L'Établissement français du sang tire la sonnette d'alarme face à des réserves beaucoup trop faibles

Le don de sang doit conti­nuer même en période de confi­ne­ment, alerte l’EFS

Le don de sang doit conti­nuer même en période de confi­ne­ment, alerte l’EFS

FIL INFO – Même en période de confi­ne­ment pour cause de coro­na­vi­rus, le don de sang doit conti­nuer. C’est le mes­sage que veut faire pas­ser l’Établissement fran­çais du sang Auvergne-Rhône-Alpes, qui sou­ligne que les réserves en glo­bules rouges et en pla­quettes sont faibles. Sauf en cas de symp­tômes grip­paux, cha­cun peut se dépla­cer dans un centre de col­lecte avec l’at­tes­ta­tion sur l’hon­neur pré­vue à cet effet.

Le don de sang se fait trop rare… L’Établissement fran­çais du sang (EFS) Auvergne-Rhône-Alpes tire la son­nette d’a­larme : même en période de confi­ne­ment, « la col­lecte de sang doit se pour­suivre ». Les trans­fu­sions demeurent en effet vitales pour nombre de patients. « Les réserves actuelles en glo­bules rouges sont de moins de quinze jours et en pla­quettes de moins de trois jours », sou­ligne l’EFS. De plus, les glo­bules rouges se conservent au maxi­mum 42 jours, et les pla­quettes seule­ment sept jours.

La collecte de sang doit continuer même en période de confinement. DR

La col­lecte de sang doit conti­nuer même en période de confi­ne­ment. DR

« Les dépla­ce­ments des citoyens se ren­dant sur une col­lecte de sang sont auto­ri­sés par les auto­ri­tés de l’État car les dons sont vitaux et indis­pen­sables pour soi­gner les patients », fait savoir l’EFS. Pour pou­voir se dépla­cer dans un centre de col­lecte, les per­sonnes sont tou­te­fois invi­tées à se munir de l’at­tes­ta­tion offi­cielle ou d’une attes­ta­tion sur l’hon­neur « au motif de l’assistance aux per­sonnes vul­né­rables ».

Le coro­na­vi­rus ne se trans­met pas par le sang

« Toutes les règles d’hygiène et de sécu­rité sont res­pec­tées pour que les don­neurs puissent conti­nuer à don­ner leur sang », sou­ligne l’EFS. Afin d’é­vi­ter la pro­pa­ga­tion du virus, les don­neurs sont invi­tés à main­te­nir une dis­tance de sécu­rité d’un mètre les uns des autres, tan­dis que le per­son­nel de col­lecte sera équipé de masques.

L'Établissement français du sang à Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

L’Établissement fran­çais du sang à Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

Les per­sonnes pré­sen­tant des symp­tômes grip­paux ne doivent natu­rel­le­ment pas se rendre dans les centres de col­lecte. Sans sur­prise en effet, aucun don de sang n’est auto­risé en cas de symp­tômes avérés.

Pour autant, et sauf en cas de symp­tômes très sévères de la mala­die, « le coro­na­vi­rus SARS-CoV‑2 est un virus res­pi­ra­toire qui n’est pas pré­sent dans le sang (…) selon l’é­tat actuel des connais­sances sur ce virus », explique l’EFS. Et de résu­mer en se vou­lant ras­su­rant : « Le coro­na­vi­rus est un virus res­pi­ra­toire qui ne se trans­met pas par le sang. »

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

La piétonnisation du centre-ville historique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal
La pié­ton­ni­sa­tion du centre-ville his­to­rique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal

FOCUS - La piétonnisation des places et rues du centre-ville historique de Grenoble a fait l'objet de débats au sein du conseil municipal de Grenoble Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !