Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.

La pol­lu­tion de l’air en baisse dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, mais les inéga­li­tés accrues face au covid-19

La pol­lu­tion de l’air en baisse dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, mais les inéga­li­tés accrues face au covid-19

 

FOCUS - Avec le confinement, la pollution de l'air a notablement baissé dans l'agglomération grenobloise, notamment le long des grands axes routiers. C'est ce que démontre sans grande surprise un bilan réalisé par Atmo sur les quinze premiers jours de confinement. Mais des études montrent aussi que la pollution de l'air accroît les effets d'une contagion par le Covid-19.

 

 

Marché de l'Estacade pendant le confinement © Florent Mathieu

Marché de l'Estacade pendant le confinement © Florent Mathieu

Ce n'est pas une surprise. Mais un bilan, dressé après quinze jours de confinement par le réseau des associations Atmo, vient le confirmer : les mesures d'isolement ont un effet bénéfique sur la qualité de l'air en France. Notamment sur les polluants émis majoritairement par le trafic routier.

 

« Une diminution des concentrations de dioxyde d'azote (NOx) pouvant atteindre 80 % en proximité routière a été observée », souligne l'association. En Auvergne Rhône-Alpes – territoires parmi les plus touchés et dans le collimateur de Bruxelles pour ses dépassements chroniques des valeurs réglementaires – la pollution au NOx émise par le transport non routier a ainsi connu une baisse de 82 %. Une chute drastique vraisemblablement à mettre à l'actif du transport aérien, quasiment cloué au sol.

 

 

En deux semaines, la baisse du trafic routier a fait baisser les émissions de NOx de 49 %

 

Le tertiaire, lui, enregistre une baisse de 72 %. Quand le transport routier, qui reste le premier émetteur haut la main de dioxyde d'azote, affiche une dégringolade de 49 %. Toutes sources confondues, la baisse de ce polluant est ainsi de 37 % sur la région, grâce notamment à un trafic routier qui a été divisé par trois ou quatre en quinze jours.

 

Un air moins pollué mais plus d'inégalités face aux risques - L'A480 est bouchée à plusieurs heures de la journée.

L'A480 est bouchée à plusieurs heures de la journée.

 

Ce qui est vrai pour le dioxyde d'azote l'est moins pour les particules fines. De fait, ces poussières ne sont pas seulement émises par le trafic. Mais aussi et surtout par le chauffage au bois. Résultat ? Une baisse toutes sources confondues limitée (- 7 %) qui est en partie due à la hausse (+ 6 %) enregistrée par le secteur résidentiel et un chauffage accru en cette période de confinement.

 

 

Le confinement a permis de s'éloigner du seuil de vigilance de la pollution au NOx

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 72 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Procès en appel du « tueur de DRH » à Grenoble : condamné de nou­veau à per­pé­tuité, Gabriel Fortin se pour­voit en cassation

EN BREF - Jugé en appel depuis le 13 mai 2024, à Grenoble, Gabriel Fortin, surnommé "le tueur de DRH", a été condamné, mardi 28 Lire plus

Européennes 2024 : le PCF Isère prône un « Airbus de la micro­élec­tro­nique » pour atteindre la sou­ve­rai­neté industrielle

FOCUS - Dans le cadre de la campagne des européennes, le PCF Isère a présenté, mardi 28 mai 2024, en présence de Marc Dorel, candidat Lire plus

Suicide de Cyrille Minard: des perquisitions au Sdis 38 dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire
Suicide de Cyrille Minard : des per­qui­si­tions au Sdis 38 dans le cadre d’une enquête pour homi­cide involontaire

FLASH INFO - Des enquêteurs de la police judiciaire de Grenoble ont procédé à des perquisitions dans les locaux de la direction du Sdis de Lire plus

La CGT du Crous Grenoble-Alpes boycotte la venue à Grenoble de la présidente du Cnous Bénédicte Durand
La CGT du Crous Grenoble-Alpes boy­cotte la venue à Grenoble de la pré­si­dente du Cnous Bénédicte Durand

FLASH INFO - Les tensions entre la CGT et le Crous Grenoble-Alpes ne semblent pas retomber. En témoigne un nouvel échange au vitriol entre le Lire plus

La Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics, ouvert aux agents et aux citoyens
La Ville de Grenoble accueille le Printemps des ser­vices publics, ouvert aux agents et aux citoyens

FLASH INFO - L'hôtel de Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics le jeudi 30 mai 2024 de 8 h 45 à 18 Lire plus

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !