Alain Carignon promet de « rendre le pouvoir aux Grenoblois » avec ses mesures pour la démocratie locale

sep article

 

FOCUS – Le candidat aux municipales Alain Carignon a présenté, ce mercredi 5 février, son schéma pour la démocratie locale visant à « rendre le pouvoir aux Grenoblois ». Ses objectifs ? Simplifier et rendre lisible le fonctionnement communal, encourager l’action collective et retoquer la concertation citoyenne. Mais pas seulement, l’ex-maire de Grenoble souhaite également organiser « une grande consultation sur les mobilités ». 

 

 

Alain Carignon entouré de membres de la Société civile et des citoyens lors de la présentation des propositions pour la démocratie locale. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Alain Carignon entouré de membres de la Société civile et des citoyens. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Nous nous ran­geons sous l’i­dée qu’il faut rendre le pou­voir aux Grenoblois », déclare d’en­trée Alain Carignon, can­di­dat aux muni­ci­pales.

 

Entouré de membres de la Société civile avec les citoyens (SCC), ce der­nier s’ap­prê­tait, ce mer­credi 5 février, à pré­sen­ter l’en­semble des mesures cen­sées res­tau­rer la démo­cra­tie locale “à la gre­no­bloise”. Une tra­di­tion ins­crite « dans l’ADN de Grenoble », mal­heu­reu­se­ment, regrette l’ex-maire, « confis­quée aux habi­tants ces six der­nières années ».

 

« Pas une fois durant le [der­nier] man­dat, les citoyens n’ont eu la pos­si­bi­lité de prendre une déci­sion dif­fé­rente de la majo­rité muni­ci­pale », pour­fend Alain Carignon. Un constat amer pour l’an­cien édile et son col­lec­tif, qui affirment que tout cela doit chan­ger. Car, estiment-ils para­phra­sant Nelson Mandela, « tout ce qui est fait pour nous, sans nous, est fait contre nous ».

 

 

Suppression du découpage en six secteurs de Grenoble 

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
3826 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Faut faire gaffe avec ce réfé­ren­dum sur les mobi­li­tés ! Celui sur le tram­way, noyauté par les asso­cia­tions d’é­co­lo­gistes (on les appe­lait pas comme ça dans ce temps !) avait été en faveur du retour du tram. Or c’est bien depuis cette période que le centre-ville de Grenoble péri­clite. Les com­mer­çants de l’é­poque l’ont bien assez sou­li­gnés !

    sep article
  2. Faut il faire confiance à Alain Carignon qui a démon­tré sa volonté de consul­ter les Grenoblois ou bien Eric Piolle qui a fait sem­blant en se moquant d’eux ?

    sep article