Sites Seveso : l’agglomération grenobloise est-elle bien protégée ?

sep article

Fête comme chez vous Ville de Grenoble

 

ENQUÊTE – L’urbanisation croissante des périphéries rapproche nombre d’habitations des installations industrielles. Dans l’agglomération grenobloise, à la fois très industrialisée et fortement soumise aux aléas naturels, comment les sites classés Seveso préviennent-ils les accidents ? État des lieux.

 

 

Incendie Hager Crolles @ Firma Rocco - Facebook (2)

Incendie de l’usine Hager à Crolles dans la nuit du 10 au 11 juillet 2019. @ Firma Rocco – Facebook (2)

Le 15 novembre dernier, Soitec et STMicroelectronics, deux sites classés Seveso à Crolles, ont été confinés après qu’un incendie se soit déclaré à l’usine voisine Oscarlab. Ce alors que la CGT STMicroelectronics juge insuffisantes les conditions de sécurité sur le site de Crolles, classé Seveso seuil haut. Le syndicat dénonce notamment le recours aux contrats précaires et à la sous-traitance, la chute du nombre de contrôles et l’attitude générale de la direction.

 

Le 11 novembre dernier, c’était le séisme du Teil qui défrayait la chronique. Il n’a fait aucune victime à l’exception de trois blessés légers mais, d’une magnitude de 5,4 sur l’échelle de Richter, le tremblement de terre a été ressenti jusqu’à Grenoble…

 

Et la suspicion n’est guère retombée après le terrible incendie qui s’est déclaré le 26 septembre dernier à Rouen et a brûlé 5 253 tonnes de produits chimiques sur le site de Lubrizol et 4 252 tonnes sur celui de Normandie Logistique. Avec des conséquences environnementales et sanitaires qui restent encore incertaines, alors que le préfet de Seine Maritime vient tout juste d’autoriser la réouverture partielle de l’établissement industriel.

 

En juillet dernier, l’important incendie qui avait touché l’usine Hager de Crolles, non loin de l’agglomération grenobloise, avait, lui, beaucoup inquiété les riverains et même provoqué un début de psychose sur les réseaux sociaux. Le feu avait-t-il libéré des particules de lithium dans l’atmosphère ? Mais les relevés d’Atmo n’avaient alors pas mis en évidence « d’impact décelable de l’incendie sur les taux de particules. »

 

 

53 sites industriels isérois classés Seveso

 

Tous ces événements ne manquent pas de réveiller les interrogations concernant les 53 sites industriels isérois classés Seveso. Risque important d’inondations, sismicité moyenne, glissements de terrain : les usines du « Y grenoblois » doivent prévenir ces aléas, en plus des risques technologiques liés à leur activité. Y sont-elles bien préparées ?

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2439 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.