Covid-19 : des robots de téléprésence dans les Ehpad pour garder le lien avec les familles

sep article



 

FOCUS – À cause du confinement, les résidents des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ne peuvent recevoir la visite de leurs proches ni quitter leur chambre. Reste alors uniquement la vidéoconférence pour “voir” leurs familles. Ce que permettent notamment les robots de téléprésence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que le dispositif « e‑lio » du Département de l’Isère.

 

 

Cruelle situa­tion qu’en­durent, ces temps-ci, les rési­dents des éta­blis­se­ments d’hébergement pour per­sonnes âgées dépen­dantes (Ehpad). À l’heure du coro­na­vi­rus, ceux-ci subissent pour ainsi dire une double peine. Ils se retrouvent, d’une part, confi­nés dans leur chambre et d’autre part, sont pri­vés des visites de leurs proches. Sans comp­ter qu’ils ne voient plus aucun visage ni sou­rire, le per­son­nel des mai­sons de retraite por­tant un masque jour et nuit.

 

 

« Nous devons veiller à nos concitoyens les plus vulnérables »

 

Pour assu­rer le main­tien du lien avec leurs familles, la Région Auvergne-Rhône-Alpes vient ainsi d’a­voir une idée : elle redé­ploie ses soixante robots de télé­pré­sence dans les Ehpad volon­taires dépour­vus en connec­tique.

 

Robots Lycéens. 21 juin 2018. Sandrine CHAIX, Conseillère spéciale au Handicap, et Juliette JARRY, Vice-présidente déléguée aux Infrastructures, Economie et Usages numériques, réceptionnent les robots lycéens commandés par la Région puis visitent l’usine NAVYA (entreprise spécialisée dans la conception et la construction de véhicules autonomes, électriques et robotisés). Vénissieux. Rhône

« Robots Lycéens » redé­ployés dans les Ehpad pen­dant la période de confi­ne­ment imposé par la pan­dé­mie du coro­na­vi­rus DR

À l’o­ri­gine, ces robots ont été conçus pour les lycéens malades, cloués au lit ou assi­gnés dans une chambre pen­dant plu­sieurs semaines. Grâce à cette tech­no­lo­gie, les élèves peuvent en effet suivre leurs cours, en direct, comme s’ils étaient en classe. Étant donné que les lycées sont fer­més, à l’ins­tar de tous les éta­blis­se­ments sco­laires, les robots étaient au chô­mage tech­nique et viennent de trou­ver une nou­velle affec­ta­tion.

 

« Dans cette situa­tion inédite de confi­ne­ment pour notre pays, nous devons veiller à nos conci­toyens les plus vul­né­rables, notam­ment à nos aînés par­fois pri­vés de lien social, a déclaré Laurent Wauquiez, pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. […] C’est l’occasion d’envoyer un signal fort de soli­da­rité à l’attention de per­sonnes qui se retrouvent du jour au len­de­main cou­pées d’interactions avec leurs proches », a‑t-il pour­suivi.

 

 

Deux robots de téléprésence, l’un à Corenc, l’autre à La Tronche

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2992 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. « Ils se retrouvent, d’une part, confi­nés dans leur chambre et d’autre part, sont pri­vés des visites de leurs proches. »

    Mais nous, qui ne sommes ni en EHPAD, ni exces­si­ve­ment âgés ou malades, ne sommes pas confi­nés dans nos habi­tats, pour ceux qui ont la chance d’en avoir un, ni pri­vés de visites ?

    sep article