Le don de sang doit continuer même en période de confinement, alerte l’EFS

sep article



 

FIL INFO – Même en période de confinement pour cause de coronavirus, le don de sang doit continuer. C’est le message que veut faire passer l’Établissement français du sang Auvergne-Rhône-Alpes, qui souligne que les réserves en globules rouges et en plaquettes sont faibles. Sauf en cas de symptômes grippaux, chacun peut se déplacer dans un centre de collecte avec l’attestation sur l’honneur prévue à cet effet.

 

 

Le don de sang se fait trop rare… L’Établissement fran­çais du sang (EFS) Auvergne-Rhône-Alpes tire la son­nette d’a­larme : même en période de confi­ne­ment, « la col­lecte de sang doit se pour­suivre ». Les trans­fu­sions demeurent en effet vitales pour nombre de patients. « Les réserves actuelles en glo­bules rouges sont de moins de quinze jours et en pla­quettes de moins de trois jours », sou­ligne l’EFS. De plus, les glo­bules rouges se conservent au maxi­mum 42 jours, et les pla­quettes seule­ment sept jours.

 

La collecte de sang doit continuer même en période de confinement. DR

La col­lecte de sang doit conti­nuer même en période de confi­ne­ment. DR

 

« Les dépla­ce­ments des citoyens se ren­dant sur une col­lecte de sang sont auto­ri­sés par les auto­ri­tés de l’État car les dons sont vitaux et indis­pen­sables pour soi­gner les patients », fait savoir l’EFS. Pour pou­voir se dépla­cer dans un centre de col­lecte, les per­sonnes sont tou­te­fois invi­tées à se munir de l’at­tes­ta­tion offi­cielle ou d’une attes­ta­tion sur l’hon­neur « au motif de l’assistance aux per­sonnes vul­né­rables ».

 

 

Le coronavirus ne se transmet pas par le sang

 

« Toutes les règles d’hygiène et de sécu­rité sont res­pec­tées pour que les don­neurs puissent conti­nuer à don­ner leur sang », sou­ligne l’EFS. Afin d’é­vi­ter la pro­pa­ga­tion du virus, les don­neurs sont invi­tés à main­te­nir une dis­tance de sécu­rité d’un mètre les uns des autres, tan­dis que le per­son­nel de col­lecte sera équipé de masques.

 

L'Établissement français du sang à Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

L’Établissement fran­çais du sang à Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

Les per­sonnes pré­sen­tant des symp­tômes grip­paux ne doivent natu­rel­le­ment pas se rendre dans les centres de col­lecte. Sans sur­prise en effet, aucun don de sang n’est auto­risé en cas de symp­tômes avé­rés.

 

Pour autant, et sauf en cas de symp­tômes très sévères de la mala­die, « le coro­na­vi­rus SARS-CoV‑2 est un virus res­pi­ra­toire qui n’est pas pré­sent dans le sang (…) selon l’é­tat actuel des connais­sances sur ce virus », explique l’EFS. Et de résu­mer en se vou­lant ras­su­rant : « Le coro­na­vi­rus est un virus res­pi­ra­toire qui ne se trans­met pas par le sang. »

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
2398 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.