Appel Forêt -

La commune de Quaix-en-Chartreuse dispose désormais d’un réseau de chaleur bois

La commune de Quaix-en-Chartreuse dispose désormais d’un réseau de chaleur bois

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO — La commune de Quaix-en-Chartreuse a officiellement inauguré son nouveau réseau de chaleur bois, destiné à alimenter la mairie, la salle polyvalente, ainsi que plusieurs autres locaux et des maisons individuelles. De quoi lui permettre d’économiser 27 000 litres de fioul par an, et de réduire de 80 % ses émissions de CO2.

 

 

Quaix-en-Chartreuse a très offi­ciel­le­ment inau­guré son réseau de cha­leur bois, le 23 jan­vier der­nier. Une chau­dière qui exploite des pla­quettes fores­tières « pro­duites par une scie­rie implan­tée dans le Grésivaudan à 40 kilo­mètres », explique le pré­sident de ForestEner Eddie Chinal. La société basée à Aix-les-Bains est en effet concep­trice de la chauf­fe­rie et l’ex­ploi­tera pour une durée de vingt ans via un contrat de four­ni­ture de cha­leur signé avec la commune.

 

Inauguration du réseau de chaleur bois de Quaix-en-Chartreuse le 23 janvier 2020 © Energ'Y Citoyennes

Inauguration du réseau de cha­leur bois de Quaix-en-Chartreuse le 23 jan­vier 2020. © Energ’Y Citoyennes

 

Avec ses 275 MWh de cha­leur géné­rée, le réseau ali­men­tera la mai­rie de Quaix-en-Chartreuse, sa salle poly­va­lente, l’an­cien pres­by­tère, ainsi qu’un bâti­ment ter­tiaire et deux mai­sons situées à proxi­mité de la chauf­fe­rie. Également par­te­naires de l’o­pé­ra­tion, la coopé­ra­tive locale Energ’Y citoyennes et le fonds d’in­ves­tis­se­ment citoyen Énergie par­ta­gée sou­lignent que le réseau per­met d’é­co­no­mi­ser 27 000 litres de fioul par an… et de réduire de 80 % ses rejets de CO2.

 

 

Le chauffage au bois en passe de se généraliser ?

 

Les par­te­naires de l’o­pé­ra­tion sont éga­le­ment ins­ti­tu­tion­nels. À com­men­cer par la Métropole de Grenoble, qui a pris en charge 110 000 euros sur les 275 000 du coût de construc­tion de la chau­dière. Tout en entrant dans le capi­tal de ForestEner, société basée sur « l’investissement par­ti­ci­pa­tif ouvert aux citoyens et aux col­lec­ti­vi­tés », à hau­teur de 4 000 euros. La Région et le Parc natu­rel régio­nal du Vercors comptent éga­le­ment parmi les sou­tiens du réseau de chaleur.

 

En juin 2019, la Métro lançait les travaux du réseau de chaleur © Grenoble-Alpes Métropole - Lucas Frangella

En juin 2019, la Métro lan­çait les tra­vaux du réseau de cha­leur. © Grenoble-Alpes Métropole – Lucas Frangella

 

Le bois a déci­dé­ment le vent en poupe en Isère. En novembre 2019, c’est la com­mune de Gières qui inau­gu­rait son nou­veau réseau public de cha­leur, ali­menté à 90 % en bois local. En 2018, la mai­rie de Brié-et-Angonnes avait éga­le­ment adopté le chauf­fage au bois gra­nu­lés, de même que l’é­cole de Champagnier. Quant à la Métro et au Grésivaudan, ils ont récem­ment dou­blé la prime air-bois pour inci­ter au renou­vel­le­ment des appa­reils de chauf­fage au bois non-performants.

Florent Mathieu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La métropole de Grenoble de nouveau distinguée pour son réseau de chaleur urbain

  FOCUS - La Métropole de Grenoble obtient le label "Écoréseau de chaleur" pour la troisième année consécutive. L'occasion pour l'intercommunalité de vanter les avantages Lire plus

En Isère, des centrales villageoises veulent développer l'énergie solaire en misant sur le photovoltaïque. Grésivaudan, Vercors, Trièves se lancent dans l'investissement citoyen.
Energ’Y citoyennes lance une levée de fonds pour des panneaux photovoltaïques et un réseau de chaleur bois

  EN BREF - La société Energ'Y citoyennes souhaite installer mille nouveaux panneaux photovoltaïques à Grenoble et à Varces-Allières-et-Risset. Dans cette commune, un quatrième réseau Lire plus

Biomax, la centrale 100 % bois de la Métropole de Grenoble, va entrer en service

  FIL INFO – La Métropole de Grenoble a officiellement inauguré la centrale 100 % bois Biomax sur le quartier de la Presqu'île à Grenoble. L'occasion Lire plus

Le réseau de chaleur urbain de la Métropole (de nouveau) labellisé Écoréseau de chaleur

  FIL INFO — Pour la deuxième année consécutive, la Métropole de Grenoble décroche le label Écoréseau de chaleur. Un label qui promeut l'énergie renouvelable Lire plus

Agglomération grenobloise
Capitale verte de l’Europe 2022 : la candidature de Grenoble est désormais officielle… et collective

FOCUS — Grenoble est officiellement candidate au titre de Capitale verte de l'Europe 2022. Le maire de la Ville Éric Piolle et le président de Lire plus

bornes de covoiturage spontané à Seyssins © Paul Turenne - placegrenet.fr
Quinze bornes de « covoiturage spontané » pour relier le territoire du Vercors à celui de la métropole grenobloise

  EN BREF — Le Parc naturel du Vercors et Grenoble Alpes Métropole ont inauguré des bornes de covoiturage spontané. Un dispositif permettant de faire Lire plus

Flash Info

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin