Covid-19 : le nombre de patients reste stable au CHU de Grenoble

sep article



 

FIL INFO – Si le nombre d’hospitalisations de patients covid-19 augmente toujours en Auvergne Rhône-Alpes, il reste stable au CHU de Grenoble depuis le 2 avril. Le service réanimation enregistre même une légère baisse. Mais l’Agence régionale de santé (ARS) alerte sur l’importance de la continuité des soins pour d’autres motifs que le coronavirus.

 

 

Le nombre de patients Covid-19 est stable au CHU de Grenoble © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Le nombre de patients Covid-19 est stable depuis une semaine du CHU de Grenoble. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

 

Quand un lit se libère, il est vite réoc­cupé. « Le nombre de patients qui arrivent est assez équi­valent au nombre de patients qui sortent », indique Zoé Fertier, res­pon­sable des rela­tions presse au CHU de Grenoble. Le nombre d’hos­pi­ta­li­sa­tions est ainsi rela­ti­ve­ment stable, avec 118 patients Covid-19 pris en charge le 8 avril, contre 112 le 2 avril der­nier.

 

À l’in­verse, il conti­nue à aug­men­ter en Auvergne-Rhône-Alpes. En effet, la région comp­tait le 8 avril 2 908 patients hos­pi­ta­li­sés atteints du coro­na­vi­rus, dont 738 en réani­ma­tion-soins inten­sifs. Soit 25 % des malades selon les chiffres de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

 

 

Moins de patients en réanimation et suivis à domicile

 

Le nombre de patients en réani­ma­tion baisse, par ailleurs, légè­re­ment au CHU de Grenoble.

 

Le nombre de patients Covid-19 en réanimation diminue au CHU de Grenoble.

Le nombre de patients Covid-19 en réani­ma­tion dimi­nue au CHU de Grenoble. © Véronique Serre – Place Gre’net

En une semaine, quatre patients sont ainsi sor­tis du ser­vice. Des chiffres qui prennent e compte les dix patients trans­fé­rés de Bourgogne-Franche-Comté.

 

Le CHU a éga­le­ment enre­gis­tré 90 retours à domi­cile. « Après une petite hausse la semaine der­nière, on voit main­te­nant qu’il y a plus de per­sonnes qui sortent du dis­po­si­tif que de patients qui y entrent », pré­cise Zoé Fertier. En effet, 201 patients étaient sui­vis de chez eux au 1er avril, contre 132 hier.

 

Anissa Duport-Levanti

 

 

L’ARS alerte sur la continuité des soins hors Covid-19

 

« Ces der­niers jours, les pro­fes­sion­nels de santé ont alerté les auto­ri­tés sur la dimi­nu­tion consi­dé­rable des demandes de ren­dez-vous, d’appels ou de venues pour d’autres motifs que la sus­pi­cion de coro­na­vi­rus, alerte l’Agence régio­nale de santé (ARS). Ce constat est pré­oc­cu­pant et peut induire un risque de retard de diag­nos­tic, de com­pli­ca­tions évi­tables et de perte de chances pour les patients ».

 

L’institution appelle donc les patients néces­si­tant un suivi régu­lier à prendre ren­dez-vous dans les éta­blis­se­ments de santé qui assurent une conti­nuité des soins. Cela vaut pour les mala­dies chro­niques, le suivi psy­chia­trique, mais aussi l’obs­té­trique ou encore la pédia­trie. L’ARS estime que la vac­ci­na­tion des nour­ris­sons est éga­le­ment une prio­rité.

 

Les ins­tances de santé affirment que tout a été mis en place pour évi­ter les risques de conta­mi­na­tion lors des consul­ta­tions. Mais les plus angois­sés peuvent pas­ser par la télé­con­sul­ta­tion.

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
8724 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.