Fête des tuiles, Crédit agricole : Alain Carignon dépose un vœu au conseil municipal de Grenoble

sep article



 

FOCUS – Leur plainte jugée irrecevable sur les dossiers des marchés de la Fête des tuiles et du rachat du bâtiment du Crédit agricole, deux Grenobloises ont saisi le maire de Grenoble. Pour lui demander d’inscrire à l’ordre du jour du prochain conseil municipal la… constitution de partie civile de la Ville sur des dossiers où elle est plus ou moins directement mise en cause. Alain Carignon a également annoncé, ce samedi 8 février au matin, avoir déposé un vœu en ce sens.

 

 

Fête des Tuiles 2017

Fête des tuiles, bâti­ment du Crédit agri­cole, suite et… pas fin. Alors que les échéances élec­to­rales approchent à grands pas, une pro­cé­dure chasse l’autre dans ces deux dos­siers qui, depuis des mois, reviennent plus ou moins régu­liè­re­ment sur le devant de la scène poli­tico-finan­cière gre­no­bloise.

 

Si le par­quet de Grenoble, puis la doyenne des juges d’ins­truc­tion ont jugé la plainte de deux Grenobloises irre­ce­vable, les deux affaires ne sont pas closes pour autant.

 

Nouvel épi­sode ? Via leur avo­cat, Me Boulloud, les deux requé­rantes réclament désor­mais que la ville de Grenoble porte à son tour plainte contre X, avec consti­tu­tion de par­tie civile, « les faits dénon­cés (ayant) lésé ladite col­lec­ti­vité », sou­lignent-elles. Et que ce point soit donc ins­crit à l’ordre du jour du pro­chain conseil muni­ci­pal, le 10 février. Dernier “rebon­dis­se­ment”, Alain Carignon a annoncé, par voie de com­mu­ni­qué, avoir déposé un vœu en ce sens ven­dredi 7 février.

 

 

« Qui veut-on protéger aujourd’hui à Grenoble »

 

Contactés, les ser­vices de la Ville n’ont pas répondu à nos sol­li­ci­ta­tions. Mais le point n’ap­pa­raît pas pour l’ins­tant à l’ordre du jour des élus. Il y a aussi peu de chances pour que, même ins­crite à l’ordre du jour, la ques­tion soit votée au vu du rap­port de forces dans l’hé­mi­cycle muni­ci­pal.

 

Fête des Tuiles 2017 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Fête des Tuiles 2017. © Florent Mathieu – Place Gre’net

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
4058 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Ah ah ah
    Le pourri cor­rompu qui fait la morale.
    Pauvre France ! C est tom­ber bien bas, l hopi­tal se fou­tant de la cha­rité.
    Ce Monsieur est une honte ! Il y a des remarques à faire sur la ges­tion actuelle, que ces remarques soient faites par une per­sonne intègre, et non une gen­tille dans hon­neur ni mora­lité.
    Ouste aux pour­ris ! Grenoble mérite mieux !

    sep article
  2. sep article
  3. Ils peuvent rêver, la bande des Rapetout verts et rouges se pro­tègent mutul­le­ment au conseil muni­ci­pal et pro­tège leur pou­lain qui repré­sente leur garde man­ger !

    sep article