La Région propose une aide de 500 euros pour les commerces et pharmacies s’équipant de Plexiglas

sep article



 

FIL INFO – La Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce la mise en place d’une aide de 500 euros pour les pharmacies et commerces de proximité s’équipant de plexiglas afin de protéger leurs caisses ou comptoirs du coronavirus. Le dispositif, également accessible aux commerces ayant réalisé une installation durant le mois de mars, a été mis en ligne le 1er avril.

 

 

Pharmacies ou com­merces de proxi­mité : autant de lieux qui demeurent ouverts par temps de confi­ne­ment et conti­nuent d’ac­cueillir du public en appli­quant des règles de sécu­rité et de dis­tan­cia­tion pour se pro­té­ger de l’é­pi­dé­mie. Afin de leur per­mettre d’é­qui­per leurs caisses ou comp­toirs de plexi­glas de pro­tec­tion, la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce la mise en place d’une aide pou­vant aller jus­qu’à 500 euros.

 

Les plexiglas des commerces vont bénéficier d'une aide de la région. Comment protéger les commerces de proximité ? © Léa Raymond - Place Gre'net

Comment pro­té­ger les com­merces de proxi­mité ? © Léa Raymond – Place Gre’net

 

À l’o­ri­gine de cette mesure ? Une pro­po­si­tion du groupe d’op­po­si­tion PCF L’Humain d’a­bord, qui a porté l’at­ten­tion sur cet équi­pe­ment de sécu­rité pour les phar­ma­ciens. « Une excel­lente idée », estime le pré­sident de la Région Laurent Wauquiez. Qui explique faire le choix d’é­tendre la dis­po­si­tion « à tous les com­merces de proxi­mité encore ouverts » afin de leur per­mettre de rem­plir éga­le­ment leur « mis­sion essen­tielle ».

 

 

Un dispositif accessible depuis le 1er avril

 

« Nos phar­ma­ciens sont des maillons essen­tiels de la chaîne sani­taire. Mais, ils manquent aujourd’hui cruel­le­ment d’attention des pou­voirs publics et de maté­riels pour assu­rer leur propre sécu­rité face au risque sani­taire », juge encore Laurent Wauquiez. Qui rap­pelle avoir d’ores et déjà réservé une par­tie des masques com­man­dés par la Région aux pro­fes­sion­nels de la phar­ma­cie.

 

Un comptoir de pharmacie équipé d'une protection en plexiglas © Région Auvergne-Rhône-Alpes

Un comp­toir de phar­ma­cie équipé d’une pro­tec­tion en plexi­glas. © Région Auvergne-Rhône-Alpes

Même tona­lité à l’é­gard des sala­riés des com­merces de proxi­mité. « Nos cais­siers, cais­sières, épi­ciers, bou­lan­gers, bura­listes, gérants de sta­tions-ser­vices font un tra­vail for­mi­dable pour conti­nuer à nous appro­vi­sion­ner. Mais ils ne doivent pas exer­cer leur métier en pre­nant des risques inutiles », consi­dère le pré­sident de la Région.

 

Celui-ci explique ainsi avoir mobi­lisé ses délé­gués à la santé, au com­merce et à l’é­co­no­mie de proxi­mité, res­pec­ti­ve­ment Yannick Neuder, Annabel André-Laurent et Claude Aurias, pour mettre en place les mesures.

 

Comment béné­fi­cier de l’aide de la Région ? Les phar­ma­ciens et com­mer­çants sont invi­tés depuis le mer­credi 1er avril à dépo­ser leur fac­ture, leur Rib et Siret en ligne,  en vue d’un finan­ce­ment. À noter, pré­cise encore la Région, que la mesure est rétro­ac­tive : « Ceux qui ont déjà pro­cédé à cette ins­tal­la­tion depuis le début du mois de mars peuvent éga­le­ment accé­der à cette aide ».

 

Florent Mathieu

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
3873 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Comme quoi les actions prag­ma­tiques valent infi­ni­ment mieux que les dis­cours. Surtout quand les dis­cours insultent les méri­tants en disant qu’ils sont des pre­miers de cor­vée.

    sep article