Le sénateur de l'Isère Guillaume Gontard quitte le groupe communiste et devient le chef de file du nouveau groupe écologiste au Sénat.

Sites Seveso : le séna­teur Guillaume Gontard demande au pré­fet de l’Isère de sus­pendre les acti­vi­tés non essentielles

Sites Seveso : le séna­teur Guillaume Gontard demande au pré­fet de l’Isère de sus­pendre les acti­vi­tés non essentielles

FIL INFO – Le séna­teur Guillaume Gontard a saisi le pré­fet de l’Isère pour lui deman­der de sus­pendre les acti­vi­tés non indis­pen­sables sur les sites Seveso. L’élu éco­lo­giste estime que la crise sani­taire et, der­rière, la réduc­tion des effec­tifs dans les entre­prises font pla­ner un risque industriel.

Le séna­teur de l’Isère Guillaume Gontard demande au pré­fet de sus­pendre les acti­vi­tés non indis­pen­sables sur les sites Seveso © Joël Kermabon

Le séna­teur de l’Isère Guillaume Gontard a saisi le pré­fet pour lui deman­der de sus­pendre les acti­vi­tés « non indis­pen­sables » sur les sites clas­sés Seveso. À savoir dans les entre­prises clas­sées dan­ge­reuses au titre de la direc­tive euro­péenne.

« Notre dépar­te­ment com­porte plu­sieurs sites Seveso dont les acti­vi­tés de pro­duc­tion sont main­te­nues », sou­ligne le séna­teur EELV dans un communiqué.

« Plusieurs orga­ni­sa­tions pro­fes­sion­nelles dénoncent aujourd’­hui le non-res­pect dans cer­taines entre­prises des règles sani­taires deman­dées pour faire face à l’é­pi­dé­mie de covid-19, mais éga­le­ment le manque d’in­for­ma­tions et de moyens de pro­tec­tion pour les personnels. »

Pour le séna­teur de l’Isère, il faut prio­ri­ser les opé­ra­tions de maintenance

La sécu­rité indus­trielle de ces sites est-elle en jeu ? La ques­tion se pose pour le séna­teur de l’Isère. Alors que la crise sani­taire se tra­duit par une réduc­tion des effec­tifs, Guillaume Gontard estime que le prin­cipe de pré­cau­tion doit pré­va­loir. Et que les entre­prises doivent limi­ter leurs acti­vi­tés à celles « indis­pen­sables ou essen­tielles aux besoins vitaux de la col­lec­ti­vité ». Notamment en « prio­ri­sant les opé­ra­tions de main­te­nance néces­saires à la sécu­rité des biens et des per­sonnes ».

Sites Seveso : faut-il arrêter les activités non essentielles ? La plateforme chimique de Pont-de-Claix © Vencorex

La pla­te­forme chi­mique de Pont-de-Claix, clas­sée Seveso seuil haut © Vencorex

« Si un acci­dent sur­ve­nait, il y aurait des réper­cus­sions consi­dé­rables sur la sécu­rité du per­son­nel mais aussi sur toute la chaîne des secours par­ti­cu­liè­re­ment sol­li­ci­tée en cette période », met en garde le vice-pré­sident de la com­mis­sion Aménagement du ter­ri­toire et déve­lop­pe­ment durable au Sénat. Qui a inter­pellé en ce sens le ministre de l’Économie. Bruno Le Maire a, de son côté, invité les entre­prises à ver­ser une prime de 1 000 euros aux sala­riés qui se ren­draient au travail.

Une telle prime, mais d’un mon­tant moindre, pour­rait d’ailleurs être mise en place à STMicro à Crolles. Sur ce site indus­triel classé Seveso, la CGT a activé la pro­cé­dure d’a­lerte pour dan­ger grave et immi­nent. Le syn­di­cat estime en effet que les condi­tions de sécu­rité ne sont pas rem­plies au vu des mesures de pro­tec­tion mises en œuvre pour pro­té­ger les sala­riés de l’é­pi­dé­mie de Covid-19.

En octobre der­nier, le syn­di­cat avait déjà tiré la son­nette d’a­larme. Et dénon­çait des condi­tions de sécu­rité insuf­fi­santes sur un site classé Seveso seuil haut. L’Isère compte 53 sites clas­sés Seveso.

Patricia Cerinsek

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

Après l'annulation du premier par la justice, un projet Inspira 2 se dessine sur Sablons et Salaise-sur-Sanne
Projet indus­trialo-por­tuaire : Inspira à peine enterré, Inspira 2 se des­sine à Sablons et Salaise-sur-Sanne

FOCUS - Le projet Inspira, mort et enterré? Loin de là. Après avoir vu son annulation confirmée en appel début 2024, les porteurs du projet Lire plus

Plusieurs propositions de sorties et d'animations en Isère à l'occasion de la Fête de la nature du 22 au 26 mai
Plusieurs pro­po­si­tions de sor­ties et d’a­ni­ma­tions en Isère à l’oc­ca­sion de la Fête de la nature

ÉVÉNEMENT - Plusieurs acteurs opérant dans les domaines de l'environnement et de la biodiversité se mobilisent à l'occasion de l'édition 2024 de la Fête de Lire plus

Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO
Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a adopté lors de son conseil municipal du 13 mai 2024 une convention avec la Ligue protectrice des Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

Glacier de la Girose : Mountain Wilderness et La Grave autre­ment pro­posent une alter­na­tive au téléphérique

FLASH INFO - Les associations Mountain Wilderness et La Grave autrement manifestent toujours leur opposition au projet d'implantation d'un troisième tronçon de téléphérique sur le Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !