce mardi 14 avril.

 

19 soignants du CHU de Grenoble vont venir en aide aux personnels hospitaliers épuisés, dans le Grand-Est et l'Île-de-France. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

19 soignants du CHU de Grenoble vont venir en aide aux personnels hospitaliers épuisés, dans le Grand-Est et l’Île-de-France. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

 

Cette aide est la bienvenue dans la région la plus touchée de France par l’épidémie, avec 2 009 décès des suites du coronavirus et plus de 4 800 patients hospitalisés (bilan du dimanche 12 avril).

 

 

Des soignants épuisés

 

Les personnels hospitaliers du Grand Est sont épuisés. En cause : le grand nombre de cas. Mais surtout la contamination de certains soignants qui a réduit les effectifs et conduit les autres à enchaîner les heures. Ce renfort grenoblois arrive donc comme une bouffée d’air frais.

 

À noter que huit autres médecins réanimateurs iront également prêter main forte en Île-de-France, où la situation est toujours préoccupante. Les transferts de personnels sont gérés et facilités par les Agences Régionales de Santé (ARS) des différentes régions.

 

Anissa Duport-Levanti

 

Comptoir de prêt retour : reprise du prêt de documents dans les bibliothèques municipales de Grenoble le 27 mai 2020
commentez lire les commentaires
5737 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article